Pourquoi la valeur du bitcoin atteint des sommets ?

le vendredi 17 juin 2016
Le cours de la monnaie virtuelle a atteint une valeur avoisinant les 700 dollars. S'il ne s'agit pas d'un record, l'envolée est spectaculaire. Plusieurs facteurs permettent d'expliquer cette hausse.

Ces dernières semaines, le cours du bitcoin s'est envolé. L'an dernier, à cette même période, le bitcoin ne s'échangeait qu'à hauteur de 230 dollars, début du mois de mai, le cours se stabilisait en moyenne aux alentours de 450 dollars. Désormais, la monnaie virtuelle s'échange aux alentours de 700 dollars. Une progression spectaculaire.


Ce niveau n'est pas le plus important atteint par le bitcoin. A titre de comparaison, en février 2014, la valeur de la monnaie avait atteint les 1 100 dollars. Le prix avait ensuite dégringolé, confirmant la forte volatilité de cette devise. Toutefois, les causes précises de cette récente envolée ne sont pas clairement définies. Plusieurs spécialistes émettent toutefois des hypothèses permettant d'expliquer les derniers mouvements en date.

08476372-photo-coindesk.jpg


La première explication plausible est de nature économique et logique. Le nombre de bitcoins produits grâce au « minage » devrait prochainement être réduit, rendant cette ressource moins abondante. Par un simple effet mécanique, lorsqu'un produit devient plus « rare », son prix augmente.

Une réduction prochaine de la moitié du stock


Le système intrinsèque du bitcoin suppose que 21 millions d'unités seulement peuvent être créées. En limitant le nombre total de devise, le créateur du système, Satoshi Nakamoto, entendait mettre un terme aux effets monétaires qui peuvent avoir lieu sur les monnaies classiques (pratique de la planche à billets, politiques monétaires jouant sur les cours...).

08143930-photo-bitcoin-distributeur.jpg


Dans le code actuel régissant la monnaie virtuelle, une règle implique donc que la « récompense » suite à chaque minage soit réduite de moitié en fonction d'un cycle prédéfini. Tous les quatre ans, la découverte d'un nouveau bloc rapporte donc moins. Une telle diminution de moitié a déjà eu lieu en novembre 2012, un nouveau bloc ne rapportait que 25 bitcoins au lieu de 50.

La prochaine doit avoir lieu en juillet prochain. A cette période, un bloc miné valide ne rapportera plus que 12,5 bitcoins, non plus 25. Cette méthode doit donc prévenir la devise de tout phénomène d'inflation mais peut également favoriser la spéculation. Un aspect qui permet de comprendre la hausse récente.

La spéculation et la Chine, principaux instigateurs ?


Cette réduction programmée n'explique probablement pas à elle seule l'augmentation significative de la valeur de la monnaie virtuelle. Des mouvements spéculatifs ont été récemment soulignés chez certains professionnels du secteur. Coindesk, la plateforme d'échange de monnaies virtuelles, estime par exemple que des investisseurs ont récemment misé sur la hausse de la valeur de l'élément. Dès le 10 juin, les volumes de transactions ont ainsi nettement progressé, renforçant l'augmentation des prix.

07305356-photo-les-bitcoins-pourront-servir-au-financement-politique-aux-etats-unis.jpg


Au-delà de cet effet, d'autres facteurs entreraient en ligne de compte. Certains pays comme la Chine s'intéresseraient désormais davantage à cette monnaie. Ainsi, une forte demande aurait été signalée dans « l'Empire du Milieu », certains investisseurs considérant qu'il s'agit là d'un investissement relativement sûr.

Demeure enfin le Brexit comme potentielle cause exogène justifiant l'essor du bitcoin. Le Royaume-Uni doit décider le 23 juin prochain s'il désire ou non rester au sein de l'Union européenne. Le pays ne faisant pas partie de la zone Euro, sa sortie aurait des effets de bords, certes limités, mais tout de même notables sur la monnaie locale (la Livre), favorisant le recours à des systèmes de paiement alternatifs.

L'affaiblissement de la livre sterling est d'ailleurs l'un des arguments mis en avant par les tenants d'une Grande-Bretagne totalement autonome vis-à-vis des instances communautaires (Britain Exit aka Brexit). Un doute qui favorise les placements plus « originaux » tels que le bitcoin.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top