Windows : un patch Internet Explorer rend certains modèles de Lenovo non bootables

27 décembre 2018 à 11h44
11
Lenovo Yoga A 12 7

Un patch de sécurité réservé à Internet Explorer causerait des problème de démarrage sur certains ordinateurs portables de la marque Lenovo.

L'éditeur aura vécu une très mauvaise année 2018 concernant ses correctifs.

Une nouvelle mise à jour buggée pour Microsoft

Après le feuilleton de la mise à jour de Windows 10, sortie initialement en octobre et disponible seulement depuis quelques jours après différents bugs constatés, c'est un patch de sécurité destiné à corriger Internet Explorer qui pose aujourd'hui problème aux utilisateurs.

Ce correctif visant à colmater une vulnérabilité critique dans le navigateur empêche le redémarrage de certains ordinateurs portables de la marque Lenovo, disposant de moins de 8 Go de RAM. L'éditeur travaille avec Lenovo à un nouveau patch pour corriger le problème, et recommande pour le moment aux utilisateurs touchés de redémarrer l'ordinateur à l'aide de l'interface UEFI (Unified Extensible Firmware Interface), de désactiver le démarrage sécurisé, puis de redémarrer.

Source : Beta News
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
0
ultrabill
Lenovo et ses UEFI mal codés et vérolés. Rien d’étonnant, malheureusement
Al_Jardine
Bof… on a connu l’époque où le butineur IE faisait partie de l’OS, histoire d’asseoir son monopole… alors avec Microsoft on ne s’étonne plus de rien…<br /> http://world.std.com/~swmcd/steven/rants/browser.html
claudemc
Microsoft est coutumier (petite recherche sur Erreur SrtTrail.txt bootres.dll), notamment en matière de boot sécurisé, avant de chercher les fonctionnalités débiles, de courir après le profit et de changer de politique tous les semestres si microsoft s’attelait à fabriquer un bon OS, on n’en serait pas là, quand je pense que des bug datant d’XP ne sont toujours pas réglés, et qu’avec chaque mouture Windows on perd des fonctionnalités, il y a de quoi pleurer.<br /> exemples:<br /> -restaurer une image système créée sous WIndows 10 ne fonctionne plus,<br /> -l’explorateur met des plombes à afficher des répertoires avec quelques dizaines d’objets,<br /> -on ne peut plus depuis XP classer une sélection par type puis par date par ex ssans perdre la selection,<br /> -la restauration du systeme prend une plombe…<br /> -le client mail courrier est une daube (essayer de voir un en-tête complet relève de l’exploit)<br /> -Edge planque chaque option (moteur de recherche par défaut, raccourcis sur le bureau)<br /> -les disques durs sont sur la plupart des machines sans SSD pris à 100% au moins 50% du temps les 10 1eres minutes<br /> -certains matériel (carte WIfi) sont incompatibles avec la mise à jour april…
TNZ
Bref, encore un coup pour inciter les gens à réfléchir au changement.
gillesv38
Cela concerne la version 1607 (anniversary update) de Windows 10.<br /> Source: https://support.microsoft.com/en-us/help/4483229/december192018kb4483229osbuild143932670<br /> En principe, tous les PC devraient avoir migré vers une version plus récente.<br /> Exception les PC à base de Clover Trail Atom (Z2760, Z2580, Z2560, Z2520).<br /> Source: https://www.zdnet.com/article/microsoft-agrees-to-extend-support-deadline-for-clover-trail-pcs/
wannted
“Cela concerne la version 1607”<br /> Alors pourquoi déclencher l’update si une version plus récente est requise ?
mart666
Doit y avoir un spyware sur ces modèles qui utilise internet exploser…
Krypton_80
Lenovo (联想) est une entreprise chinoise, pas besoin d’en dire plus.
Krypton_80
&lt;&lt; En février 2015, Lenovo est sujet à controverse pour avoir intégré «Superfish», un logiciel identifié comme un adware, sur ses ordinateurs portables. Superfish est une extension pour navigateurs Internet qui injecte des publicités dans les résultats des moteurs de recherche. Afin d’intercepter les communications chiffrées avec HTTPS, l’extension a également installé un certificat auto-signé. Lorsque la clé privée de Superfish a été compromise, il a également été découvert que la même clé privée était utilisée sur toutes les installations du logiciel, ce qui laissait tous les utilisateurs vulnérables. Un utilisateur malintentionné pouvait intercepter le contenu de toutes les pages HTTPS visitées par un ordinateur Lenovo ayant Superfish installé. Lenovo a obtenu entre $200.000 et $250.000 grâce à son accord avec Superfish. &gt;&gt;<br /> Source : Wikipédia
jeanlucesi
Et oui pourquoi continuer avec Crosoft alors que les alternatives sont bien supérieures?
Momozemion
Le problème ne touchant qu’un seul composant d’une seule version de Windows, c’est évidemment ailleurs que chez Microsoft qu’il faut chercher, selon tous les abrutis de la planète
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

La réponse de Dan Riccio, le VP d'Apple, sur les iPad Pro voilés
Malgré la crise, Huawei va franchir les 200 millions de mobiles vendus en 2018, un record
🔥 Derniers jours pour le forfait 50Go Free mobile et abonnements Freebox à prix cassés
Le Congrès US vote une loi qui favorisera l'accès du public aux données gouvernementales
Microsoft travaillerait sur une webcam 4K pour la Xbox One
La Fnac dévoile son top des livres numériques et audio 2018 sur Kobo
⚡️ Bon Plan : Trottinette électrique Xiaomi M365 Blanche à 349€
Samsung veut combler son retard en proposant un mode nuit sur son Galaxy S10
🔥 Pack Canon EOS 77D + objectif EF 18-55mm IS STM + sac + batterie à 889€
Le top 10 des apps Android qui ont généré le plus de chiffre d'affaires en 2018
Haut de page