Test Intel Core i7-12700K : Alder Lake confirme ses excellentes dispositions

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
28 novembre 2021 à 15h30
4
Intel Core i7-12700K © Nerces
© Nerces

De plus en plus de signes pointent vers la sortie d’une seconde vague de processeurs Alder Lake à la mi-janvier. En attendant, le test du Core i7-12700K vient conclure notre série de trois dossiers consacrés à la nouvelle architecture CPU du fondeur américain. Un processeur qui doit parfaitement s’intercaler entre le Core i5-12600K et le Core i9-12900K.

Intel Core i7-12700K
  • Efficacité remarquable à 125W
  • Performances très élevées
  • Architecture hybride novatrice
  • Intégration PCIe 5.0 et DDR5
  • Nets progrès vs Rocket Lake
  • Efficacité moindre à 190 W
  • Overclocking limité
  • Changer de CM, de RAM...

Introduction

Au moment de tester le Core i5-12600K, nous avions précisé qu’il n’était pas question de revenir en détail sur l’architecture Alder Lake. C’est évidemment à nouveau le cas aujourd’hui et, si vous désirez en savoir plus à ce sujet, nous vous invitons à (re)lire notre test de l’Intel Alder Lake Core i9-12900K qui vous apportera tous les éclairages nécessaires sur ce renouveau architectural du fondeur américain.

En attendant l’élargissement de la gamme Alder Lake à davantage de catégories de CPU, le Core i7-12700K vient comme un achèvement. Sur le papier, il s’agit de combler l’écart observé entre le Core i5-12600K et le Core i9-12900K. En y regardant de plus près, il semble même assurer une parfaite jonction entre le modèle le plus costaud et le petit frère.

Gamme Alder Lake 'K' et 'KF' © Intel
Les gammes 'K' et 'KF' au lancement d'Alder Lake le 4 novembre 2021 © Intel

En effet, le mélange cœurs performants (Golden Cove) et cœurs efficaces (Gracemont) emprunte à l’un et à l’autre. Le Core i7-12700K dispose de 8 cœurs Golden Cove, comme le Core i9-12900K, mais de « seulement » 4 cœurs Gracemont, comme le Core i5-12600K. Logiquement, il est aussi à mi-chemin sur le nombre de threads (20), sur le cache L2 (12 Mo) et sur le cache L3 (25 Mo).

Fiche technique Intel Core i7-12700K

Caractéristiques techniques

Support du processeur (socket)
Intel LGA1700
Fréquence CPU
3,6GHz
Fréquence en mode Turbo
5GHz
Nombre de core
12
Cores efficients
6
Nom des coeurs efficients
Gracemont
Coeurs performants
8
Nom des coeurs performants
Golden Cove
Nombre de Threads
20
Plateforme (Proc.)
Intel Alder Lake
Virtualisation
Intel Virtualization VT-d, Intel Virtualization VT-x

Architecture

Nom de l'architecture
Alder Lake
Finesse de gravure
10nm
TDP / PBP
125W
TDP Max
190W
Cache L2
12Mo
Cache L3
25Mo
Compatibilité chipset carte mère
Intel Z690

Graphismes

Contrôleur graphique intégré
Intel UHD Graphics 770
Fréquence du chipset graphique
300MHz
Fréquence boostée graphique
1,55GHz

Contrôleur mémoire

Contrôleur mémoire
DDR5
Type de contrôleur mémoire
Dual Channel
Fréquence(s) Mémoire
DDR5-4800 MHz

Bien sûr, notre cobaye profite des mêmes caractéristiques « générales » que ses frères. Il repose donc sur le nouveau socket LGA1700 introduit par Intel avec cette génération. Il peut exploiter de la DDR4 (3200 MT/s) ou de la DDR5 (4800 MT/s) et intègre 20 lignes PCI Express dédiées. En revanche, côté fréquences, la sauce est un peu différente.

Alder Lake Core i9-12900K © Intel
Alder Lake Core i9-12900K © Intel

Les cœurs « performants » (Golden Cove) et « efficients » (Gracemont) détaillés © Intel

De base, les cœurs sont plus rapides que sur le Core i9-12900K, mais un peu plus lents que sur le Core i5-12600K : 3,6 GHz pour les cœurs Golden Cove et 2,7 GHZ pour les cœurs Gracemont. La chose s’inverse avec les fréquences turbo : on atteint jusqu’à 4,9 GHz sur les cœurs performants et 3,8 GHz sur les cœurs efficaces, à chaque fois un peu moins que sur le Core i9-12900K qui conserve aussi la tête pour le Turbo Boost Max 3.0 : jusqu’à 5,2 GHz contre 5 GHz pour le Core i7-12700K.

Enfin, on retiendra que, comme toujours, Intel distribue deux déclinaisons de son processeur. Le Core i7-12700K existe en version ‘K’ et en version ‘KF’. Cette dernière est dépourvue de solution graphique intégrée quand la première propose l’Intel UHD Graphics 770. Bien sûr, tous les ‘K’ et ‘KF’ n’ont aucun blocage de leur coefficient multiplicateur. Les versions « bloquées » doivent arriver en janvier.

MSI MPG Z690 Carbon WiFi © Nerces
MSI MPG Z690 Carbon WiFi : une carte complète aux dimensions standards (305 x 244 mm) © MSI

Focus sur la MSI MPG Z690 Carbon WiFi

Intel ayant complètement changé sa plateforme, nous avons opté pour une nouvelle carte mère. Comme sur les tests du Core i9-12900K et du Core i5-12600K, c'est une MPG Z690 Carbon WiFi fournie par MSI que nous avons utilisée.

MSI MPG Z690 Carbon WiFi © Nerces
MSI MPG Z690 Carbon WiFi © Nerces

Un nouveau socket LGA1700, quatre emplacements mémoire DDR5 : on bouge les lignes chez Intel © Nerces

Conçue autour du nouveau socket LGA1700, la carte mère dispose d'un étage alimentation musclée (18+1+1 phases). Deux ports 8 broches pour les câbles d'alimentation du CPU sont évidemment au menu. Non loin de là, on remarque les emplacements DIMM qu'il faut peupler de DDR5.

MSI MPG Z690 Carbon WiFi © Nerces
MSI MPG Z690 Carbon WiFi © Nerces

Pas moins de cinq ports M.2 pour SSD NVMe et plusieurs accessoires de fixation rapide © Nerces

Les ports PCI Express permettent d'exploiter la Gen 5 avec deux x16 (x8 / x8 s'ils sont utilisés en même temps) gérés par le processeur. Ils sont renforcés pour accueillir sereinement les cartes les plus lourdes. Notons en revanche que les cinq ports M.2 se contentent du PCIe 4.0.

MSI MPG Z690 Carbon WiFi © Nerces
Classique, l'I/O shield ne fait l'impasse sur aucun connecteur essentiel © MSI

Sur l'I/O shield, de nombreux ports USB (1 type-C en 3.2 Gen 2x2, 5 type-A en 3.2 Gen 2 et 4 type-A en 2.0), de l'HDMI et du DisplayPort, mais un « simple » port RJ45 2,5 GbE. La carte mère dispose, elle, de quelques USB en plus, mais aussi de 7 prises pour ventilateurs, 1 prise pour une pompe de watercooling et trois headers pour du RVB.

MSI MEG CoreLiquid S360 © Nerces
Le MEG CoreLiquid S360 est un AiO capable de rafraîchir le plus calorifère des processeurs ® MSI

Enfin, compte tenu du dégagement de chaleur potentiel des processeurs Alder Lake, nous avons pris soin de retenir un système de refroidissement costaud. Pour accompagner sa carte mère, MSI nous a envoyé le MEG CoreLiquid S360 est un AiO haut de gamme doté d'un radiateur de 360 mm et de trois ventilateurs 12 x 12 cm. Le bloc pompe est surmonté d'un petit écran LCD que nous avons personnalisé avec un logo Clubic.

Intel Core i7-12700K © Nerces
HWInfo procure quantités d'informations à propos de notre Core i7-12700K © Nerces

Protocole de test

Au moment de tester le Core i9-12900K et le Core i5-12600K, nous avons évoqué les changements liés à cette 12e génération de processeurs Intel : nouvelle carte mère (à base de chipset Intel Z690), nouvelles barrettes de mémoire vive (en DDR5), nouveau système de refroidissement (adapté au socket LGA1700), nouvelle configuration en somme.

Intel Core i7-12700K © Nerces
Intel Core i7-12700K © Nerces
Intel Core i7-12700K © Nerces
Intel Core i7-12700K © Nerces

Notre Core i7-12700K passé au crible de CPU-Z avec des précisions sur la carte mère et la DDR5 notamment © Nerces

Configuration LGA1700

  • Carte mère : MSI MPG Z690 Carbon WiFi
  • Mémoire : Kingston Fury DD5-4800 CL38
  • Carte graphique : Asus TUF RTX 3080 Gaming OC
  • SSD : Western Digital WD_Black SN850 1 To
  • Refroidissement : MSI MEG CoreLiquid S360
  • Alimentation : be quiet! Straight Power 11

Configuration socket LGA1200

  • Carte-mère : Asus ROG Z590-E Gaming WiFi
  • Mémoire : Corsair Dominator Platinum RGB 32 Go DDR4 4000 CL19
  • Carte graphique : Asus TUF RTX 3080 Gaming OC
  • SSD : Sabrent Rocket 4.0 2 To
  • Refroidissement : Corsair iCUE H150i RGB Pro XT 360 mm
  • Alimentation : be quiet! Straight Power 11

Configuration socket AM4

  • Carte-mère : Asus ROG Crosshair VIII Hero
  • Mémoire : Corsair Dominator Platinum RGB 32 Go DDR4 4000 CL19
  • Carte graphique : Asus TUF RTX 3080 Gaming OC
  • SSD : Sabrent Rocket 4.0 2 To
  • Refroidissement : Corsair iCUE H150i RGB Pro XT 360 mm
  • Alimentation : be quiet! Straight Power 11

Configuration socket 1151

  • Carte-mère : ASRock Z390 Extreme 4
  • Mémoire : Corsair Dominator Platinum RGB 32 Go DDR4 4000 CL19
  • Carte graphique : Asus TUF RTX 3080 Gaming OC
  • SSD : Sabrent Rocket 4.0 2 To
  • Refroidissement : Corsair iCUE H150i RGB Pro XT 360 mm
  • Alimentation : be quiet! Straight Power 11
Intel Alder Lake Core i9-12600K © Nerces
Notre plateforme de test : carte mère MSI MPG Z690 Carbon WiFi et AiO MSI MEG CoreLiquid S360 © Nerces

Afin de suivre les récentes évolutions, nous avons opté pour des mesures de performances Alder Lake sous Windows 11. Notez que les écarts avec Windows 10 sont extrêmement faibles, pour ne pas dire nuls. Notez également que pour des raisons pratiques, nous n’étions pas en mesure de refaire les tests sur Windows 11 pour les plus anciennes plateformes.

  • Windows 10 Professionnel 64-bit 21H1 v19043.1320
  • Windows 11 Professionnel 64-bit 21H2 v22000.282
  • Pilotes chipset Intel v2047.100.0.1039
  • Pilotes chipset AMD v3.10.08.506
  • Pilotes graphiques NVIDIA v496.49 64-bit WHQL
  • Pilotes graphiques Intel v30.0.100.9928

Autant que possible, nous éliminons tous les programmes résidents en mémoire et nous nous assurons que toutes les configurations soient aussi proches que possible. Les tests présentés par la suite sont le résultat de moyennes établies après avoir réalisé chaque mesure 5 fois en ayant pris soin d’éliminer toute valeur incongrue.

Tests mémoire

Nous avons pris le temps de faire le point sur la question de la DDR5 au travers d’un article dédié. Logiquement, c’est à nouveau ce type de mémoire que nous utilisons pour le Core i7-12700K.

Intel Core i7-12700K © Nerces
Performances observées sur AIDA64 © Nerces

Là, l’outil d’AIDA64 ne permet pas de véritablement distinguer notre cobaye du jour du Core i5-12600K et il est un tout petit peu en retrait du Core i9-12900K. On note surtout que les débits sont très largement supérieurs à ceux de la DDR4 (+ 40%), mais que la latence est bien plus importante aussi (85 ns contre 65 ns).

Performances « applicatives »

Intel Core i7-12700K © Nerces
Performances observées sur Cinebench R20 © Nerces

La majorité de nos tests « applicatifs » se focalisent sur la puissance CPU. Cinebench R20 est l’occasion de confirmer l’excellent comportement des cœurs Golden Cove. Ainsi, en single thread, le Core i7-12700K ne connaît que deux concurrents : les Core i9-12900K et Core i5-12600K. Les Ryzen 5000 sont largement distancés.

En multi thread, AMD est plus à la fête, mais le Core i7-12700K est encore légèrement devant un Ryzen 9 5900X pourtant commercialisé une petite centaine d’euros plus cher. Notons que, contenu dans une enveloppe thermique de 125 Watts, le Core i7-12700K ne peut rééditer sa performance, mais reste malgré tout à un excellent niveau.

Intel Core i7-12700K © Nerces
Performances observées sur Handbrake : le score le plus faible est le meilleur © Nerces

Nous enchaînons comme toujours avec un test d’encodage vidéo suivant le preset Matroska H.265 1080p30 sur Handbrake. L’écart observé avec la génération Intel précédente – Rocket Lake – est une fois encore éloquent, mais les Ryzen série 5000 sont plus à leur aise.

Même avec un TDP maximal, le Core i7-12700K n’est plus en mesure de devancer le Ryzen 9 5900X, bien que l’écart entre les deux poulains soit relativement faible. En revanche, le Ryzen 7 5800X dont le prix est un peu inférieur au Core i7-12700K est, lui, largement distancé, quand bien même le processeur Intel est bloqué sur un TDP de 125 Watts.

Intel Core i7-12700K © Nerces
Performances observées sur WinRAR : le score le plus faible est le meilleur © Nerces

L’encodage ZIP via le logiciel WinRAR 5.11 est en quelque sorte la « chasse gardée » des processeurs Intel et le Core i7-12700K brille, évidemment. Il devance nettement n’importe quel Ryzen série 5000, et ce, même s’il est contenu dans un TDP de 125 Watts.

La surprise est ailleurs. En effet, notre Core i5-12600K fait jeu égal avec le nouveau venu : une seconde d’écart, ce n’est rien, mais on s’attendait à une victoire du Core i7. Étonnant.

Intel Core i7-12700K © Nerces
Performances observées sur PCMark 10 © Nerces

Les opérations se poursuivent avec PCMark qui a l’intérêt de simuler un usage « classique » du PC en mêlant différentes activités (bureautique, visioconférence, édition photo / vidéo, navigation Web…).

Point de suspens ici, le Core i7-12700K s’intercale parfaitement entre les deux autres CPU Alder Lake et domine sensiblement toute la gamme Ryzen série 5000 ainsi que les CPU Rocket Lake. La différence entre TDP Max et TDP de 125 Watts est nulle, preuve qu'un usage « classique » ne vient pas gonfler la consommation des CPU Alder Lake.

Intel Core i7-12700K © Nerces
Performances observées sur 3DMark © Nerces

Davantage tourné vers le jeu vidéo – et avant d’attaquer ce domaine plus précisément – nous utilisons un second outil UL, l’inévitable 3DMark. Ici, le Core i5-12600K était un peu plus en difficulté : ce n’est clairement pas le cas du Core i7-12700K qui vient talonner le grand frère. La preuve, sans doute, que les cœurs Golden Cove ont ici une importance particulière.

Performances dans les jeux

Intel Core i7-12700K © Nerces
Performances observées sur Sid Meier's Civilization VI : le score le plus faible est le meilleur © Nerces

Pour notre premier test jeu vidéo, nous utilisons l’outil d’évaluation « IA » de Sid Meier’s Civilization VI - Gathering Storm et s’il ne démérite pas, le Core i7-12700K n’est pas aussi à son aise que précédemment. Il fait effectivement jeu égal avec le Ryzen 7 5800X et doit même céder du terrain face au Core i5-12600K si nous bridons son TDP à 125 Watts.

Intel Core i7-12700K © Nerces
Performances observées sur Red Dead Redemption 2 © Nerces

Sur Red Dead Redemption 2, notre cobaye du jour est tout de suite plus à son aise. Il n’est devancé que par le Core i9-12900K et domine même le plus puissant des Ryzen série 5000. Dès lors qu’il est contraint par un TDP de 125 Watts, il est nettement en recul, mais reste au coude à coude avec la génération Rocket Lake.

Intel Core i7-12700K © Nerces
Performances observées sur Shadow of the Tomb Raider © Nerces

De manière assez étonnante – quoique l’écart ne soit pas réellement significatif – le Core i7-12700K est devant le Core i9-12900K sur Shadow of the Tomb Raider. En réalité, il est même devant n’importe quel autre processeur, confirmant de ce fait ses bonnes dispositions pour le jeu vidéo… d’autant que même lorsque nous bloquions son TDP à 125 Watts, il restait le meilleur, au niveau des Ryzen 9 5950X et Core i9-12900K.

Intel Core i7-12700K © Nerces
Focus sur le test CPU de Shadow of the Tomb Raider © Nerces

Vous en avez l’habitude maintenant, nous complétons ces mesures sur Shadow of the Tomb Raider par une observation des résultats strictement CPU. Là, la moyenne « rendu » illustre une domination sans partage des processeurs Alder Lake, avec une hiérarchie bien respectée entre les Core i9, Core i7 et Core i5.

Le seul test « jeu » est un peu moins favorable à la nouvelle génération Intel, mais le Core i7-12700K reste le meilleur : il est même devant le Core i9-12900K et garde cette première place, peu importe que son TDP soit « libre » ou limité à 125 Watts. Impressionnant.

Le cas de l’iGPU

Alder Lake est l’occasion pour Intel d’intégrer une nouvelle solution graphique. L’UHD Graphics 750 cède effectivement la place à l’UHD Graphics 770, avec le même nombre d’unités d’exécutions (32), mais des fréquences boost un peu plus élevées (1,55 GHz contre 1,3 GHz). Il nous semblait donc intéressant de poursuivre nos tests dans ce domaine.

Intel Core i7-12700K © Nerces
Performances observées avec l'iGPU Intel UHD Graphics 770 sur 3DMark © Nerces

D’emblée, on note qu’il n’est pas question pour Intel de concurrencer la solution graphique intégrée au Ryzen 7 4750G qui reste loin, très loin devant. En revanche, l’écart avec Rocket Lake est perceptible et s’il ne révolutionnera pas l’utilisation de l’iGPU, il permettra d’évoluer avec encore un peu plus de confort.

Températures, consommation et overclocking

Nous terminons comme toujours par quelques notions moins axées sur les performances « pures », mais malgré tout importantes. Nous commençons cette ultime partie avec les mesures de température. Pour ce faire, nous avons réalisé deux évaluations.

  • Au repos, alors que Windows 10 avait terminé son démarrage.
  • En pleine charge, au cours d'un encodage H.265 via Handbrake.
Intel Core i7-12700K © Nerces
Relevé des températures observées durant un encodage Handbrake H.265 © Nerces

Le Core i7-12700K suit exactement la tendance observée sur les autres processeurs Alder Lake. S’il est plus chaud que ses homologues Ryzen, il marque enfin un arrêt dans l’augmentation perpétuelle observée sur les précédentes générations de processeurs Intel. À 83°C sans limite de TDP, il faudra tout de même envisager un système de refroidissement « sérieux » pour être tranquille.

Logiquement, nous enchainons ensuite avec le test de consommation. Nous mesurons ici la valeur du package processeur. Là encore, deux valeurs priment.

  • Au repos, alors que Windows 10 avait terminé son démarrage.
  • En pleine charge, au cours de tests multithreads successifs via Cinebench R20.
Intel Core i7-12700K © Nerces
Consommation au repos / en charge observée durant les tests Cinebench R20 © Nerces

Logiquement, le Core i7-12700K bloqué à 125 Watts ne consomme guère plus que cette valeur. En revanche, libéré de toute contrainte, notre cobaye du jour atteint des sommets… et ce n’est pas un compliment. Bien sûr, il reste un énorme cran en-dessous du Core i9-12900K, mais il vient titiller les 200 Watts et reste loin de la sobriété des Ryzen série 5000.

Pour appuyer ce test de consommation, nous faisons une rapide estimation de l’efficacité énergétique des processeurs passés sur notre banc de test. Nous avons conscience que nos résultats ne sont pas forcément une grande rigueur scientifique : ils donnent malgré tout quelques ordres de grandeur.

Intel Core i7-12700K © Nerces
Efficacité énergétique observée durant les tests Cinebench R20 © Nerces

Il est amusant de constater les trajectoires empruntées par le Core i9-12900K et le Core i7-12700K : ce dernier fait mieux que son grand frère quand son TDP n’est pas contraint, mais ne peut rivaliser quand les deux sont bloqués à 125 Watts. Nous garderons en tête que l’efficacité d’Alder Lake est incomparablement supérieure à celle de Rocket Lake. En revanche, il faut bloquer son TDP pour qu’il rivalise avec les processeurs Ryzen série 5000.

Intel Core i7-12700K © Nerces
Overclocking en demi-teinte pour le Core i7-12700K et Alder Lake en général © Nerces

Après avoir testé l’overclocking du Core i9-12900K et du Core i5-12600K, nous n’étions guère optimistes quant au potentiel du Core i7-12700K dans ce domaine. Nous avons été en mesure d’atteindre 5 GHz sur tous les cœurs Golden Cove. Problème, nous dépassions alors les 93°C malgré un AiO watercooling plutôt costaud et la consommation s’envolait de plus de 50 Watts supplémentaires pour des performances supérieures d’environ 9%. Pas sûr que le jeu en vaille la chandelle.

Intel Core i7-12700K © Nerces
Le Core i7-12700K s'intercale logiquement et parfaitement entre le Core i9-12900K et le Core i5-12600K © Nerces

Intel Alder Lake Core i7-12700K, l’avis de Clubic

Si nous avions été emballés par le Core i5-12600K, nous le sommes un peu moins par ce troisième et dernier larron de la vague Alder Lake ‘K’ / ‘KF’. Disons qu’il marche très nettement dans les pas du Core i9-12900K : mêmes atouts, mêmes défauts serions-nous tentés de dire.

Les qualités de son architecture hybride sont indiscutables et les performances des cœurs Golden Cove sont impressionnantes. On se prend d’ailleurs à rêver d’un processeur doté de 10 ou 12 de ces cœurs… à condition bien sûr que l’échauffement et la consommation puissent être contenus. Sur ce plan-là, Alder Lake progresse nettement - il suffit de jeter un œil aux performances « en 125 Watts » - mais il y a encore du chemin à parcourir.

En attendant la réponse de la bergère AMD que l’on espère voir frapper un grand coup en milieu d’année prochaine, le berger Intel sort enfin de l’ornière après deux générations pour le moins mitigées. Alder Lake signe d’importants progrès et il ne tient qu’à Intel de confirmer avec un Core i5-12400 très attendu.

8

Le Core i7-12700K tient sa place entre les Core i5-12600K et Core i9-12900K. Moins performant que le second, il est aussi bien moins gourmand en énergie pour une efficacité plus probante. Son rapport qualité / prix est un net cran au-dessus de celui du Ryzen 7 5800X qu'AMD place en face.

Les plus

  • Efficacité remarquable à 125W
  • Performances très élevées
  • Architecture hybride novatrice
  • Intégration PCIe 5.0 et DDR5
  • Nets progrès vs Rocket Lake

Les moins

  • Efficacité moindre à 190 W
  • Overclocking limité
  • Changer de CM, de RAM...
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
tux.le.vrai
c’est bien pour nous qu’intel reviennent dans le match, on va avoir de meilleurs prix.<br /> d’ailleurs, niveau tarif, le 5900x n’est qu’à 480€ soit a peu prêt comme ce 12700k<br /> pour le rapport perf prix, c’est plutôt avec le 5900x qu’il faudrait comparer.<br /> CDiscount<br /> Cdiscount.com<br /> Achat sur Internet a prix discount de DVD et de produits culturels (livre et musique), informatiques et high Tech (image et son, televiseur LCD, ecran plasma, telephone portable, camescope, developpement photo numerique). Achat d electromenager et de...<br /> le 5800x est 100€ de moins sur cdiscount, et on le trouve même à 349€4https://fr.shopping.rakuten.com/mfp/6747819/processeurs-amd-ryzen-de-5eme-generation?pid=5606064885&amp;t=3590029&amp;eff_cpt=13087834&amp;eff_sub1=V4bi8gY6fPt3q3kS6eq1Lw&amp;eff_sub2=3019&amp;bbaid=7885538851<br /> en perf applicatives (car les jeux, c’est la carte graphique qui bride de toute façon, on le voit bien dans les tests haute résolution)<br /> le 5900x à 105X fait mieux que le 12700k à 125W (c’est les tdp annoncés, faudrait mieux regarder avec les consos réelles.<br /> le rapport perf/conso du 5900 est donc plus intéressant, bien que ce processeur soit sorti il y a plus d’un an !<br /> Je trouve donc PERSONNELLEMENT, l’enthousiame de ce test un peu fort, même si c’est une bonne nouvelle qu’intel se soit repositionné au niveau des prix déjà.
benben99
Impresionnant. Intel montre encore une fois qu’ils sont les leaders des processeurs.
Urleur
si vous avez un vieux PC ok et que vous voulez en changer vous en aurez pour 4ans minimum, mais si vous êtes en gen 10 a 11 : Non, je compare toujours avec mon I7 8700 K (ouverture W10, jeux, etc…) toujours rapide avec ma config.
frigo
Salut,<br /> J’ai toujours un i9 9900k+cm gigabyte z390+32go+rtx 2080 super<br /> Est-ce qu’une upgrade CPU+cm+ram est nécessaire dans mon cas ? Ou bien attendre la gen 14?
MattS32
frigo:<br /> Est-ce qu’une upgrade CPU+cm+ram est nécessaire dans mon cas ?<br /> Si tu te poses la question, c’est que la réponse est non.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test Withings Body Comp : la balance connectée qui prend soin de votre santé
Test Marshall Acton III : une mini enceinte de salon à la puissance surprenante
Test TCL 55C635 : un téléviseur abordable qui marque des points
Test Mate 50 Pro : Huawei peut-il encore se hisser parmi l'élite ?
Test Microsoft Surface Laptop 5 : élégant, plus puissant… mais indécrottable
Test Corsair EX100U : un minuscule SSD externe performant à emporter partout
Test JBL Bar 1000 : séance de rattrapage pour la barre de son avec enceintes d’effets détachables
Test DJI Avata : le drone FPV plus accessible que jamais
Test Trust GXT 981 Redex : légère en poids et en prix, des atouts suffisants ?
Test Apple iPad Pro M2 : une mise à jour qui vaut son prix ?
Haut de page