Pour trouver du travail, faites marcher votre réseau : oui, mais comment ?

01 juin 2018 à 15h36
0
Le seul fait de vouloir trouver un travail ou d'en changer ne se suffit pas à lui-même. Outre les traditionnels CV et lettres de motivation, il est important de se constituer un réseau, qu'il soit en ligne ou physique.

Pour trouver un travail, tout est question de communauté. Il suffit parfois d'être là au bon endroit, au bon moment. De rencontrer une personne qui va, directement ou indirectement, vous permettre d'ouvrir une ou plusieurs portes. Se trouver là où il faut ne s'invente pas, n'est pas le fruit du hasard, mais d'un travail de fond.


Le premier réflexe d'une personne à la recherche d'un premier ou d'un nouvel emploi est de scruter les petites annonces. Si certaines d'entre elles (en fonction du domaine d'activité) peuvent être efficaces et provoquer un entretien, cela ne permettra pas de saisir d'éventuelles opportunités ou de mieux connaître le secteur.

Il est donc plus que recommandé de se constituer un « réseau ». Entendons par-là le fait de se faire connaître et de rencontrer des personnes capables d'apporter des conseils, des informations ou de partager des projets professionnels. Il n'est pas question de favoriser « l'entre soi » mais de rejoindre une communauté qui partage plus ou moins les mêmes intérêts au sens large, et qui correspondront à l'image que l'on se fait d'une profession.

08313626-photo-marketing-sur-les-r-seaux-sociaux.jpg


Pour y parvenir, il existe des moyens et des outils qu'il convient d'apprivoiser. Qu'ils soient en ligne ou qu'il s'agisse de méthodes pour entrer en contact avec autrui, ces services peuvent permettre de s'ouvrir à d'autres et de faciliter l'approche d'un éventuel recruteur.

LinkedIn,Viadeo : la carte de visite sur Internet

Pour agrandir son cercle, rien de mieux que les réseaux sociaux. LinkedIn ou son alter-ego français Viadeo peuvent permettre de tisser des liens au dehors de sa propre sphère traditionnelle. Pour être plus efficace, des techniques existent pour améliorer son profil.

Avant toute action, veillez bien à vous rendre sur les paramètres en cliquant sur l'avatar en haut à droite puis sélectionnez « Préférences et confidentialité ». Choisissez ensuite l'option « Activer/Désactiver vos diffusions d'actualité » puis décochez la case au sein d'une pop-up. Cette option évitera que l'ensemble de vos contacts actuels reçoivent chacune des modifications que vous opérerez.

0258000008353000-photo-linkedin.jpg


Pour se constituer un réseau, il est primordial de faire valider ses compétences en indiquant ses expertises avec la fonction « Skills ». Il est ensuite utile de les faire valider par vos propres relations. LinkedIn permet ainsi de se faire recommander, c'est-à-dire de solliciter des responsables, des collaborateurs voire des clients en tant que garantie des compétences acquises.

Le principe est simple, les managers auront tendance à privilégier les personnes qui leur sont recommandées. Il est donc préférable d'étendre son champ d'action au-delà des collègues, en direction des clients, partenaires, fournisseurs et autres. La technique fonctionne également en sens inverse. Vous devez recommander vos pairs, ils vous renverront probablement l'ascenseur un jour.

De son côté, Reid Hoffman, le fondateur de LinkedIn livre d'ailleurs ses propres conseils à ce sujet. Au cours d'une entrevue réalisée pour le compte de CNN, le dirigeant a livré quelques anecdotes sur son propre parcours. Pour la petite histoire, le responsable a tenté dans les années 90 d'entrer chez Netscape, à l'époque pionnière dans le domaine du web. Selon ses dires, Reid Hoffman aurait supplié pour obtenir un poste au sein de la société.


Le conseil qu'il livre est alors simple. Faire son maximum pour entrer en contact avec les personnes de la société en question, voire les collaborateurs du secteur afin de rencontrer ces professionnels. Il recommande de prendre l'avis des personnes les plus avisées de son entourage et de leur poser quelques questions simples : « Parmi vos connaissances, qui pourrais-je rencontrer, ou à qui pourrais-je rendre service ? ». Un questionnement simple qui doit servir d'amorce.

Facebook, pour sortir de son réseau d'amis ?

Comme tout service en ligne de cet acabit, Facebook est un réseau, certes « social », mais il a pour raison de lier les personnes entre elles. Il est donc important de se servir de cet outil comme levier pour élargir son réseau. D'autant que la plateforme est généralement consultée par les recruteurs à la recherche d'un candidat.

04464626-photo-facebook-mode-d-emploi-entreprise.jpg


Une étude menée par l'Edhec NewGen Talent Centre, en partenariat avec JobTeaser, a révélé que pas moins de 28% des étudiants ont déjà consulté une offre d'emploi sur ce réseau social. 11% d'entre eux ont ensuite formulé une candidature par ce même biais. L'une des portes d'entrée est la page entreprise sur Facebook. Environ 44% des sondés disent être fans d'une telle page même si les publications sont parfois noyées dans le flux d'informations. Toutefois, le réseau social demeure encore perçu comme un réseau social personnel, c'est pourquoi peu d'internautes passent par ce biais pour postuler à un emploi.

Il est néanmoins important de comprendre l'importance de rendre visible son profil. Selon une enquête menée par le spécialiste de l'emploi RégionJobs, 47% des DRH interrogés déclarent se servir de Facebook, Viadeo, LinkedIn voire de Twitter dans leurs parcours d'embauche. Ainsi, près d'un tiers des sondés auraient déjà été embauchés par le biais des réseaux sociaux.


Parmi les optimisations à opérer sur son profil, il convient de choisir une bonne photo pour son profil, de « liker » en devenant fan des pages d'entreprise qui vous intéressent ou même de faire la promotion de votre propre page en demandant à ce que d'autres personnes, en dehors de votre cercle habituel deviennent vos amis. Si vous craignez le croisement de ces contacts avec vos photos de vacances, n'hésitez pas à créer un second profil, spécifiquement dédié à vos actualités professionnelles.

Enfin, des applications liées à Facebook existent. Work With Me permet d'afficher des offres d'emploi promues en interne. Développées par des sites d'offres d'emploi, d'autres applications comme BranchOut, BeKnown, Ohmyjob, Identified ou bien encore Qapa sont intégrées à Facebook.

Les techniques pour se vendre

Pour se constituer un réseau, il est important de saisir toutes les opportunités qui peuvent se présenter. A commencer par le cercle familial : n'hésitez pas à agréger vos parents, qu'ils soient proches ou éloignés, sous réserve bien sûr qu'ils évoluent dans un milieu professionnel en mesure de vous apporter un bénéfice.

Un autre cercle à prendre en compte : celui des camarades de promotion et professeurs. Ces derniers ont accompagné vos premiers pas et sont à même de certifier votre parcours de formation. Ces contacts attesteront vos diplômes ainsi que vos capacités à intégrer le monde professionnel, ils ne doivent donc pas être négligés.

Dans cette même logique, les maîtres de stage ou d'anciens employeurs (même pour de courtes périodes) peuvent s'avérer des soutiens précieux. L'appui de personnes reconnues dans le métier permettra d'ouvrir certaines portes jusqu'alors solidement verrouillées.

08417008-photo-facebook.jpg


Toujours est-il que pour Bertrand Simon professeur de communication politique et sociale à Panthéon-Sorbonne, l'important reste de cultiver sa curiosité afin de saisir les opportunités qui peuvent se présenter. En se faisant connaître, parfois de façon impromptue, auprès de certaines personnes, l'idée sera de véhiculer un message de dynamisme.

Restent enfin les traditionnelles cartes de visite. Inutiles pour certains car elles rejoignent le tas de cartes déjà collectionnées, moyen de laisser une trace d'une rencontre pour d'autres, son utilité est variable. Le conseil est d'en conserver toujours une au cas où votre interlocuteur voudra vous contacter, mais sachez qu'il ne s'agit que d'un pense-bête. Le plus important réside dans l'appréciation que vous laisserez.

Les techniques en face à face

Qu'il s'agisse d'un dîner « d'affaires », d'un salon ou de quelque autre rendez-vous professionnel, certaines attitudes sont à proscrire. Au contraire, d'autres comportements doivent être privilégiés. Rappelez-vous que le principe est que vous vous mettiez en avant, il va falloir s'ouvrir aux autres et s'intéresser à eux. Sans faux-semblants.

Parmi les attitudes qu'il est recommandé de pratiquer, lors d'un rendez-vous ouvert, de plusieurs personnes (salon, dîner, cocktail...), ne vous placez jamais à côté d'une personne que vous connaissez déjà. En agissant de la sorte, vous serez obligés de vous ouvrir à davantage de monde, soit autant de contacts potentiels. En s'asseyant aux côtés d'un inconnu, vous serez contraints de vous intéresser à ce dernier, à l'interroger sur son métier, ses connaissances... En répétant la manœuvre plusieurs fois, vous multiplierez les contacts probables, ou même provoquerez d'autres rendez-vous futurs plus formels.

08308084-photo-entretien-d-embauche-recrutement-emploi-informatique.jpg


Autre conseil, ne passez pas trop de temps avec une personne en particulier. Votre but n'est pas de vous faire des amis, mais d'agrandir votre réseau. Evacuez donc les sujets triviaux ou les questions hors de propos. Si vous estimez que le courant passe, persévérez afin de fixer une nouvelle date de rendez-vous.

Enfin, rappelez-vous que les questions les plus simples ne sont pas forcément les plus sottes. Le fait de demander à un interlocuteur s'il connaît une personne qui pourrait répondre à vos questions n'est pas une mauvaise chose. Dites-vous que l'individu à qui vous vous adressez dispose également d'un réseau, et qu'il connaît peut-être la personne la plus à même de vous ouvrir des portes.

A lire également
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Bon plan : une solution de contrôle parental mobile pour 50$
Orange et Deezer prolongent leur partenariat
Créez votre bureau idéal : l’écran
Lenovo s’apprête à licencier 1 100 employés
Chromecast Ultra : le nouveau récepteur 4K de Google se précise
L'offre Freebox Revolution intègre CanalSat Panorama pour 39,99 euros par mois
Apps pas chères ou gratuites pour PC et smartphone
Le nouveau Renault Espace redémarre-t-il tout seul ?
Selon une étude, 1 personne sur 3 consulte son smartphone en pleine nuit
Parrot s’envole moins haut que prévu
Haut de page