Microsoft s’inquiète du manque de liberté d’expression en Russie

14 septembre 2010 à 11h17
0
Suite à une enquête menée par le New-York Times, la firme se trouve embarrassée de la manière par laquelle les autorités russes tentent de museler l'opposition politique. Pire, des journaux locaux estiment que Microsoft a même collaboré avec le pouvoir afin d'identifier certains postes d'opposants.
00A0000002290598-photo-russie-map.jpg

Un article du quotidien américain dévoile les déboires du mouvement écologiste Baikal Environmental Wave. Ce groupement a été perquisitionné quelques jours avant une manifestation contre le pouvoir. Le motif de cette perquisition était alors la vérification de la validité de la licence des logiciels Microsoft installés sur leurs machines.

La police vérifiait donc qu'aucun produit piraté n'était installé, à quelques jours d'une manifestation d'opposition. De même, les postes ont été rendus six mois après leur confiscation. Selon certaines sources, ils contiendraient alors des malwares et n'auraient plus les vignettes attestant de l'authenticité d'une licence MS. Ensuite, les services de police auraient pu retrouver les personnes liées au mouvement grâce aux informations collectées sur les ordinateurs. Très classe.

Si Microsoft s'est officiellement inquiété de ce type de pratique, l'enquête montre que lors de l'arrestation, la firme n'a pas aidé l'association et s'est conformée à la législation russe, sans opposer aucune résistance, ni livrer de réserves quant à la manœuvre. Pire, selon le ministère de l'Intérieur russe, ces saisies auraient eu lieu sur la demande d'un avocat de Microsoft...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Adobe : un pack HTML5 pour Illustrator CS5
Consoles portables : Apple talonne Nintendo aux Etats-Unis
Nouveau cas de phishing chez Free
Adobe : une nouvelle faille touche Flash, Reader et Acrobat
Juniper serait en passe de racheter Trapeze Networks
Les jeux vidéo d'action favoriseraient la prise rapide de bonnes décisions
GoDaddy est à vendre pour 1 milliard de dollars
Amazon trolle sur Apple dans la nouvelle pub Kindle
Ebay remporte son procès contre le bijoutier Tiffany
L'agence de sécurité européenne Enisa remet son rapport
Haut de page