Les usages inattendus de vidéosurveillance

Par
Le 02 avril 2014
 0
En aval de la surveillance classique existe l'analyse vidéo. Les applications sont multiples : comptage, analyse comportementale... Un puissant outil pour la sûreté et surtout une mine d'or pour les équipes marketing.

021c000007273212-photo-vid-osurveillance.jpg

A l'issue d'une période de travaux de quelques semaines, un grand magasin rouvre ses portes. Lorsque les clients entrent, surprise ! L'agencement des rayons a complètement changé. Ils les parcourent à la recherche des produits qu'ils achètent habituellement. Au passage, ils en découvrent d'autres, dont ils ne soupçonnaient pas l'existence dans cet établissement, ou auxquels ils n'avaient jamais fait attention, parce que situés dans une partie du magasin qu'ils fréquentaient peu.

Ce réaménagement n'est pas le résultat d'une toquade du directeur, mais le fruit d'une étude détaillée sur la manière dont les clients se déplacent dans le magasin. Elle a montré qu'il existait des zones « chaudes », très fréquentées, et d'autres, dites « froides », un peu désertées. D'où l'idée de les remettre en avant.

Ces constatations sur le mouvement des clients ont été possibles grâce à l'analyse des flux vidéo générés par les caméras de vidéosurveillance et analysés sur une longue période. Cette exploitation, à but commercial et marketing, fait partie des applications dites « marginales » de la vidéosurveillance. « Le marché de l'analyse vidéo est en pleine expansion et va prendre une grande importance dans tout vrai système de surveillance, estime François Ista, fondateur de TID Solutions, installé en Nouvelle-Calédonie. Mais aujourd'hui, il n'est pas encore considéré comme utile car, souvent, les clients ne connaissent pas ses possibilités. »
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top