Menacé d'extradition, John McAfee se donne la mort en prison, en Espagne

24 juin 2021 à 10h34
33

À quelques heures de son extradition vers les États-Unis, John McAfee s’est donné la mort dans la cellule d’une prison proche de Barcelone.

La nouvelle est tombée il y a quelques heures, portée par la voix des autorités pénitentiaires locales.

John McAfee, le fondateur pionnier de l’antivirus du même nom s’est suicidé dans une prison de Catalogne en région Barcelonaise.

En attente d’extradition pour fraudes fiscales

Du côté du ministère de la Justice, l’information est quelque peu plus distillée puisque la déclaration officielle ne mentionne pas l’identité du défunt. L’annonce officielle indique qu’un détenu de 75 ans visé d’une procédure d’extradition vers les États-Unis a été retrouvé sans vie dans la cellule qu’il occupait. Suite à cette macabre découverte, les efforts et moyens déployés pour le ramener à la vie sont restés vains. Le célèbre millionnaire a été déclaré mort par les médecins.

John McAfee était détenu prisonnier suite à son arrestation en octobre 2020 à l’aéroport de Barcelone. Son suicide serait lié à son extradition vers les Etats-Unis, autorisée quelques heures avant par la justice espagnole. Plusieurs accusations étaient en effet retenues contre lui, concernant notamment des fraudes fiscales sur le sol américain. John McAfee aurait notamment camouflé des biens immobiliers ainsi que des véhicules de luxe en les attribuant à des noms de personnes tierces, et omis de déclarer ses revenus, à savoir une dizaine de millions d’euros, gagnés entre 2014 et 2018. 

 Gourou de la cryptomonnaie sur Twitter

John McAfee a bâti sa fortune et sa réputation autour de son célèbre antivirus créé en 1987 et très utilisé sur les ordinateurs dans les années 2000. Entrepreneur dans l’âme, il aurait été mis dans le viseur des services de renseignements américains en raison de son activité douteuse de « gourou » dans le milieu de la crypto-monnaie . C'est ce qui lui aura valu une inculpation en justice en mars dernier alors même qu’il affirmait gagner 2000 dollars par jour auprès de son million de followers sur Twitter.

 Quelques minutes après la mort de John McAfee, une image a été postée sur son compte Instagram officiel (qui n’est plus en ligne depuis). Jouant la carte du mystère, l’illustration se compose d’une lettre « Q ». Celle-ci pourrait faire référence aux mouvances conspirationnistes outre-Atlantique, précisément QAnon dans ce cas. John McAfee était en effet connu pour son lien avec certaines théories, si bien que ce post Instagram sème désormais le doute parmi les adeptes du mouvement en question.

Source : The Verge

Modifié le 24/06/2021 à 10h57
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
33
30
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Windows 11 : une nouvelle preview, des nouveautés et des correctifs
Microsoft déploie Edge 92 avec un testeur de mot de passe et une extension pour Outlook.com
L'offre de stockage en ligne Icedrive profite d'une belle promo à 4,17€
DuckDuckGo lance un service gratuit anti-trackers pour protéger vos e-mails
Chrome 92 se déploie pour améliorer la confidentialité et la sécurité
Sur iOS, Chrome va permettre de verrouiller des onglets privés via Face ID
Faites une bonne affaire et obtenez 2 To de stockage en ligne avec pCloud
Zoom met près de 15 milliards (!) sur la table pour acquérir le service de call center Five9
DirectStorage sera disponible sur Windows 10, mais moins efficace que sur Windows 11
Google permet désormais d'effacer instantanément vos 15 dernières minutes de recherche
Haut de page