🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Microsoft offre jusqu'à 200 000 dollars pour lutter contre le piratage

01 juin 2018 à 15h36
0
Microsoft a lancé hier une compétition pour récompenser les informaticiens à l'origine de solutions viables pour lutter contre le piratage.

00A0000003357832-photo-logo-microsoft.jpg
Lors du salon de la sécurité informatique Black Hat de Las Vegas aux États-Unis, le géant Microsoft a inauguré le prix BlueHat, une compétition pour récompenser la lutte anti-piratage.

Mais contrairement à Facebook qui rétribue la découverte de failles, la firme de Redmond préfère récompenser la conception d'outils permettant d'améliorer la sécurité de Windows, comme l'a indiqué Matt Thomlinson, l'un des responsable de Microsoft. « Microsoft se rend compte de la nécessité de stimuler la recherche dans le domaine des technologies de sécurité informatique défensive. Ce qui nous intéresse c'est de faire la promotion du développement de solutions novatrices, plutôt que d'identifier des problèmes ponctuels ».

Ouverte aux informaticiens, professionnels ou non, âgés d'au moins 14 ans, la compétition offre via un groupe d'experts de Microsoft trois prix: 200.000 dollars pour le vainqueur, 50.000 dollars pour le deuxième, et un abonnement à des services de Microsoft (d'une valeur de 10.000 dollars) pour le troisième. Les résultats seront annoncés lors du prochain salon Black Hat qui aura lieu dans un an. Quant au règlement du concours, il est disponible ici.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Skype, plus tôt que prévu sur XBox 360 ?
Zynga implique Google dans une plainte contre un concurrent
Insolite : la reconnaissance faciale au service de la zoologie
Doxie : un scanner USB ultra-portable
Web.com s'agrandit et rachète Network Solutions
Email : Yahoo! en panne, Hotmail avec moins de spams
Google et les brevets : drame en deux temps
Ergo Mouse, la souris ergonomique selon Verbatim
Partage de photos: succès de l'application Instagram
Hitachi arrêtera de fabriquer des TV à la fin de l'année
Haut de page