Apple ajoute le DNS chiffré à iOS et macOS

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
15 juillet 2020 à 12h40
0

Apple annonce le support des communications chiffrées sur Internet à l’aide des protocoles HTTPS (DoH) et TLS (DoT) sur les produits de la marque avec la mise à jour macOS 11 et iOS 14.

Annoncées lors de la WWDC 2020, ces mises à jour arriveront dès cet automne sur les appareils Apple. L’ajout des DNS chiffrés sur les produits de la pomme permettra d’améliorer la confidentialité des communications sur le Web.

DNS chiffré : Apple rattrape son retard

Si Mozilla, Google ou encore Microsoft prennent déjà en charge le chiffrement des données lors des connexions Internet, Apple ne le faisait pas jusque-là. La mise à jour des deux systèmes d’exploitation Apple va permettre de rattraper ce retard.

Lors de la présentation à la WDCC 2020, Tommy Paul, ingénieur chez la pomme, a présenté les différentes caractéristiques de cette évolution. Les développeurs d’applications connectés pourront choisir d’utiliser ou non cette nouvelle fonctionnalité.

D’autre part, si un réseau refuse les connexions chiffrées, les appareils Apple qui chercheraient à s'y connecter avertiront l’utilisateur par un message à l’écran mentionnant que les données consultées pourraient être enregistrées et surveillées.

Source : Techradar

0
1
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
scroll top