Google révèle son enceinte Nest, remplaçante du Google Home

Benjamin Cabiron
Publié le 10 juillet 2020 à 10h35
Crédits : Google
Crédits : Google

L’information avait d’abord fuité, puis a été officiellement confirmée : Google s’apprête à lancer sa nouvelle enceinte connectée cette année. La Nest prendra la succession du Google Home, déployé en France le 3 août 2017.

La firme prend un nouveau virage en matière de design par rapport au modèle Home. Comme son nom l’indique, la Google Nest s’inspire de l’apparence générale de la Google Nest Mini.

Un premier aperçu

Selon les images divulguées par AndroidTV_Rumor, l’enceinte connectée mesure environ 22 cm de haut. Elle est recouverte d’un tissu maillé qui s’étend sur la majeure partie de sa surface, comme la Google Nest Mini. Cette enceinte est plus élancée que le Google Home Max.

Google a réagi en diffusant une petite vidéo d’introduction de 13 secondes. L’appareil semble nomade, et on a un aperçu des différents coloris disponibles.

Google n’avait certainement pas prévu de relayer ces aperçus aussi rapidement. L’appareil ne devrait pas sortir avant plusieurs mois. Mais comme pour le Pixel 4 de l’année dernière, la firme de Mountain View a tenu à réagir après les leaks.

Quelles fonctionnalités ?

Cet appareil a récemment été soumis à la FCC (Commission fédérale des communications) sous le nom de GXCA6, mais le dossier ne fournit pas beaucoup de détails.

La Google Nest devrait pouvoir s’utiliser à la verticale comme à l’horizontale. Le dossier laisse entendre que l’on retrouvera le Wi-Fi et le Bluetooth, ainsi qu’une alimentation électrique de 30 W. Toutefois, aucune mention de port USB-C ou d’entrées auxiliaires.

Sur les premiers visuels, on remarque la présence d'un bouton Mute, facilement accessible. Sans surprise, il servira à éteindre facilement le micro de l’enceinte.

Google s'est bien gardé de révélé les autres spécifications techniques. On s’attend à ce que le dévoilement complet soit prévu pour la prochaine conférence sur les produits Google Pixel, annoncée pour octobre.

Sources : Neowin, CNET

Benjamin Cabiron
Par Benjamin Cabiron

Passionné depuis toujours par les nouvelles technologies. Je suis avec un œil vigilant le développement de la confidentialité sur le net. Également grand amateur de culture japonaise, j'engloutis les romans de Haruki Murakami ou le dernier anime avec un malin plaisir.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (3)
bmustang

le bouton mute très accessible ne veut pas dire pour autant grand chose ! Mais qu’il soit fonctionnel est ce qu’on lui demande avant tout

simdia

Qui aurait dit qu’un jour les gens paierait pour se faire installer des microphones espions chez eux et d’être tout content et fière de ça. 1984 c’est vraiment du pipi de chat maintenant.

FardocheX

Si tu as un cellulaire, tu as déjà au moins un micro chez toi.