Windows : un patch Internet Explorer rend certains modèles de Lenovo non bootables

Mathieu Grumiaux Contributeur
26 décembre 2018 à 15h36
0
Lenovo Yoga A 12 7

Un patch de sécurité réservé à Internet Explorer causerait des problème de démarrage sur certains ordinateurs portables de la marque Lenovo.

L'éditeur aura vécu une très mauvaise année 2018 concernant ses correctifs.

Une nouvelle mise à jour buggée pour Microsoft


Après le feuilleton de la mise à jour de Windows 10, sortie initialement en octobre et disponible seulement depuis quelques jours après différents bugs constatés, c'est un patch de sécurité destiné à corriger Internet Explorer qui pose aujourd'hui problème aux utilisateurs.

Ce correctif visant à colmater une vulnérabilité critique dans le navigateur empêche le redémarrage de certains ordinateurs portables de la marque Lenovo, disposant de moins de 8 Go de RAM. L'éditeur travaille avec Lenovo à un nouveau patch pour corriger le problème, et recommande pour le moment aux utilisateurs touchés de redémarrer l'ordinateur à l'aide de l'interface UEFI (Unified Extensible Firmware Interface), de désactiver le démarrage sécurisé, puis de redémarrer.

Source : Beta News
Modifié le 27/12/2018 à 11h44
11 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top