Le navigateur Brave passe le cap des 5,5 millions d'utilisateurs actifs

le 10 janvier 2019
 0
Brave Navigateur

Fort de sa politique de respect de la vie privée et de son modèle économique novateur, Brave vient d'annoncer avoir dépassé les 5,5 millions d'utilisateurs actifs par mois durant l'année 2018.

Une belle croissance qui se concrétise aussi avec les éditeurs vérifiés (Brave Rewards) qui sont sept fois plus nombreux à avoir fait confiance au navigateur open source depuis début 2018.

Cinq fois plus d'utilisateurs actifs


Un million d'utilisateurs actifs par mois, c'est ce que comptait Brave début 2018. Un bien joli chiffre, compte tenu de la relative jeunesse du navigateur, dont l'idée a été lancée en 2016 et concrétisée grâce à une collecte de fonds de 7 millions de dollars.

Cependant, les chiffres ont bien évolué depuis début 2018, puisque Brave revendique à l'heure actuelle pas moins de 5,5 millions d'utilisateurs actifs par mois, soit un bond significatif de la croissance multiplié par cinq, croissance qui devrait sans aucun doute continuer sur cette lancée en 2019.

En parallèle, ce sont désormais plus de 28 000 éditeurs de site web et créateurs de contenus (Twitch, YouTube) qui ont placé leur confiance dans le programme Brave Rewards, alors qu'ils étaient seulement 4 000 éditeurs vérifiés début 2018. Cette croissance multipliée par sept en à peine un an a incité les équipes de Brave à faire évoluer rapidement le système de récompense basé sur le Basic Attention Token (BAT). D'importantes améliorations seront par ailleurs déployées en 2019, grâce à la version 1.0 de Brave ainsi que de Brave Ads, qui viendra récompenser les utilisateurs pour l'affichage des publicités BAT.

Un navigateur en constante évolution


Enfin, outre le gain en performance du navigateur et l'amélioration de la protection des données, Brave se félicite également d'avoir scellé d'importants partenariats en 2018, notamment avec le groupe de médias Dow Jones, Townsquare, Baker/DeFranco, le moteur de recherche français Qwant, mais aussi DuckDuckGo, ainsi que d'être devenu le navigateur par défaut de l'HTC Exodus.

L'évolution de Brave en 2019 risque d'attirer encore bien plus d'utilisateurs actifs et d'éditeurs. Une bonne nouvelle pour le navigateur qui récolte les fruits bien mérités d'un travail acharné.


Modifié le 10/01/2019 à 09h31
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Technologies numériques : l'IUE adopte un plan d'investissement à 9,2 milliards
Comparatif 2019 : Quel est le meilleur chargeur sans fil ?
Des pirates publient les données personnelles de milliers de policiers et d'agents du FBI
XIII, le shooter d'Ubisoft lancé en 2003, se paye un remake !
Oui.sncf marche fort et reste le premier site de e-commerce français
Des chercheurs ont réussi pour la première fois à
Une entreprise récupère les trottinettes de Lime et Bird... pour les leur
Un astronaute devenu différent de son jumeau après un voyage d’un an dans l’espace
Game of Thrones : HBO annonce l'ouverture d'un studio à visiter en 2020 en Irlande du Nord
Microsoft assure que ses data centers utiliseront 60% d'énergie renouvelable d'ici 2020
Auchan, Carrefour, Casino... les tests de magasins 100% automatiques se multiplient
Notre sélection des meilleurs films et séries à voir en avril sur Netflix et Amazon
Sophia, le robot humanoïde, parlera IA lors d'un Sommet Digital à Kigali
Samsung : une mise à jour du Galaxy S10 apporte un mode photo de nuit
La PS5 proposera
scroll top