Bing : un moteur décisionnel... grâce à Facebook

17 mai 2011 à 12h45
0
0096000004047118-photo-bing-logo.jpg
En dévoilant Bing il y a tout juste deux ans, Microsoft présentait ce dernier comme un moteur de recherche décisionnel, une manière de se différencier de Google. Une nouvelle étape vient d'être franchie dans ce domaine avec l'usage de nouvelles API de Facebook.

En se basant sur plusieurs études, Microsoft explique que 90% des internautes prennent connaissance des conseils de leurs proches avant d'effectuer une décision. Par ailleurs, près de la moitié des utilisateurs souhaiteraient voir les pages web mises en valeur sur Facebook directement au sein du moteur de Bing. Ainsi en reliant son compte Facebook au moteur de recherche, l'internaute devrait pouvoir tirer parti de l'usage du bouton "j'aime" par ses contacts. La position de ces pages sera alors optimisée au travers des résultats tout en présentant, sous la forme de vignettes, les personnes qui ont précédemment aimé ces dernières.

L'usage de ces nouvelles interfaces de programmation permettra de se constituer un moteur de recherche personnalisé et altérera l'indexation naturelle des sites Internet. « Bing fera apparaître au devant de la scène des résultats qui auraient pu se présenter en troisième ou quatrième page (...) et combien de fois passez-vous seulement la première page », déclare Yusuf Mehdi, vice-président de Microsoft.

04272870-photo-facebook-like.jpg
Bing est également capable d'analyser les usages de Facebook Connect et plus particulièrement du bouton "J'aime" apposé sur les sites Internet tiers. Le moteur de recherche analyse les mots-clés populaires, ainsi que les articles et les pages de fans sur Facebook et sur l'ensemble de la Toile. Ainsi pour un mot-clé donné, les articles les plus partagés sur Facebook à partir un site tel que Clubic seront donc mis en avant.

Outre une intégration plus poussée des profils de ses contacts, Bing peut désormais suggérer à l'internaute de contacter telle ou telle personne. Ainsi, la position géographique d'un ami peut être prise en compte si vous souhaitez organiser un voyage dans sa ville ou son pays. Cette fonctionnalité est d'ailleurs couplée avec Bing Travel qui propose de partager son itinéraire.

Rappelons que Google planche également sur une couche sociale pour son moteur de recherche baptisée +1. Un bouton dédié permettra à l'internaute d'apprécier un lien listé sur la page des résultats et celui-ci sera en mesure d'observer les pages appréciées par ses contacts.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

4G : les projets d'obligations imposées par l'Arcep
Western Digital décline son disque dur de 3 To pour l'audiovisuel
Mozilla veut accélérer l'abandon de Firefox 3.5
Hadopi : la Cnil contrôle la société TMG
NVIDIA annonce le GeForce GTX 560 et les pilotes 275
Countour+ : une caméra pour baroudeur filmant à 170°
Amazon ne préparerait pas une, mais deux tablettes (MàJ)
Samsung dévoile un écran AMOLED pliable jusqu'à 100 000 fois
Les Etats-Unis établissent leur nouvelle stratégie pour le cyberespace
Microsoft et Nokia renforceront-ils leur alliance ?
Haut de page