Microsoft Authenticator, encore plus sûre avec les notifications de sécurité

06 février 2019 à 09h26
3
Microsoft Authenticator

L'application Microsoft Authenticator vous enverra désormais une notification de sécurité lors d'une modification de mot de passe ou encore l'ajout d'une nouvelle adresse électronique. L'objectif : garder un œil sur l'activité de son compte Microsoft.

Lancée à l'été 2016, l'application Microsoft Authenticator repose sur un principe simple : utiliser son téléphone pour se connecter en toute sécurité à son compte Microsoft - et des services comme Outlook, OneDrive ou Office. Soit en entrant son nom d'utilisateur avant d'approuver une notification envoyée sur son appareil mobile, soit par le biais d'une seconde couche de sécurité représentée par une empreinte digitale, Face ID ou un code PIN.

Intervenir rapidement en cas d'activité suspecte

Dans l'optique d'améliorer toujours plus l'expérience utilisateur, la firme de Redmond a effectué une nouvelle mise à jour officiellement présentée sur son blog Microsoft Tech Community : la notification de sécurité. Cette fonctionnalité ne correspond pas à un énième processus d'authentification, mais permet de recevoir une alerte directement sur son application Microsoft Authenticator.

Plusieurs actions bien définies entraîneront l'envoi d'une notification : la modification d'un mot de passe, l'ajout d'un numéro de téléphone ou d'une adresse électronique ou encore la connexion à partir d'un nouvel appareil. Un moyen de garder un œil sur les activités de son compte, et d'intervenir rapidement lorsqu'une action vous semble inhabituelle. Pour en profiter, n'oubliez pas de télécharger la dernière mise à jour l'app'.

« Accroître votre vigilance »

« Lorsque des événements importants, tels qu'un changement de mot de passe, surviennent sur votre compte personnel Microsoft, Microsoft Authenticator vous envoie une notification », explique Alex Simons, de chez Microsoft Azure. Et de poursuivre : « Vous pouvez ensuite consulter l'activité de votre compte et prendre les mesures nécessaires pour le protéger. Le but de ces notifications est d'accroître votre vigilance et vous aider à réagir rapidement en cas d'activité suspecte », conclut-il.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
jardinero
Si il n’y apas des pirates pour faire le même genre d’alerte et en tirer profit je mange mon chapeau .<br /> Trop d’alertes tue l’alerte.<br /> Ref le jeune berger et le loup.
K4minoU
tu pourrais développer stp ? j’ai pas compris pour les pirates…<br /> c’est une alerte au sein de l’application même (Microsoft Authenticator), je ne vois pas où est le souci. je trouve même bien cette initiative (un peu en retard mais bon…)<br /> si l’alerte se fait via un mail, ok, on pourrait se dire que les pirates vont chercher à reproduire le mail avec des faux liens etc. mais cela n’a pas de sens, d’un point de vu sécurité… c’est via l’application, sur son téléphone, dans sa poche que cela doit se faire<br /> mais quelque soit l’implémentation, si l’utilisateur final clique sur tout sans regarder et faire attention, est-ce que c’est de la faute de Microsoft (ou tt autre nom) ?
dFxed
Il est facile de copier une notification. Si l’utilisateur ne fait pas attention (comme dans 99% du temps quand on clear une notification), il est possible de le berner.<br /> De plus, l’excès de notification provoque une baisse d’attention sur chacune, augmentant ainsi le risque que le phénomène précédent se produise.<br /> Dans tous les cas, je trouve que cela va dans le bon sens.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

WhatsApp accroît sa sécurité sur iOS, avec Touch ID / Face ID
Huawei termine la symphonie inachevée de Schubert grâce à l'IA
⚡️ Bon Plan : Sony PlayStation Classic + 2 manettes à 57,89€
Amazon licencie des employés pour avoir soutenu des Gilets jaunes
GameStop (Micromania) chute en bourse : bientôt la fin ?
Amazon envoie un avertissement aux vendeurs qui proposent des contrefaçons
Apple se met en règle auprès du fisc français (et ça lui coûte 500 millions)
La gendarmerie va faire appel à l'IA pour l'aider dans ses missions
Haut de page