Le film Super Mario Bros. retarde sa sortie en salle

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
26 avril 2022 à 08h10
14
Mario sad © n/a
© Nintendo

Le plombier moustachu s'excuse, mais il aura du retard. À l'origine prévu pour la fin d'année 2022, le film Super Mario Bros. ne sortira pas en temps et en heure.

Nintendo of America annonce la nouvelle dans un tweet laconique, qui n'explicite pas les raisons de ce report.

Super Mario Bros. sortira au printemps 2023

« Après avoir consulté Chris-san (Chris Meledandri, patron d'Illumination, ndlr), écrit Shigeru Miyamoto, nous avons décidé de repousser la sortie mondiale du film Super Mario Bros. au printemps 2023 ».

Dans le détail, le tweet parle d'une sortie au 7 avril en Amérique du Nord, et au 28 avril au Japon. Aucune date n'a été communiquée pour l'Europe, mais on peut imaginer une période de sortie conjointe avec les États-Unis.

Dans son tweet, le papa de Mario ne dit rien des raisons qui poussent Nintendo et Illumination à repousser la sortie de leur film. Des difficultés, ou a minima des imprévus de production sont potentiellement en cause, Miyamoto promettant que « l'attente en vaudra la peine ».

Si la nouvelle date annoncée devait être maintenue, le nouveau film (dont Chris Pratt tient le rôle-titre) sortirait donc pile 30 ans après le cultissime Super Mario Bros. de Rocky Morton et Annabel Jankel. Souhaitons-lui un héritage plus heureux.

Source : Nintendo

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
7
Felaz
Ce n’est pas grave Mario, du tout !
norwy
Ça me rappelle le navet des années 90, des fois il faut savoir arrêter avant le début <br /> Mortal Kombat 1 et 2<br /> Highlander 1, 2, 3, 4 et 5<br /> Street Fighter<br /> Robocop<br /> Conan le Barbare 1, 2 &amp; 3<br /> …<br /> Beaucoup, avec Christophe Lambert, tiens. A l’époque, on laissait encore leur chance à ces tentatives de divertissement…
TofVW
C’est quoi le problème avec Highlander 1, RoboCop ou Conan le Barbare ?
LeToi
Vu le succès de Sonic, Mario doit être jaloux, le résultat a intérêt à être à la hauteur !
norwy
Ah ah ah, je note que tu ne dis rien pour le reste, c’est que je n’ai pas si tort que ça <br /> C’est vrai que pour Robocop, je suis un peu dur : après avoir été démonté et remonté par le gouvernement, le gars revoit sa famille et ne peut pas aller leur parler pour leur dire qu’il est vivant. Alors il charge son flingue et tire sur tout ce qui bouge jusqu’à la dernière balle pour sauver l’oncle Sam. Un bon flic est un flic dont le chargeur est vide en fin de journée, c’est comme ça qu’on les aime !<br /> On a fait bien pire (pour Mortal Kombat, à part tirer la chasse, je vois pas), mais non, je reste sur mon avis, c’est bien un navet <br /> Ne comptez pas sur moi pour croire que Mario, sa moustache et son accent sorti du marché de Palerme sera une révélation. Forza Italia vue par les Japonais, non merci !
TofVW
norwy:<br /> C’est vrai que pour Robocop, je suis un peu dur : après avoir été démonté et remonté par le gouvernement, le gars revoit sa famille et ne peut pas aller leur parler pour leur dire qu’il est vivant. Alors il charge son flingue et tire sur tout ce qui bouge jusqu’à la dernière balle pour sauver l’oncle Sam. Un bon flic est un flic dont le chargeur est vide en fin de journée, c’est comme ça qu’on les aime !<br /> C’est ça que tu as retenu/compris du film ?
norwy
Je l’ai regardé il y a fort fort longtemps <br /> La frustration de ne pas aller voir sa fausse veuve et son faux-orphelin de fils, pour je ne sais quelle raison, ça m’a marqué…<br /> J’ai raté quelque chose ?
TofVW
Ah bah oui, et pas qu’un peu.<br /> Déjà, pour revenir sur cette histoire de famille (qui est une part assez peu importante du film), ça s’apparente à une amnésie passagère, la mémoire revenant peu à peu. Le mec se souvient de sa femme et son gosse en rêves, décide d’enquêter pour lui-même, s’aperçoit que son ancienne maison est vide…<br /> Bref il est perdu (rien que la scène de la maison vide, où il pète un câble et commence à casser des trucs, est très forte et explicite).<br /> D’ailleurs, s’il faut critiquer ce point, c’est plutôt dans RoboCop 2 que c’est mal géré : à ce moment il se souvient très bien de sa vie d’avant, il veut revoir sa femme, mais ses patrons lui ordonnent de dire à sa femme d’aller se faire voir. Ce qu’il exécute, merci au revoir, fin de l’arc « famille ». On sentait bien qu’Irvin Kirshner ne voulait plus s’embêter avec ça, et c’est un peu dommage.<br /> Mais ce que tu as raté, ce sont plutôt les messages sous-jacents, notamment sur les dérives de la privatisation à outrance de tous les services publics (la Police étant rachetée par l’OCP, une entreprise privée), chose très visionnaire à l’époque, quand on pense qu’aujourd’hui énormément de services publics sont devenus privés.<br /> Il y a aussi les problèmes de corruption, même si c’est du vu et revu au cinéma, je te l’accorde.<br /> On peut aussi évoquer le thème homme vs. machine : malgré sa mémoire effacée pour le transformer en cyborg, « l’âme » de Murphy reprend le dessus, et il finit par agir en véritable être humain (sa voix devenant même moins « robotique »). D’ailleurs I. Kirshner va encore plus loin dans le 2 en effaçant totalement ses directives ; après ça il est totalement libre de penser et d’agir comme bon lui semble, comme un être humain normal.<br /> Et pour rester sur le sujet homme vs. machine, il y a la baston contre ED-209, où Murphy arrive à lui échapper (même si c’est de justesse) et le battre alors qu’il est clairement moins puissant. C’est l’Homme qui gagne.<br /> Bon du coup j’ai fait un pavé, mais si RoboCop est aussi culte, c’est justement parce que ce n’est pas un bête film de cyborg qui bute des méchants.<br /> Comme tous les films de Verhoeven, ça va bien plus loin que ça (tout comme Starship Trooper qui n’est pas juste un « film de soldats contre des aliens »).<br /> Je ne dis pas non plus que c’est un film d’auteur où il faut se creuser la tête, hein ! Mais il y a quelques thèmes intelligents abordés, même si ce n’est qu’en surface.
norwy
Je vois que tu as bossé ton sujet concernant Robocop, en fin connaisseur, vu le pavé, on croirait un film « oscarisable » à te lire <br /> Mais pardonne moi, je ne peux pas le mettre au rang de film correct, culte ou génial : notre patrimoine culturel s’en sortira très bien sans Robocop et tous les navets que j’ai cité, je te le garanti.
Blackalf
Ce qui serait amusant, ce serait de savoir ce que tu considères comme des chefs-d’oeuvre…et là il y aura forcément quelqu’un pour démontrer qu’en fait, ce sont des navets.
norwy
Désolé, mon âme a souffert quand j’ai vu ces films après avoir adulé ces univers et on reste dans le thème de l’article sur les adaptations au cinéma…
Blackalf
Si tu ne veux pas être mis en cause pour tes goûts, alors ne le fais pas pour les autres…
TofVW
Je n’ai pas bossé mon sujet, c’est juste que ce film est dans mon top 10, du coup je l’ai vu un nombre incalculable de fois depuis que je suis petit. Et au fur et à mesure que j’ai grandi, tout en continuant à le regarder, j’ai commencé à comprendre les messages « cachés » dedans. Et malgré ce que tu en penses, il y a matière à en faire des analyses.<br /> Mon but n’est pas de te le faire aimer, mais j’espère qu’un jour, peut-être, tu retomberas dessus et tu le regarderas, et tu le verras d’un autre œil en repensant à mon pavé.
Feladan
tous les navets que j’ai cité, je te le garanti<br /> D’après toi et tes goûts uniquement. On est en 2022, je pensais que les gens savaient faire la différence entre leurs goûts, et « une qualité de film reconnu de façon moyenne ».<br /> De mon point de vu, je ne vois pas non plus ce qu’il y a avec RoboCop, bien au contraire, c’est un film culte. Je te laisse passer quelques recherche type « RoboCop film cult review » et tu en trouveras pléthore, preuve qu’il l’est bien, même si tu ne l’aimes pas.<br /> Je crois d’ailleurs que tu n’as pas bien saisi l’ampleur de ce que RoboCop, le premier, à amener à disserter, autant sur notre rapport à la technologie, que sur le reflet des années 80. C’est pas à la hauteur de Terminator par exemple, mais c’est de la même trempe que Total Recall, ou Starship Troopers, qui sont des films cultes de l’époque, si on arrive à aller au delà de la réalisation (moins Total Recall quand même)<br /> Highlander et Conan, même chose, ce sont des films cultes et reconnus comme tel sur la toile, ce n’est pas pour rien. J’irai même plus loin, en disant que Mortal Kombat l’est également. Il s’en dégage quelque chose d’unique pour l’époque, c’est un film où je me rappel les passages, même maintenant et je suis loin d’être le seul. Il avait un charme particulier qui est resté dans les mémoires, pas forcement en « mauvais », mais dans un mix de bon et mauvais.<br /> Bref, quand on veut cataloguer des films et porter une vérité dessus (dire « lui il est mauvais !! » ou « lui il est très génial !!! ») le mieux, c’est de passer au dessus de TES goûts, et d’aller voir ce qui se dit de façon moyenne sur la toile, par les reviewers.<br /> Et force est de constater que dans tous les films que t’as cité, y’en a qu’un qui ne ressort pas « culte », c’est Street Fighter.<br /> Attention, tu peux parfaitement dire que « POUR TOI » ils ne le sont pas, c’est ton avis perso que tu exprimes, ce que tu as fais dans ton seconds commentaire. Mais le premier qui sonnait comme un jugement était erroné
norwy
Oui, oui, de manière générale, quand on critique une oeuvre, c’est toujours une affaire d’opinion personnelle, partagée ou non…<br /> Pas besoin de rajouter des « je pense que… » et des « pour moi » à toutes les phrases…<br /> Quand au fait qu’un film soit « culte », cela ne change rien à mon argumentaire qui se veut plus porté sur le côté qualitatif du scénario que lié à son momentum et ce qu’il a apporté comme vision.<br /> Encore une fois, tout cela n’est que mon avis, comme sur tous mes posts
Feladan
norwy:<br /> Pas besoin de rajouter des « je pense que… » et des « pour moi » à toutes les phrases…<br /> Bah justement, si ^^. Dans un cas tu exprimes bien tes goûts, dans l’autre tu émets un jugement en mode « c’est comme ça épicétou si t’as aimé c’est que t’as des low standards ». L’un est cool pour partager, l’autre l’est nettement moins pour ceux qui ont adorés ce film (ce qui est visiblement un très grosse part de personne, vu qu’il est justement culte :D) ^^.<br /> Sassanzetou !
Blackalf
Il y a aussi un point à souligner qui peut faire une différence importante : les films ont-ils été vus à l’époque de leur sortie, ou beaucoup plus récemment ?<br /> Exemple, il y a ici un membre qui n’a regardé que récemment les films Alien. Il ne fait aucun doute que ce qu’il en a perçu doit être très différent de ce que moi j’en ai perçu à leur sortie. ^^<br /> Autre exemple, des films tel que Mad Max ont fait le buzz (même si on n’utilisait pas encore ce terme) à leur sortie, mais si on les regardent aujourd’hui, il est évident que le ressenti sera très différent de celui qu’on a eu autrefois…dans certains cas on en arrivera même à se demander comment on a pu les apprécier à l’époque. ^^
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

She-Hulk : Disney+ vous donne rendez-vous en août pour cette avocate Marvel pas comme les autres
Sandman, Cyberpunk, Umbrella Academy... Netflix annonce sa Geeked Week à grand renfort de trailers
Chez Netflix, si vous n’aimez pas le contenu, vous pouvez démissionner
The Boys, saison 3 : en juin, ça va cogner sur Prime Video
For All Mankind : direction Mars dans le premier trailer de la saison 3
Netflix n'en a pas terminé avec Black Mirror
Prenant le contrepied de Netflix, Apple TV+ s'apprête à dégainer un nouveau film d'animation
Festival de Cannes : TikTok s'invite sur la croisette
Pour Dune Part. II, Denis Villeneuve a trouvé son empereur Padishah
Netflix dévoile un premier aperçu de sa prochaine série Resident Evil avant sa sortie estivale
Haut de page