Avis Adobe Premiere Pro CC : est-ce le meilleur logiciel de montage vidéo ?

Stéphane Paput
Spécialiste Drones
14 novembre 2020 à 12h12
15
9

En deux décennies de présence dans l’industrie de l’édition, Adobe Premiere Pro est devenu l’un des plus populaires logiciel de montage vidéo. Il est aujourd’hui très largement utilisé par les médias, les sociétés de productions, ainsi qu’une armée d’éditeurs indépendants, qui lui accordent une fidèle dévotion.

Conçu pour l’édition vidéo et audio sous Windows et Mac, le logiciel Premiere Pro est destiné à créer des films ou tout autre support audiovisuel. Grâce à ses performances et l’étendue de ses fonctionnalités, l’application d’Adobe est considérée comme un indétrônable standard auprès des professionnels, et des semi-pro, n’ayant que très peu de défauts, si ce n’est qu’il ne soit pas gratuit.

Fonctionnalités

Le Montage

Adobe Premiere Pro se présente comme un logiciel d’édition vidéo non linéaire, se basant sur un travail de création, d’assemblage et d’organisation de séquences, à répartir sur des pistes. Chaque séquence a son propre onglet et peut être nichée dans une autre. La timeline est totalement contrôlable. Vous pouvez zoomer-dézoomer sur les éléments. Les clips s’ordonnent par glisser-déposer, par insertion ou par écrasement. Les médias sources ne sont pas altérés lors de l’édition, et l’historique des modifications est conservé.

La sélection de clips à assembler se déroule de multiples manières, depuis les écrans Assemblage ou Montage, sur un panneau dédié, avec de nombreuses sous-fonctions telles que l’aperçu rapide, le renommage et le
classement des clips.

Les outils de Montage, de découpe et de rognage, sont nombreux. L’ajout de marques est bien développé, chaque marque ayant des propriétés uniques, affichées dans un panneau de gestion. Enfin, un panneau historique vous permet de revenir sur vos actions.

Les Effets

Une (trop) longue liste d’effets est disponible, parmi lesquels des effets de styles, de transitions, de distorsions, de flou et de couleurs. Malgré un classement par catégorie, il est parfois difficile d’accéder rapidement à un outil de base. Il est aussi dommage qu’on ne puisse pas avoir un aperçu ou une animation de ce qu’ils font. La plupart des modifications avancées d’un clip, impliquant par exemple l’utilisation d’un fond vert ou la stabilisation de mouvement, dépendent des effets.

En quelques étapes, accessible par l’écran Montage, vous sélectionnez l’effet désiré depuis le panneau de liste dédié, puis modifiez ses paramètres dans le panneau de contrôle. A l’instar de Photoshop, leur
utilisation peut se faire par l’intermédiaire d’un calque de réglages, applicable sur plusieurs clips, ou bien par le masquage d’une zone de l’image.

Vous retrouvez quelques effets standards, souvent très utiles comme la correction automatique du contraste ou des niveaux des tons. Vous accédez à certains effets complexes, tels que la Convolution ou l’Eclairage, mais il faudra passer par After Effects pour des effets plus avancés.

Le Texte

Premiere Pro permet la génération de texte, de titres et de sous-titres, appliqués en surcouche de votre vidéo. Vous disposez d’une grande liberté créative, grâce à une large sélection de typographie depuis Adobe Fonts inclus dans l’abonnement, et à différents réglages ou effets, que l’on retrouve en général sous Photoshop. Des animations de bases sont disponibles mais, une fois encore, ne seront pas à la hauteur de celles d’After Effects.

L’Audio

Prenant en charge les canaux mono, stereo ou 5.1, les pistes audios sont affichées sous formes d’ondes et aisément éditables, directement depuis
la timeline. Vous accédez à plusieurs outils conventionnels dont un panneau de mixage, une balance audio et un VU mètre, et d’autres plus avancés comme une piste de mixage secondaire.

Vous pouvez gérer le volume selon des points clés, amplifier, ajuster les basses, ajouter des délais et appliquer des correctifs, dont la réduction de réverbération et de bruit. Ces derniers ne sont pas aussi puissants que sur Adobe Audition mais conviennent parfaitement pour un rendu professionnel. Une fonction rend également possible l’enregistrement direct d’une voix depuis un micro par-dessus une séquence.

Les Couleurs

La correction de couleur et de luminosité est redoutablement efficace et fait partie des principales forces de Premiere Pro, facilitant entre-autre l’étalonnage colorimétrique. Le traitement des couleurs donne une grande flexibilité de contrôle, au travers de différents outils avancés tels qu’une courbe de couleurs, des roues chromatiques, des curseurs de températures, une pipette de Balance des blancs, et bien d’autres.

Vous retrouvez les mêmes types d’ajustement de tonalité que sur Photoshop, incluant l’exposition, le contraste ou la saturation. L’application vous autorise à multiplier les calques de correction de couleurs sur un seul clip, et selon l’attribution d’images clés, et vous invite à créer vos propres LUTs, des profils de correction de couleurs à appliquer instantanément sur les clips.

Le Rendu

Premiere Pro embarque Adobe Media Encoder, qui permet l’export de vidéo sous un large éventail de formats de fichier et d’encodage, dont le H.265, optimisant la compatibilité avec les plateformes numériques (Facebook, YouTube), ou les supports physiques (DVD). Il est possible d’exporter plusieurs formats en une seule fois, voire même de publier directement sur les plateformes de streaming.

Globalement, il est reconnu que Premiere Pro a un temps de rendu supérieur à la plupart de ces concurrents sous Windows, ce qui devient handicapant pour des vidéos de très longue durée. Pour pallier au problème, optez éventuellement pour le processus de rendu dynamique, mais celui-ci ne sera disponible que pour certains formats.

Spécialités

Une des particularités de Premiere Pro réside dans ses capacités d’édition vidéo en VR 180° et 360°, dont l’utilisation de marqueurs spatiales. Si votre casque VR est connecté, vous pouvez visualiser votre travail directement, et interagir à l’aide de votre manette. A l’export, un tag VR garantie la reconnaissance de la vidéo par Facebook et YouTube.

Une autre est l’édition Multicam, permettant l’ajout de plusieurs caméras pour un même sujet sur une unique séquence sans limite de quantité. Le processus est relativement simple. La synchronisation des différents angles de vue se fait par plusieurs méthodes dont une basée sur la piste audio.

Interface

Couramment critiqué pour ses crash réguliers, Adobe Premiere Pro reste malgré tout aussi fiable que les autres logiciels. De bonnes habitudes de travail, et l’adoption de la sauvegarde automatique, pourront prévenir tous désagréments.

L'Agencement

Accommodant et flexible, l’espace de travail de l’interface est organisé selon des écrans dédiés à des tâches spécifiques : l’Assemblage, le Montage, les Couleurs, l’Audio, l’Image et la Bibliothèque. Ce type d’agencement, qui aide drastiquement à clarifier l’entreprise de la tache en cours, peut nécessiter un changement d’écran à chaque tâche, sans toutefois nuire à un enchaînement rapide.

Chaque écran est ensuite divisé par panneaux de travail, organisable selon des profils d’arrangement ou redimensionnable à volonté. Vous pouvez par ailleurs détacher les panneaux et les repositionner comme bon vous semble.

Les Contrôles

Appréciées des professionnels, énormément de fonctions s’exécutent par raccourcis clavier pour améliorer la productivité. Beaucoup d’entre elles sont compatibles touch-screen, dont le déplacement de clips ou le zoom sur la timeline. Des boutons peuvent être ajoutés ou retirés selon nécessité. Leurs actions s’affichent généralement en surbrillance, et parfois un texte explicatif apparaît en bas de l’écran.

L’Aperçue

Depuis la Bibliothèque, un déroulé d’une vidéo se déclenche en survolant sa miniature. Au Montage, en activant la vue de comparaison, le moniteur permet de comparer deux clips, ou de comparer un clip avant et après l’application d’un effet ou d’une correction de couleurs. La fenêtre d’aperçue principale est connue pour être récalcitrante si la tache en cours est lourde ou complexe, mais tout peut se régler après un bref redémarrage.

L’UX

Beaucoup d’éléments, incluant la barre d’outils de montage, sont calqués sur le modèle des autres produits Adobe, ce qui contribue à la cohérence de la suite logiciel. Le design général est soigné et accommode les yeux sur un arrière-plan aux tons noirs et foncés.

Manquant d’un peu d’intuitivité pour les novices, l’interface devient redoutablement efficiente une fois assimilée, et est souvent acclamée pour sa réactivité et son temps de réponse face aux commandes humaines. Certains outils, à l’image de la correction des couleurs, sont cependant très intuitifs et très faciles d’accès. L’agencement des boutons et des menus suit une certaine logique, aménageant un processus de travail fluide.

Accessibilité

Les Tutoriels

En plus d’un tutoriel intégré facilitant l’apprentissage au travers d’échantillons de projets, vous trouverez une grande quantité d’informations et d’introduction aux fonctionnalités sur le site web Adobe, par le biais de cours en ligne sous forme de textes et de vidéos.

De plus, disposant d’une très large communauté d’utilisateurs, il est aisé de trouver de l’aide sur les divers forums dédiés, dont celui d’Adobe, ou sur Youtube.

Le Support

L’aide en ligne est diffusée depuis la même plateforme que les tutoriels. Vous accédez à une brève FAQ, un guide d’utilisateur exhaustif, ou vous pouvez solliciter de l’aide auprès d’un service téléphonique.

Le modèle de l’abonnement promet à l’utilisateur d’avoir systématiquement accès aux dernières mises à jour logiciel, ce qui inclut bien généralement de nouvelles fonctions, répondant à la demande de la communauté et aux tendances.

La Compatibilité

Disponible sur Windows et Mac, mais pas sur Linux, une bonne machine est requise pour travailler avec Premiere Pro dans des conditions optimales, avec un minimum 8Go de RAM. A noter que, demandant beaucoup de ressources, certains effets complexes ont tendance à ralentir ou stopper l’aperçu.

L’installation du programme est simple mais nécessite la création d’un compte Adobe et l’installation du launcher Creative Cloud. Attendez-vous également à de nombreux services et processus Adobe. L’ensemble est sécurisé et ne pose jamais de problème avec des antivirus.

En outre, plusieurs catégories de périphériques sont supportées, comme des surfaces de contrôle audio, des casques VR, ou du matériel d’acquisition.

L’Intégration

Grâce à Adobe Dynamic Link, vous partagez tous vos travaux de post-production entre les logiciels de la suite CC, dont After Effect, Photoshop, et Adobe Audition, en créant des liens dynamiques, n’utilisant qu’une seule version de votre contenu sur plusieurs applications. Sur mobile, l’application Adobe Premiere Rush permet de commencer votre édition sur votre smartphone et de terminer sur Premiere Pro en important les fichiers. Impossible de faire l’inverse par contre.  

Parallèlement, il existe une abondance de plugins compatibles étendant les fonctionnalités de mixage audio, sous format VST (Virtual Studio Technology), de montage vidéo ou bien d’effets visuels.

Grâce à Adobe Team Projects, Microsoft Team, ainsi que le stockage en ligne de l’abonnement CC, l’édition des projets devient collaborative, accessible par plusieurs membres d’une équipe. Vous obtenez entre autres la faculté de gérer plusieurs projets en simultanée et de transférer des éléments entre eux, avec des fonctions indispensables tels que le verrouillage en écriture des projets.

L’Import

Que vous filmiez en GoPro, en drone ou en Premiere Pro supporte une variété de résolutions et de formats natifs d’enregistrement vidéo, dont le RAW et la 4K, ce qui évite d’avoir à convertir vos fichiers avant l’import. De plus, afin d’alléger la charge de traitement pour des fichiers lourds ou très haute résolution, l’application possède la capacité de créer des fichiers « proxy » ou doublures en basse résolution, pour ainsi gagner du temps pendant le montage.

Sur une même séquence, l’import tolère le mélange libre de
clips de formats, de résolutions et cadences différentes. La conversion est faite au moment du rendu, selon les paramètres établis de la séquence.

La génération de sous-titres est quant à elle facilitée par l’import
de fichiers XML et SRT.

Si vous possédez du matériel d’acquisition adéquat, un outil de capture rend possible l’enregistrement de vidéos directement depuis un
appareil analogique, comme une caméra ou un magnétoscope.

On mentionnera enfin les excellentes capacités du gestionnaire de fichiers, accommodant le classement et la prévisualisation des fichiers à importer, et dont l’une des particularités est de relocaliser et reconstruire les liens avec des fichiers qui ont été déplacés.

Prix

Adobe distribue Premiere Pro sur abonnement annuel en solo à 23,99€/mois incluant notamment 100go de stockage Cloud, Adobe Fonts et Premiere Rush, ou avec la suite Creative Cloud à 59,99€/mois. En sans engagement, la formule mensuelle est proposée à 35,99€. Pour les étudiants et enseignants, la suite est vendue à 19,99€/mois pour la 1ère année puis 29,99€/mois. La version d’essai gratuite ne dure malheureusement que 7 jours.

Le modèle de souscription appliquée par Adobe peut sembler onéreux et contraignant, particulièrement pour les débutants. Mais considérant la quantité d’outils et l’efficience à laquelle on accède, les formules proposées montrent très vite leur imbattable rapport qualité/prix. A vous de déterminer si la fréquence à laquelle vous utiliserez le ou les logiciels justifient l’investissement.

Notre Avis

Fort de son expérience de l’industrie de l’édition, Adobe Premiere Pro continue de répondre aux besoins avancés des professionnels. L’efficacité des fonctions, notamment de Montage, de l’Audio et des Couleurs, en font une parfaite alternative, difficile à remplacer.

L’interface est construite dans le souci de l’expérience utilisateur et de l’optimisation de la productivité. Le logiciel bénéficie d’une grande compatibilité dans l’environnement Matériel et Logiciel et simplifie tout travail collaboratif.

Sans nécessiter des efforts démesurés, Premiere Pro est accessible aux débutants. On aurait juste souhaité qu’il leur soit un peu plus abordable.

Note Adobe Premiere Pro CC

9

Les plus

  • Les fonctions de correction des couleurs
  • L’agencement personnalisable de l’interface
  • Les raccourcis pour la productivité
  • Le niveau d’intégration

Les moins

  • Le modèle de distribution sur abonnement
  • L’abonnement cher
  • Temps de rendu un peu longs
  • Gourmand en ressources
Modifié le 16/11/2020 à 14h24
15
13
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Comment contrôler vos données personnelles sur smartphone ?
Black Friday Week : les meilleures offres à saisir jusqu'à ce soir minuit
Hors-série du Veilleur d’écran[s] : 20 séries feel good pour garder le sourire le dimanche soir
Test Klipsch Cinema 600 : une barre de son très portée sur les basses
A quelques heures de la Black Week, la tablette Samsung Galaxy Tab A à prix cassé
Un pack PlayStation avec une manette Dualshock 4.0 + Uncharted: The Lost Legacy en promo
A la découverte de la planète naine Ceres et son énigmatique tache blanche
Le casque sans fil JBL T460 BT à moitié prix avant le Black Friday
Prêt à changer de PC portable ? Découvrez les meilleurs modèles de l'année
Bon plan : le boîtier Philips Hue Play + 2 lampes connectées à prix choc ce dimanche
Haut de page