Les Samsung Galaxy A de 2017 n'ont déjà plus le droit aux mises à jour de sécurité

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
03 février 2021 à 12h51
17
Samsung Galaxy A5 2017

S'il y a bien un sujet sur lequel Samsung s'est amélioré ces dernières années, c'est celui de sa stratégie en termes de mises à jour logicielles pour ses différents appareils. Cependant, la firme sud-coréenne va bientôt laisser tomber plusieurs produits.

L'année dernière, Samsung annonçait que la plupart de ses appareils bénéficieront de trois années complètes de mises à jour Android . Une bonne nouvelle puisque la multinationale avait la fâcheuse tendance à mettre de côté ses modèles de smartphones et tablettes tactiles trop rapidement. Cette semaine, nous apprenons tout de même que cinq téléphones Samsung ne recevront plus de patch de sécurité.

Un invité surprenant

Sont concernés les Galaxy J3 Pop, Galaxy A5 2017, Galaxy A3 2017 et Galaxy A5 2017. Rien de très étonnant puisque ces derniers sont arrivés sur le marché il y a plus de trois ans. Par contre, le site de Samsung fait également référence à la version 5G du tout premier Galaxy Fold . Pourtant, le mobile pliable n'est sorti qu'en toute fin 2019 dans certains pays d'Europe et en Corée du Sud.

Dans son article, le site Android Police précise qu'il s'agit bien d'une erreur puisque Samsung a corrigé ce détail. En effet, Android 11 (One UI 3.0) a été déployé le mois dernier sur les modèles LTE et 5G du Galaxy Fold. L'arrêt immédiat des mises à jour de sécurité pour cette gamme semblait donc peu probable.

Modifié le 03/02/2021 à 13h29
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
17
12
Pronimo
La honte Samsung qui contribue a l’obsolescence programmé et a la pollution de notre planète. Mais vous me direz, qu’il faut continuer a gagner de l’argent, enrichir les dirigeants et actionnaires sinon les petites mains payés en cacahouètes finissent a la rue.
thunderboy
J’ai connu pire : Motorola.<br /> Un Moto G5 S acheté à sa sortie à l’automne 2017 et plus aucune mises à jour seulement 2 ans plus tard, fin 2019… 3 ans me semblent être vraiment un minimum vital, et pourquoi pas 5 ans imposés par la loi ?<br /> A mon avis, mieux vaut éviter d’entrer son n° de carte de paiement avec un tél non mis à jour !
sandalfo
Du côté de la pomme c’est 6 ans je crois. Les iphones 6s sont sortis en 2015 et ils sont encore supportés par iOS 14. C’est encore de l’obsolescence programmée, mais c’est déjà plus long. Ce qui compte c’est de trouver quoi faire avec les tel après 6 ans (recyclage, dons aux personnes défavorisées, etc.)
idhem59
Si on parle de sécurité, c’est même plus que ça. L’iPhone 5S sorti en 2013 reçoit encore une mise à jour par trimestre malgré le fait qu’il soit bloqué sous iOS 12.<br /> Par contre ne parlons pas d’obsolescence programmée à tout va. Il est évident qu’un OS qui évolue et grossit par la même occasion se heurtera à un moment donné aux spécificités limités des très anciens appareils.<br /> De plus, ne plus être maintenu ne veut pas dire que l’appareil est bon pour la poubelle. Si on reste dans le monde iOS, un vieil appareil bloqué sous iOS 11 ou 12 par exemple est encore capable d’exécuter l’écrasante majorité des applications et services disponibles.<br /> Pareil sous Android. Même un appareil bloqué sous Android 6 par exemple sera encore utilisable et compatible avec à peu près tout.
bafue
sandalfo<br /> il y a 20 minutes<br /> Du côté de la pomme c’est 6 ans je crois. Les iphones 6s sont sortis en 2015 et ils sont encore supportés par iOS 14. C’est encore de l’obsolescence programmée, mais c’est déjà plus long. Ce qui compte c’est de trouver quoi faire avec les tel après 6 ans (recyclage, dons aux personnes défavorisées, etc.)<br /> Reponse:<br /> Non pas du tout ,6 ans de mise jour de l’os ,mais tu a toujours les mises a jour de securité !!
mrassol
2 ans c’est le minimum imposé par Google, dit toi qu’avant Octobre 2018, il n’y avait pas de minimum :<br /> Android : Google impose deux ans de mises à jour de sécurité obligatoires aux constructeurs (phonandroid.com)
sandalfo
Donc la fin de vie des smartphones intervient quand tes app refusent de fonctionner à cause de ta version de l’OS et la version de l’app. Quand tu peux plus voir ton trajet sous google maps ou plan, que ton browser est trop vieux pour utiliser le web, écouter ta musique dans le cloud, etc.
ar-s
C’est lamentable. ça devrait simplement être interdit par la Loi. A défaut, il faut vraiment que les consommateurs que nous sommes tous boycottent les entreprises qui ont ces pratiques. Peu importe qu’elles soient nombreuses. C’est à tout un chacun de prendre ses responsabilités un moment.
idhem59
De mon point de vue c’est tout à fait ça. On peut dire que c’est obsolète quand ça ne peut plus répondre aux usages pour lesquels ça a été conçu. Sauf que si on prend un bon smartphone au départ (bien conçu, bien suivi et performant), ça n’intervient pas avant très longtemps. On le voit très bien en reprenant l’exemple de l’iPhone 5S. Il arrive sur sa 8ème année, et c’est encore un appareil utilisable. Poussif certes, mais tout fonctionne encore.
HAL1
Il n’y a pas de règle chez Apple. Par exemple l’iPhone 5C était vendu neuf en Inde jusqu’en février 2016, et la dernière version d’iOS qu’il a pris en charge était la 10, sortie en juillet 2017.<br /> Le problème avec Apple c’est qu’elle regroupe ensemble :<br /> Nouvelles versions du système<br /> Mises à jour de sécurité<br /> Mise à niveau des applications de base<br /> Donc un appareil qui ne reçoit plus les mises à jour se retrouve laissé sur le bas côté, même si la situation a commencé à changer avec iOS 12, principalement du fait de «&nbsp;Exposure Notification&nbsp;», le mécanisme de traçage des contacts pour les applications visant à lutter contre la COVID-19, qui a continué à être développée en parallèle d’iOS 13.<br /> Selon moi, il devrait y avoir une obligation légale de la part des fabricants de proposer des mises à jour de sécurité durant au moins 5 ans. Pour le reste, qu’un appareil ne bénéficie pas gratuitement de nouvelles fonctionnalités ne me choque pas. Et avec Android, de toute manière, les applications sont très largement compatibles avec les anciennes versions du système (là où, sur iOS, les développeurs ont tendance à se concentrer sur les versions les plus récentes).
sandalfo
Ok donc 8 ans de durée de vie côté pomme, au moins.<br /> La batterie doit plus être top après 8 ans mais on peut la changer pour pas trop cher.<br /> Après il faut recycler proprement, ou trouver une autre utilité.
idhem59
HAL1:<br /> Et avec Android, de toute manière, les applications sont très largement compatibles avec les anciennes versions du système (là où, sur iOS, les développeurs ont tendance à se concentrer sur les versions les plus récentes).<br /> Oui et non. En fait ces choix différents sont justement liés au suivi.<br /> Si tu supportes par exemple juste les 3 dernières version d’iOS (donc 14,13,12) tu englobes tous les appareils sortis depuis 2013.<br /> Alors que côté Android, si tu veux remonter aussi jusqu’en 2013, tu dois prendre en charge au moins le double de versions pour supporter Android 6 voir même 5.1 puisque la plupart des appareils de 2013 sont officiellement bloqué sous ces versions.<br /> En terme de parts de marché, supporter 3 ou 4 versions d’iOS (ce qui est aujourd’hui le cas de la plupart des applications) revient au même que de supporter 6 ou 7 versions d’Android.
Yannick2k
mais tu sais que Samsung est l’un des seuls constructeurs de smartphone à faire support aussi ‹&nbsp;long&nbsp;› ? Toutes les marques chinoises et ‹&nbsp;low cost&nbsp;› n’ont quasiment pas de support dès la sortie du produits… Samsung n’a pas à avoir honte, même si le supports pourrait être plus long…<br /> faut arrêter de critiquer juste en lisant un article, sans savoir ce qu’il se passe ailleurs…
cid1
mon A320 fl je l’ai depuis 2017 et je viens de recevoir ma mise à jour vers android 10
Zakalwe
Une solution : ne pas aller sur internet avec un téléphone. Communication audio et texto…
HAL1
Citation<br /> Si tu supportes par exemple juste les 3 dernières version d’iOS (donc 14,13,12) tu englobes tous les appareils sortis depuis 2013. Alors que côté Android, si tu veux remonter aussi jusqu’en 2013, tu dois prendre en charge au moins le double de versions pour supporter Android 6 voir même 5.1 puisque la plupart des appareils de 2013 sont officiellement bloqué sous ces versions.<br /> Oui, mais non. <br /> Apple sort des versions monolithiques d’iOS. Aucune nouvelle fonctionnalité ni API n’est rétro-portée sur des versions plus anciennes (la seule exception, à ma connaissance étant Exposure Notification). Là où Google a une approche modulaire d’Android. Typiquement, lorsque Nearby Share a été lancé, il n’a pas du tout été limité à Android 10 (ou 11, qui sortait quelques semaines après).<br /> Les deux approches différentes choisies par Apple et Google (monolithique contre modulaire) rendent souvent les comparaisons peu pertinentes.<br /> Citation<br /> En terme de parts de marché, supporter 3 ou 4 versions d’iOS (ce qui est aujourd’hui le cas de la plupart des applications) revient au même que de supporter 6 ou 7 versions d’Android.<br /> Là encore, la comparaison est bancale, du fait des approches différentes.<br /> De plus, dans les pays développés en tout cas, il y aura nettement moins d’appareils tournant avec Android 6 ou 7 que d’iPhone sous IOS 10 ou 11.
idhem59
Je ne parle de mon côté que des parts de marché accessibles aux éditeurs, pas des difficultés à développer sur telle ou telle version de l’OS.<br /> On sait que iOS 11 et suivants représentent plus de 90% des appareils iOS actifs, donc pas vraiment d’intérêt à pousser le support plus loin que ça avec tout ce que ça implique.<br /> Alors que du côté d’Android, si on veut toucher un tel nombre d’utilisateurs, on est obligés de pousser le support à beaucoup plus de versions différentes, vu que le système est nettement plus fragmenté. Si j’en crois le dernier relevé de fragmentation venant de Google (Avril 2020), à ce moment là les trois dernières versions d’Android (10,9,8) ne représentaient que 50% des appareils actifs.<br /> Il est évident que si le suivi était plus rigoureux chez toutes les marques, des systèmes comme Android 5 ou 6 seraient aux oubliettes depuis longtemps. Or ils représentent encore des parts de marché significatives. Les raisons de cela sont nombreuses (aussi bien techniques que sociales), mais le manque de suivi de certaines marques n’y est clairement pas pour rien.
HAL1
idhem59:<br /> Il est évident que si le suivi était plus rigoureux chez toutes les marques, des systèmes comme Android 5 ou 6 seraient aux oubliettes depuis longtemps.<br /> On est d’accord. Mais est-ce que ça serait une bonne chose pour les utilisateurs et les éditeurs ? Je ne vois pas spécialement en quoi.<br /> Pour l’utilisateur, l’important est d’avoir un appareil qui fonctionne et qui n’aura pas de risque en matière de sécurité. Je me souviens encore de mon iPhone 6, qui est devenu de plus en plus poussif au fur et à mesure des nouvelles versions d’iOS, jusqu’à devenir extrêmement frustrant à utiliser. J’aurais nettement préféré qu’il reste sur iOS 8 ou 9, avec une interface réactive, des mises à jour de sécurité et des applications compatibles.<br /> Pour ce qui est des éditeurs, leur intérêt va être de toucher un maximum d’utilisateurs en investissant un minimum de ressources. Une fois encore, le nombre de version d’un système à prendre en compte est moins important que les API avec lesquelles travailler.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Huawei dévoile le Nova 9, son flagship à destination des
Onyx Boox lance trois nouvelles liseuses grand format (et une grosse mise à jour logicielle)
Pixel 6 vs iPhone 13, un combat sans vainqueur (sur le papier) ?
Samsung s'ennuie et nous parle des nouveaux coloris du Galaxy Z Flip 3 et Watch 4
OPPO développe ses propres puces, destinées à ses téléphones haut de gamme (et aux OnePlus ?)
Google Pixel 6 : 5 ans de mises à jour garanties ? Non, ce n'est pas si simple
Samsung Unpacked : comment suivre les nouvelles annonces ?
Des hackers chinois piratent iOS 15.0.2 en quelques secondes, mais Apple n'est pas leur seule victime
Android 12 est maintenant disponible sur les Pixel 3 et ultérieurs
Google lance ses Pixel 6 et Pixel 6 Pro : sortie le 28 octobre, à partir de 649€
Haut de page