iOS 8 : le changement dans la Continuité

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
17 septembre 2014 à 19h41
0
0

iCloud : quelques cloisons sautent

Lancé en 2011, iCloud part d'une approche extrêmement cloisonnée pour ce qui est de sa partie stockage, beaucoup plus que les services « concurrents » (OneDrive, Dropbox, Google Drive...). Plutôt qu'un simple service offrant un espace commun à toutes les applications, Apple a préféré faire totalement abstraction d'une quelconque représentation d'un système de fichiers. Chaque application compatible iCloud permet d'accéder aux documents créés avec celle-ci, mais pas du tout aux autres. On se retrouve donc très vite avec une multitude de silos qui ne peuvent pas communiquer entre eux.

Cette approche a le mérite d'être simple, mais elle montre vite ses limites et on a beau dire : un système de fichiers avec dossiers et sous-dossiers, c'est une métaphore qui marche depuis des décennies. Apple a fini par le comprendre, et iCloud Drive revient en quelque sorte à ce que proposait Apple du temps de .Mac et MobileMe. Les applications disposent enfin d'une arborescence commune, et abattent leurs cloisons.

00FA000007624803-photo-07624503-photo-ios-8-gm.jpg
00FA000007624505-photo-ios-8-gm.jpg


Sur iOS, iCloud Drive reste malgré tout un simple sélecteur de fichiers accessible depuis les apps compatibles. OS X Yosemite permettra en revanche de l'utiliser comme ce bon vieux iDisk ou comme un dossier Dropbox ou OneDrive : un retour bienvenu à une conception moderne et raisonnable du stockage en ligne.

Dans la série des révélations, Apple a également fini par se rendre compte que le Flux de Photos était une aberration à l'heure où Dropbox, OneDrive ou Google Drive offrent tous une fonctionnalité de stockage automatique, définitif et illimité, des photos prises avec un smartphone ou une tablette. Exit la limite des 1000 dernières images : on peut enfin exploiter tout son espace de stockage iCloud pour sauvegarder ses photos sans se soucier de savoir si on pourra encore les visionner dans 3 mois.

00FA000007624511-photo-ios-8-gm.jpg


Ces deux bonnes nouvelles s'accompagnent d'un retour à la réalité en ce qui concerne les tarifs. Sans s'aligner sur les dernières baisses drastiques de Dropbox ou OneDrive, Apple propose des prix et des capacités décents pour les extensions, de plus en plus indispensables de l'espace de stockage de base. Les tarifs sont désormais les suivants :

  • 5 Go : gratuit
  • 20 Go : 0,99 euros/mois
  • 200 Go : 3,99 euros/mois
  • 500 Go : 9,99 euros/mois
  • 1 To : 19,99 euros/mois

On reste au double du prix pratiqué par Dropbox, Google et surtout Microsoft, qui ne propose pas plus de 200 Go sur ses formules OneDrive... Mais dont l'offre Office 365 Personnel inclut 1 To de stockage sur OneDrive, un accès à la suite Office sur 1 PC/Mac et 1 tablette et 60 minutes de communication sur Skype pour 7 euros par mois.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Comment le français Qobuz, fleuron du streaming audio HD, a fait face à la crise ?
Comparatif : quels sont les meilleurs SSD pour optimiser le stockage de vos données ?
Forfait mobile : notre sélection des 10 meilleurs forfaits sans engagement du moment
Test du Google Pixel 4a 5G : il cachait (très) bien son jeu
Comment un antivirus détecte-t-il un virus ?
The Americans : l'espionnage en pleine guerre froide n'a jamais été aussi passionnant (et accessible)
Raspberry Pi : notre top 10 des projets les plus insolites
C'est officiel, le film Willow (de 1988) aura droit à une suite, sur Disney+
Road trip électrique : tout ce que vous devez savoir pour voyager sereinement
eToro (Avis 2020) : notre test de cette plateforme crypto alléchante mais risquée pour les débutants
scroll top