Microsoft signe un accord avec la Bibliothèque nationale de France, Bing bientôt plus cultivé

Par
Le 08 octobre 2010
 0
00fa000003626184-photo-steve-ballmer-et-bruno-racine.jpg
Bing, le moteur de recherche de Microsoft, ira très prochainement s'alimenter généreusement sur Gallica, la base de données de la Bibliothèque nationale de France : c'est ce qui ressort d'un accord signé hier entre Steve Ballmer, PDG de la firme de Redmond, et Bruno Racine, le président de la BnF.

Les 1 250 000 documents disponibles sur Gallica.fr bénéficieront donc d'un « d'un service de recherche spécifique et dédié au patrimoine documentaire de la BnF » qui permettra aux utilisateurs d'accéder de façon pertinente aux informations désirées issues de la base de données.

« Cet accord marque une étape décisive dans la concrétisation de notre vision de la recherche sur internet en France: la collaboration avec les institutions et partenaires français dans le respect de leur identité, de la propriété intellectuelle et du développement de la société de la connaissance », a expliqué Steve Ballmer. Avec ce partenariat, Microsoft réussi là où Google avait échoué l'an dernier : le géant de Mountain View avait en effet été en pourparler avec la BnF pour un accord du même type, qui n'avait finalement pas abouti suite à la frilosité du Ministère de la Culture.

Du côté de la BnF, on se frotte également les mains puisqu'un tel partenariat va contribuer à augmenter la fréquentation de Gallica, qui reçoit aujourd'hui en moyenne 23 000 visites quotidiennes.

Bruno Racine a par ailleurs jugé bon de préciser que l'accord n'était en aucun cas financier : « Notre accord, conclu pour une durée d'un an reconductible, n'a aucune dimension financière, c'est-à-dire que ni Microsoft, ni nous-mêmes, ne versons quoi que ce soit » a-t-il expliqué avant d'ajouter que seul le contenu de la base de données de Gallica était concerné, et non « la numérisation des œuvres de la BNF ».

Le service sera lancé en 2011, en même temps que la mouture française de Bing. La date précise reste pour l'instant un mystère.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top