Full Self Driving : le mode autonome de Tesla collecte jusqu'à 4 Go de données par jour !

27 octobre 2020 à 09h50
12
Tesla autopilot © Tesla

Déployé depuis quelques jours en version beta, le Full Self Driving de Tesla est également utilisé par le constructeur pour récupérer les données enregistrées par les véhicules dotés de cette évolution de l'Autopilot.

Obtenues par enregistrement vidéo, les analyses de ces nombreuses données permettraient au constructeur d'accélérer les corrections nécessaires au système ainsi que ses futurs développements.

Une collecte massive qui peut être surveillée par les propriétaires

Comme l'Autopilot avant lui, le Full Self Driving et ses données sont enregistrés dans la mémoire des modèles Tesla équipés. Grâce à ces enregistrements, le fabricant peut récupérer les données de son système autonome afin d'étudier le fonctionnement des dernières mises à jour.

En effet, le Full Self Driving a été déployé la semaine dernière dans sa version beta, déjà adoptée par de nombreux clients de la marque. Tesla tend ainsi à étudier le comportement des voitures en autonomie, les interventions des conducteurs, et les failles potentielles liées à l'intelligence artificielle.

Les propriétaires ont toutefois la possibilité de surveiller la connexion Wi-Fi embarquée afin de connaître la quantité de données récupérées depuis leur voiture. À ce titre, certains ont eu des surprises, comme l'explique James Locke.

« Je suis rentré à la maison après une journée entière de conduite en beta FSD et la voiture transfère énormément de données ! Une vitesse d'upload de 22,8 Mbps actuellement, avec 3,9 Gb déjà remontés au vaisseau-mère Tesla », écrit ce client de la marque.

De l'utilisation de données consentie

En cette période d'inquiétude quant à la sécurité de nos données, il est bon de se demander si Tesla a le droit de s'emparer d'images venant des voitures de ses clients, et la réponse est évidemment positive.

Depuis une mise à jour de l'Autopilot, effectuée il y a trois ans, Tesla demande à ses clients l'autorisation de récupérer les données enregistrées. En 2017, seules les images vidéo étaient concernées, mais le constructeur peut désormais avoir bien plus d'informations, en toute légalité bien sûr.

Source : Electrek

Modifié le 27/10/2020 à 10h17
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
12
LeToi
Comment ça marche chez Tesla ? C’est une SIM embarquée connectée au réseau cellulaire ? Il n’y a pas de limite de débit ou de quantité de données ?
adippe
Les clients signent l’autorisation d’envoyer les vidéos prisent par les voitures, ok, mais sur ces videos il y à forcément des gens dans la rue non ? c’est légal de filmer quelqu’un dans la rue et d’exploiter les images ? (vraie question, je ne suis pas juriste ^^)
Sans_Plot
Cela dépends du pays je suppose, mais c’est une bonne remarque
zeebix
C’est ce que fait Google street non ? Au pire ils diront qu’ils floutent tout etc … bon dans le cas Tesla je sais pas trop :s
toast
Oui chaque véhicule embarque une SIM. Le réseau n’est par contre, pas partageable, donc uniquement dédié à la voiture. Donc pas de limite de débit ou de quantité. Par contre, pour les applications les plus gourmandes, Tesla fait payer un abonnement «&nbsp;prémium&nbsp;» de 10€/mois. Ça permet entre autres, d’avoir la visualisation satellite du GPS (sinon c’est du vectoriel), l’indication du traffic (pris en compte, mais non indiquée dans la version gratuite) et un compte Spotify avec streaming illimité bien sûr.<br /> J’utilise également mon abo Netflix dans la voiture puisque l’appli est dispo et intégrée. Je passe par le réseau cellulaire de la voiture et je n’ai jamais eu la moindre limitation.
Djekyl
Tu as le droit de filmer qui te veux dans la rue, le problème c’est uniquement si tu diffuses publiquement les images.<br /> Ce n’est pas le cas ici.
Martin_Penwald
«&nbsp;Full Self Driving&nbsp;» : encore une fois Tesla triche sur les mots. Ça signifie que SANS assistance humaine, locale ou distante, l’ordinateur peut toujours se débrouiller seul pour arriver à destination, qu’il pleuve, neige, dans le brouillard, la nuit, au crépuscule, sur route mouillée, verglacée, mal éclairée, mal signalée, sous trafic lourd, sans carte routière adéquate, etc.<br /> J’attends de voir.
gerome21
Il faudra du temps avant l’autonomie qui permet de rouler par tout temps, où au moins des systèmes adaptés à des conditions d’intempéries. Le full self driving de Tesla ne répond pas encore à ce cas de figure, mais en Californie peut-être. Pour autant la législation mondiale est encore loin d’approuver le niveau 5, alors les constructeurs ont encore de la marge pour affiner leurs produits. Mais c’est déjà pas mal d’avoir un véhicule qui s’arrête aux feux rouges et devant les passages pour piétons.
Martin_Penwald
Donc ça ne serait pas du Full Self Driving, mais qui s’appelerait Full Self Driving …
MisterGTO
Oui et?<br /> On avait bien des marques de voitures avec le terme ECO qui n’avait rien d’écologoque, c’est pareil, du marketing.<br /> J’aimerais bien connaître la proportion de ceux qui payent 8000$ (et maintenant plus) en ne sachant pas que le FSD n’a rien de full pour le moment.<br /> Je cautionne par le terme pour autant
rexxie
Le radar frontal permet de voir à travers les intempéries, le nouveau voit jusqu’à 300 mètres.<br /> Tesla a aussi breveté un laser qui nettoierait les caméras.<br /> La nouvelle version du logiciel de la semaine dernière se conduit parfaitement bien dans le traffic lourd selon les premiers testeurs beta.<br /> Et comme il est mentionné ailleurs, le système de Tesla est construit à la base pour fonctionner sans aucune carte. Les cartes et le GPS ne sont là qu’en appui.<br /> C’est d’ailleurs la raison pourquoi Tesla est si en avance.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Que va-t-on faire de toutes ces batteries ? Le secteur auto face au challenge du recyclage d'ici à 2030
Nouveau record de livraisons pour Tesla au troisième trimestre
Volkswagen compare ses électriques et ses thermiques : le prix au kilomètre est sans appel
Mi Electric Scooter 3 : Xiaomi lève le voile sur sa nouvelle trottinette électrique
Pourquoi les voitures électriques doivent devenir plus légères, et vite
Tesla a réalisé 1 milliard de dollars de bénéfices rien qu'avec des investissements en bitcoins
Non, la transition vers la voiture électrique ne supprimera pas 30 000 emplois chez Volkswagen
Une assurance auto qui change de prix chaque mois selon votre conduite ? Tesla tente l'expérience
À défaut d'Apple Car, Foxconn lève le voile sur les premières voitures électriques de sa filiale Foxtron
Haut de page