Antitrust : L'enquête de l'Europe sur Google est loin d'être bouclée

Par
Le 12 novembre 2014
 0
L'Union européenne n'en a pas terminé avec Google concernant son enquête pour abus de position dominante. Cette dernière, qui dure depuis 4 ans déjà, n'est pas près de voir son dossier se fermer pour de bon à en croire le nouveau commissaire européen chargé de la concurrence.

00fa000007121674-photo-google-logo.jpg
Jaoquin Almunia a peut-être laissé sa place à Margrethe Vestager en tant que commissaire européen chargé de la concurrence, mais les gros dossiers restent les mêmes. Dans un communiqué publié mardi, Mme Vestager évoque d'entrée de jeu l'affaire Google.

« Nos enquêtes en cours concernant Google sont parmi les plus discutées dans les médias. L'énorme quantité de données gérées par Google donne lieu à une série de défis en lien avec la société. La confidentialité est l'une de nos plus pressantes préoccupations, tandis que le pluralisme des médias en est une autre. Tous les sujets ne sont pas de nature économiques, et ils ne sont pas tous liés aux questions de concurrence » explique la commissaire. En somme, il s'agit d'une affaire « multiforme et complexe » aux enjeux de tailles : « J'ai donc besoin de temps pour décicer des prochaines étapes » conclut Margrethe Vestager.

Quand on sait que la dernière proposition de Google concernant la modification des résultats de recherche dans son moteur date de février 2014 - rejetée, ô surprise, quelques jours plus tard par les concurrents de l'entreprise - on se dit que l'enquête piétine depuis déjà un moment. Joaquin Almunia avait bon espoir de clôturer le dossier avant la fin de son mandat de commissaire, mais l'homme politique espagnol a finalement dû céder sa place avec ce dossier fleuve, dont on devrait encore entendre parler en 2015.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Google

scroll top