Wikimédia France : quel avenir pour la fondation aux multiples visages ? (Interview)

19 janvier 2021 à 18h00
5

Wikipedia fête cette année ses 20 ans. L'occasion de revenir sur le rôle plus global de la fondation Wikimedia, qui gère plusieurs projets ne bénéficiant pas de la même visibilité que l'encyclopédie, mais qui contribuent tout de même à l'objectif de la fondation : le partage du savoir.

De par sa richesse et son accessibilité, l'encyclopédie Wikipedia est devenue incontournable sur le web. Le site est placé en neuvième position mondiale sur SimilarWeb, et en treizième place sur Alexa et... Wikipedia.

Par le passé, le projet a pu souffrir de critiques mais au fil des années, la fondation Wikimedia a renforcé son dispositif veillant à s'assurer que chacun des articles soit correctement sourcé. Et ce travail titanesque est effectué par des bénévoles.

Rémy Gerbet est coordinateur opérationnel de Wikimédia France. Il est le responsable des programmes, de l’évaluation et de la coordination au sein de Wikimédia France et à l’international. Il accompagne les membres de l'association ainsi que les membres de la communauté Wikimedienne dans la mise en œuvre de leurs actions de contribution.

Wikimédia, c'est aussi Wikimédia Commons, Wikidata, Wiktionnaire, Wikinews, Wikiversité et la fondation a d'autres projets dans les cartons avec une vision à 10 ans. Rémy Gerbet a accepté de répondre à quelques-unes de nos questions.

L'interview de Rémy Gerbet, coordinateur Wikimédia France

Quand a été créé Wikimédia France ?

L’association a été fondée le 23 octobre 2004 (la publication au JO date du 24 janvier 2005). Elle est soutenue par 372 membres, un chiffre de la dernière assemblée générale de novembre 2020.

Y a-t-il des salariés ?

Oui, l’association compte actuellement 10 salariés à temps plein et accueille 2 volontaires en services civiques.

En termes de budget, quels sont les besoins annuels en moyenne ?

L’association a un budget de 1,2 million d'euros pour soutenir les bénévoles qui améliorent l’encyclopédie, nouer des partenariats avec des institutions culturelles ou bien former les élèves aux bons usages de Wikipédia grâce à des actions comme le Wikiconcours lycéens.

L'association fonctionne en grande partie grâce aux dons, qui nous permettent de continuer à ouvrir la culture au plus grand nombre.

Pourriez-vous revenir sur les chiffres-clés de Wikipédia ?

Au mois de décembre 2020, Wikipedia comptait 1,7 milliard de visiteurs uniques par mois au global, et plus de 4 millions de visiteurs par jour en France en novembre 2020.

Au total, la version française de Wikipédia regroupe près de 2 290 000 articles, et si on compte l’ensemble des versions linguistiques de Wikipédia ce total monte à près de 434 500 000.

Concernant les contributions, il y a près de 6 500 contributeurs actifs (avec au moins 5 modifications par mois) sur plus de 3 millions de comptes enregistrés pour l'édition en français. Sur la version anglaise de l'encyclopédie, on dénombre pas loin de 40 750 contributeurs actifs sur plus de 31 millions de comptes enregistrés.

Pour ce qui est des modérateurs, il n’y a pas de nombre vraiment officiel puisque chaque Wikipédien peut effectuer de la modération. Il y en a cependant 77 qui ont accès à des outils de révocations rapides et 159 administrateurs capables de protéger des pages ou de bloquer en écriture des IP qui vandalisent l’encyclopédie.

Sharaf Maksumov / Shutterstock.com

Les projets de Wikimedia

Mise à part Wikipedia, quel est le plus gros projet de la fondation Wikimedia, à l'international et en France ?

La question peut être comprise de différentes manières, mais s’il s’agit de contenus je pense que l’on peut aisément parler de Wikimédia Commons, qui héberge presque 68 millions de médias sous licence libre (audio, images, vidéos), ou de Wikidata et ses 97 millions d'éléments de données qui sont des projets centralisés. Ce sont deux projets des bases de connaissances, de ressources et de données absolument unique.

Wiktionnaire, le dictionnaire libre

Combien le Wiktionnaire compte-t-il de contributeurs / modérateurs ?

Il y a 20 027 utilisateurs enregistrés sur le Wiktionnaire, dont environ 50 qui sont très actifs. Comme pour Wikipédia, il n'y a a pas de modérateurs à proprement parler, mais 35 administrateurs.

Comment décide-t-on d'ajouter un mot dans le dictionnaire ?

Comme pour Wikipédia, le principe central du Wiktionnaire est de s’appuyer sur des sources écrites. Donc à partir du moment où l’usage d’un mot ou d’une locution est attesté, ils sont admissibles sur le Wiktionnaire, qui a la particularité de ne pas être consacré uniquement au français. L’objectif est de décrire les mots de toutes les langues du monde en français. Plus de 4800 langues sont ainsi présentes sur le Wiktionnaire francophone. Ce dernier a dépassé en décembre le seuil des 4 millions de pages.

Comment est perçu ce projet dans un pays particulièrement attaché à sa langue ?

Le Wiktionnaire a trouvé sa place sur l’étagère aux côtés des dictionnaires traditionnels. Comme ce fut le cas pour l’encyclopédie, la grande résilience et sa capacité d'adaptation font que le Wiktionnaire est bien plus proche de la réalité de la langue et de son évolution qu’un dictionnaire papier.

Wikinews, les actualités à la sauce Wiki

Quel est le rythme des mises à jour sur le projet Wikinews en France ? Avez-vous vu une hausse des consultations du portail face à la prolifération des fake news ?

Le rythme dépend de ce que peuvent supporter la communauté de bénévoles qui anime ce projet et celle-ci est bien moins importante que sur Wikipédia.

Cependant, Wikipédia reste le projet majeur, celui qui a la plus grande réactivité de par le nombre de contributeurs actifs. C’est donc plutôt Wikipédia qui est en première ligne : le premier confinement a vu un bond des consultations à près de 900 000 sur un mois.

Avez-vous dû revoir la modération des contenus de Wikinews face aux fake news ?

À ma connaissance, Wikinews n’est pas suffisamment visible et attractif pour celles et ceux qui souhaitent diffuser des fausses informations.

Wikiversité, des ressources pour l'enseignement

Y a-t-il des passerelles établies ou en cours avec le ministère de l'Éducation ?

Pas officielles en tout cas, mais nous savons que le CNED par exemple a récemment développé une formation à la création de MOOC entièrement intégré à la Wikiversité. Il est possible que cela se développe dans les années à venir. Les coopérations sont plutôt centrées sur l’usage de Wikipédia comme outil pédagogique au service des enseignants.

L'objectif est-il de proposer des MOOC certifiants RNCP à long terme avec le ministère du Travail ?

Ce serait un super projet, mais à ma connaissance nous n’y sommes pas encore.

Casimiro PT / Shutterstock.com

Les nouveautés de Wikimedia

Y a t-il un projet que vous souhaiteriez voir naître au sein de Wikimedia ?

Un nouveau projet vient d’être lancé par la Wikimedia Foundation : « Wikipedia abstract ». Il permet de générer de manière automatique des introductions d’articles Wikipédia en récupérant les données déjà présentes dans Wikidata. Ce projet devrait aider des communautés linguistiques à faire rapidement grossir leur version linguistique de Wikipédia.

Un autre projet qui me tient particulièrement à coeur est celui de « Lingua Libre », développé par Wikimédia France et récompensé aux Coolest Tool Awards 2020 du mouvement Wikimedia. Il vise à ouvrir la contribution aux savoirs oraux afin de lutter contre certains biais de contenus présents dans l’encyclopédie.

Quelle est la feuille de route pour 2021 ?

D'ici à 2030, Wikimédia deviendra la principale infrastructure de l’écosystème de la connaissance libre, et quiconque partageant notre vision pourra se joindre à nous. Nous, les communautés et les organisations Wikimedia, ferons avancer notre monde en rassemblant un savoir qui représente pleinement la diversité humaine, et en construisant les services et les structures qui permettront à d’autres de faire de même.

Nous poursuivrons notre mission de création de contenu, comme nous l'avons fait par le passé et le ferons davantage à l'avenir.

Nous allons faire évoluer notre infrastructure de base afin de devenir une plateforme qui met à disposition la connaissance libre pour le monde entier, à travers les interfaces et les communautés. Nous allons bâtir des outils pour nos partenaires afin de leur permettre d’organiser et d’échanger la connaissance libre au-delà de Wikimédia.

En tant que mouvement social, nous centrerons nos efforts sur les connaissances et communautés qui ont été écartées par les structures basées sur le pouvoir et le privilège. Nous accueillerons les personnes de tous horizons en vue de construire des communautés solides et diverses. Nous avons l'ambition de briser les barrières sociales, politiques et techniques qui empêchent les personnes d’avoir accès aux contenus et de contribuer à la connaissance partagée.

L'économie de Wikimedia

La fondation Wikimedia repose sur des dons. Cela lui permet de conserver son indépendance et de ne pas reposer sur un autre modèle comme la publicité. De grandes sociétés soutiennent le projet. C'est le cas d'Adobe, Cisco, Intel ou Netflix. Google, Facebook ou Amazon ont également donné plusieurs millions de dollars.

Mais comment sont réparties les finances ? Voici le détail :

  • Frais de fonctionnement : 31,8%
  • Diversifier la participation : 20,7%
  • Soutenir, animer et renforcer la communauté : 19,6%
  • Sensibiliser et former : 17,3%
  • Engagement et dotations : 5;9%
  • Frais de collecte : 4,8%
Modifié le 05/02/2021 à 15h58
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Test NVIDIA GeForce RTX 3060 : la carte idéale pour le Full HD (1080p)
Les meilleurs jeux PC et consoles accessibles pour jouer avec (ou contre) vos proches à distance
Vie privée, gaming, sécurité : quel est le meilleur navigateur web selon votre usage ?
Test Vivlio Color : une liseuse couleur pour révolutionner le marché ?
Kings of Leon devient le premier groupe à sortir un album sous forme de tokens non fongibles (NFT)
Test MSI GP76 Leopard : une RTX 3070 très énervée dans une machine équilibrée
The Spy : qui a besoin d'un nouveau James Bond quand Sacha Baron Cohen enquête ?
Avis pCloud (2021) : notre test de ce service de stockage en ligne suisse et vraiment sécurisé
Meilleur VPN : comparatif de mars 2021
Jeu vidéo : la rejouabilité est-elle importante pour vous ?
Haut de page