Atos veut racheter Bull pour devenir le numéro 1 du cloud en Europe

01 juin 2018 à 15h36
0
La société de services informatiques Atos a annoncé lundi matin le lancement d'une offre publique d'achat sur son compatriote Bull qui le valorise aux alentours de 620 millions d'euros. Fort de cette acquisition, Atos ambitionne de devenir le numéro un européen sur le marché du cloud.

00B4000004485004-photo-logo-bull.jpg
Atos a annoncé lundi le lancement d'une offre publique d'achat portant sur la totalité des actions en circulation composant le capital du groupe Bull, spécialiste français de l'informatique, des infrastructures et de la cybersécurité. Validée par le conseil d'administration des deux entreprises, l'opération valorise Bull aux alentours de 620 millions d'euros. Elle aboutira sur le retrait du marché des actions Bull, avant une éventuelle fusion entre les deux sociétés.

Ambition affichée : renforcer , au terme de cette acquisition, « la position de n°1 d'Atos dans le Cloud en Europe » et confirmer « son leadership global en Infogérance et en Intégration de Systèmes ».

Atos vise ainsi 400 millions d'euros de chiffre d'affaires d'ici 2016 autour des services liés aux infrastructures et à l'hébergement, et annonce que la marque Bull sera conservée pour encadrer une nouvelle entité dédiée aux problématiques Big Data et sécurité, avec un chiffre d'affaires prévisionnel de l'ordre de 500 millions d'euros. Cette dernière se reposera tout particulièrement sur les capacités et les produits Bull liés au supercalcul (HPC).

« Les équipes de Bull dont la compétence est hautement reconnue dans des technologies de pointe, tels que la puissance de calcul, la gestion et l'analyse des données, et la cybersécurité complètent les capacités d'Atos de déploiement à très grande échelle », se félicite Thierry Breton, pdg d'Atos, dans un communiqué. Le groupe affirme que cette acquisition permettra de réaliser 80 millions d'euros de synergies d'ici 24 mois.

Bull compte aujourd'hui 9 200 collaborateurs répartis dans plus de 50 pays et réalise un chiffre d'affaires annuel de 1,3 milliard d'euros. La transaction, lancée à 4,90 euros par action, représente une prime d'environ 30% par rapport au cours moyen du titre Bull sur les trois derniers mois. L'offre publique d'achat sera lancée début juillet.

Atos avait plus tôt cette année tenté de s'immiscer dans la fusion engagée entre deux de ses principaux concurrents français, les sociétés de service Steria et Sopra.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Des versions piratées du jeu Watch_Dogs installent des mineurs de bitcoins
Marc Simoncini soutient FamiHero et ses services à la personne
Apple veut à nouveau faire bannir des produits Samsung du marché américain
SFR lancera demain le nouveau Home by SFR, mais probablement pas de nouvelles box
Kazam Tornado2, Thunder2 et Trooper2 : de nouveaux smartphones low cost en France
beIN Sports lance une offre OTT pour la Coupe du monde de foot
Live Japon: où vont Sony et Toshiba ?
Sondage sur Facebook
Revue de Web : Pac-Man comme vous ne l'avez jamais vu
Info US de la nuit : Samsung prépare un WatchPhone, Google sur le point d’acquérir Skybox Imaging
Haut de page