Une voiture volante à moins de 160 000$ ? Le constructeur Xpeng l'annonce pour 2024

25 octobre 2021 à 10h35
24
Xpeng X2 © Xpeng
Xpeng X2

Xpeng annonce la sortie de sa première voiture volante produite en série d’ici 2024.

Le futur est déjà là. Le constructeur de véhicules électriques chinois Xpeng annonce le lancement de la production à grande échelle de voitures volantes d’ici 2024. Cerise sur le gâteau, elles devraient être disponibles à l’achat sous la barre des 160 000 dollars.

Un véhicule utilisable sur route et dans les airs

Ces véhicules d’un nouveau genre disposeront d’un double mode de conduite : un volant pour la conduite traditionnelle sur route ainsi qu’un levier pour la partie vol à basse altitude. Cette voiture volante est actuellement en cours de développement par l’entreprise HT Aero, start-up filiale de la société Xpeng. Spécialisée dans les véhicules volants, HT Aero aura levé plus de 500 millions dollars lors de son dernier cycle de financement, la semaine dernière.

Cette voiture futuriste répondra au nom de code « X2 » sous la marque Xpeng. Visuellement, elle adopte un design peu commun : outre les portières à mécanisme papillon et les roues, l’appareil dispose de rotors pour décoller et se déplacer, ce qui confère à l’engin une certaine ressemblance avec un (énorme) drone. Par ailleurs, Xpeng semble avoir bien réfléchi à l’encombrement causé par les hélices, lesquelles peuvent se rétracter sur les côtés pour permettre au X2 de circuler en toutes circonstances.

Cette voiture volante se destinera dans un premier temps aux environnements urbains. Xpeng l’imagine parfaite pour effectuer de petits trajets tels que se rendre au travail depuis un aéroport par exemple. Cet usage n’est pas complètement le fruit du hasard puisque l’autonomie du X2 en vol est annoncée à 35 minutes maximum. 

La course à l’innovation

Le groupe Xpeng, que l’on pourrait comparer à l’un des plus gros concurrents de Tesla sur le sol chinois, n’en est pas à son coup d’essai. Le constructeur commercialise déjà une berline électrique, moins chère d’un tiers que les modèles équivalents de la firme d’Elon Musk. Pour l'heure, aucun véhicule volant électrique n'est disponible à l’achat. Si le Pentagon Motor Group estimait en juillet dernier que les premières voitures volantes coûteraient bien plus de 700 000 $, Xpeng semble bien vouloir contredire l’estimation du courtier en crédit.

Ayant nourri l’imaginaire de la population dans les années 1980, les véhicules électriques volants seraient bientôt réalité et Xpeng ne serait pas le premier à y penser. Cette course à l’innovation implique plusieurs rivaux de tailles tels que General Motors, Toyota et Hyundai. Parmi les obstacles fréquents de ce parcours, on retrouve notamment la gestion et la construction de batteries électriques toujours plus performantes… sans oublier le volet prévu concernant la sécurité.

Alors que la transition vers les véhicules électriques semble s’accélérer, plusieurs modèles de voitures rechargeables au soleil vont arriver sur le marché en fin d’année. Gadgets anecdotiques ou vraies solutions ?
Lire la suite

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
24
14
dredd
J’ai l’impression qu’on invente des truc puis on essaie de trouver des usages pas trop débiles pour les justifier.<br /> Parce que bon, le risque et la faible autonomie le laissent quand même a des milliards de km d’un simple hélicoptère. Alors on pourrait revoir l’autonomie d’un helico a 35 minutes et réduire au max son encombrement, foutre un volant en Suisse de manche etc et on se retrouverait à des prix approchants. Probablement plus vu qu’un vrai hélico a des contraintes, mais quand même.<br /> Et en ville, à part dans un pays de frapadingues, ça n’arrivera pas a moins d’inventer la lévitation d’objets inertes en cas de panne.
islogged
Pas dit qu’un hélico électrique ai une meilleure autonomie …
Garden_Dwarf
On a déjà des airbags en avant, en arrière, de côté et au plafond dans nos voitures (certes, pas toutes). Bientôt on en aura au plancher ^^
benben99
impresionnant!<br /> Ce constructeur chinois est audacieux. De quoi faire de l ombre a Tesla
GRITI
Il y a un modèle qui vole en vrai?
iksarfighter
Quand je vois comment on est emm…dé par la réglementation pour un drone, alors pour une caisse !!!
gamez
arretez de vendre du rêve svp.<br /> depuis des décénnies on nous annonce régulièrement des soit-disant voitures volantes qui vont sortir à chaque fois dans quelques années. les années passent, «&nbsp;on&nbsp;» oublie toutes ces voitures qui ne sortent jamais dans le placard et «&nbsp;on&nbsp;» continue à annoncer les suivantes.<br /> annoncez des faits svp, des choses qui sont déjà réalisées et qui existent vraiment plutot que des hypothétiques choses du futur dont on n’a que des spéculations et aucune certitude.
benben99
en effet, la reglementation sera certainement un obstacle majeur… mais quand on aura tous des voitures intelligentes automatiquement dirigees, ca deviendrait gerable a une large echelle je pense
Palou
Parfois (souvent ?) arrêter de penser serait un bien pour l’humanité
Martin_Penwald
Est-ce qu’il n’y a pas des règles concernant l’autonomie des engins volants ? Ces 35 minutes les inclues-t-elles ?<br /> La voiture volante, ça reste un marché de niche. L’idée de base, c’est imaginer une personne qui part le matin de chez elle, va jusqu’à l’aérodrome le plus proche, décolle de là, atterrit près de son lieu de travail et finit la route en mode voiture. L’intérêt réside dans le fait qu’on va assez vite en mode volant (entre 150 et 200 km/h), et donc habiter assez loin de son lieu de travail devient envisageable.<br /> Mais si l’autonomie en vol est restreinte, il y a assez peu d’intérêt au concept. En plus, je ne suis pas convaincu qu’un quadricoptère puisse aller aussi vite (mais bon, là je ne sais pas quelles vitesses peuvent être atteintes), donc si ça se trouve, il sera plus rapide de faire tout le trajet en voiture que de faire le détour par les aérodromes.
Martin_Penwald
En voitures volantes, je pense à Aeromobil et Terrafugia, mais ce sont des machines à moteur thermique, et je ne suis pas sûr qu’elles soient déjà disponibles.
benben99
Je vois qu’ils ont déjà des prototypes de drones volant avec passagers (vidéos disponibles sur le net, modèle semblable à la photo de la news).<br /> C’est différent d’une voiture drone, certes, mais ça montre quand même l’expertise qu’ils développent<br /> Pour 2024, une voiture-drone, c’est audacieux, mais j’imagine que c’est réalisable.
PirBip
Soit l’appareil sera suffisamment léger et remplira les critères pour rentrer dans l’une des six catégories d’aéronefs accessibles à la réglementation ULM, soit le pilotage de l’appareil nécessitera d’avoir un permis de pilote de ligne, soit l’appareil rentrera dans le flou juridique et il faudra les premiers appareils (et probablement les premiers accidents mortels…) pour qu’il y ait du mouvement.<br /> Dans tous les cas, ça sera un luxe de riche, faut pas se leurrer. Ça sera un hélicoptère bis, tout au plus.
ullbach
dredd:<br /> e et la faible autonomie le laissent quand même a des milliards de km d’un simple hélicoptère. Alors on pourrait revoir l’autonomie d’un helico a 35 minutes et réduire au max son encombrement, foutre un volant en Suisse de manche etc et on se retrouverait à des prix approchants. Probablement plus vu qu’un vrai hélico a des contraintes, mais quand même.<br /> Et en ville, à part dans un pays de frapadingues,<br /> systématiquement, les commentaires français sont pessimistes sur les technologies (une bonne partie e tous cas comparée aux commentaires anglo-saxons ou asiatiques) et c’est corrélé au déclassement de l’Europe.<br /> Je me souviens encore, aux débuts de l’électriques, des smartphones chinois etc<br /> très souvent et je m’en souviens encore c’était les smartphones "chinois sont de vulgaires assembleurs " sur xiaomi, résultat dès son entrée, ils sont numéro 1 en France, et sont une des plus puissantes firmes high tech au monde, je ne parle même pas de huawei et leurs brevets interminables couvrant l’intelligence aritificielle, les réseaux, les data center, la conception des semi-conducteurs (on peut faire des pages)<br /> Les commentaires pessimistes francophones sont corrélés avec une baisse de la compétitivité de votre pays. Vous ne croyez plus en l’avenir, pourtant, nous sommes en pleine révolution technologique, dans tous les niveaux, du médical, à l’automobile.<br /> Je me souviens encre les gens dire : le temps de recharge long, l’autonomie etc etc<br /> Mais ce que vous n’arrivez pas à capter, c’est que la technologie est un concept dynamique, il crée une rupture et ensuite il l’améliore. Si les auto atteignent des autonomies de 800 kms aujourd’hui, elle seront peut être à 3000 kms dans quelques années et le temps de recharge pourrait être instantanée.<br /> Si tu veux que les choses ne changent pas, prend toi une lada. Moi je préfère vivre en 2021.
dredd
Je suis pas français, j’y habite pas, j’y ai jamais habité. Biais cognitif erroné qui induit ton raisonnement erroné. Arguments non recevable.
Vankovic
L’espace aérien est tellement réglementé que ce n’est pas demain qu’on verra voler des trucs de ce genre. Usage urbain suivant votre article…<br /> La plupart des grandes villes en Belgique et en France (les autres pays je ne sais pas) sont interdites de survol à basse altitude (sauf cas particulier).<br /> Au delà du risque de se prendre ce «&nbsp;pavé volant&nbsp;» sur le coin de la tronche en cas de panne, il y a toutes les nuisances qui vont avec : bruit, survol de zones habitées, non respect de la vie privée, et j’en passe.<br /> Alors la voiture volante ? Au placard, avec le reste !
Vankovic
…Si tu veux vivre en 2021, prends une Dacia !
ullbach
mon raisonnement n’est pas bati sur ta supposée nationalité, elle n’est que supposition basée sur ta francophonie. Le France vient de gagner un point de pib si tu ne l’es pas.<br /> L’argumentaire est basé sur le conservatisme permanent que l’on voit sur les sites de tech. Et hélas, tu en fait partie. Tu n’as pas saisi l’intérêt d’une telle technologie et de son évolutivité, comme beaucoup. Comme dis l’énergumène plus bas, il faut rester sur du dacia et entre temps. laisser ceux qui croient en la technologie avancer.
dredd
Je crois en la technologie, je ne crois pas à la lévitation magique. Si les avions et les hélicoptères ne peuvent pas voler partout et à n’importe quelle altitude, il y a une raison.
ullbach
ils présentent une voiture volante, ça existe déjà en Chine. Quel est le rapport avec la lévitation ? c’est simple, à chaque fois qu’on présente une nouveauté technologique, il y en un tas de gens qui viennent nous expliquer que ça ne sert à rien et ils seront les premiers demandeurs. C’est l’histoire de l’humanité
dredd
Relis l’article. 35 minutes d’autonomie et avec comme cible les déplacements URBAINS.<br /> En ville, quand ta voiture tombe en panne, tu ne te retrouve pas plusieurs dizaines de mètres au dessus des rues avec rien qui ne t’empêche de faire connaissance avec la gravité.
ullbach
tu ne te retrouve pas plusieurs dizaines de mètres au dessus des rues avec rien qui ne t’empêche de faire connaissance avec la gravité.<br /> relis moi<br /> «&nbsp;Tu n’as pas saisi l’intérêt d’une telle technologie et de son évolutivité&nbsp;»<br /> tu viens justement d’aller dans le sens de la critique . Tu as une vue statique de quelque chose de dynamique. La technologie ouvre des brèches et essaye d’améliorer derrière.<br /> Au début des éléctriques c’était pareil, c’est systématiquement la même rengaine. Mais c’est ce qui explique aussi le retard pris.<br /> "35 minutes d’autonomie et avec comme cible les déplacements URBAINS.<br /> En ville, quand ta voiture tombe en panne, tu ne te retrouve pas plusieurs dizaines de mètres au dessus des rues avec rien qui ne t’empêche de faire connaissance avec la gravité."<br /> sans même lire l’article, tu penses que d’ici là ils vont homologuer un danger public ? et que tu es le seul à avoir compris ? Il y a des algorithmes, j’imagine que le véhicule a des schémas algorithmiques sans parler des technologies d’intelligence aritificielle et de communication inter-dispositif. Il y a des millions de drones et de voitures autonomes accumulant des milliards de kilomètres, avec des taux d’accidents inférieurs à l’humain, la technologie a le temps d’atteindre une maturité suffisante car ce n’est pas parfait mais le progrès est colossal. Mais si tu restes sur une posture conservatrice, tu es largué.<br /> Au début des batteries, des gens comme toi venaient dire que ce n’est pas suffisant, mais ils étaient statiques. Quelques années plutard, on s’approche de 1000 km d’autonomie rechargeable en quelques minutes. Qu’en seras t il dans deux trois ou 10 ans ? Ne vois tu pas ce que chaque brèche ouvre comme potentiel ?
Gweegoo
Sur la photo et sur Google, j’ai du mal à trouver le véhicule en mode voiture: les roues, l’encombrement pour tenir sur une voie malgré les pales …<br /> Y a-t-il un vrai prototype?<br /> Après effectivement, une voiture volante avec 35 minutes d’autonomie (si on ne compte pas le temps de voiture) semble encore assez limité.
Gweegoo
En même temps, si on partait de l’usage en premier on inventerait des voiture toilettes pour éviter de s’arrêter sur les aires d’autoroutes …
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Mercedes Project MAYBACH : un concept déconcertant entre 4x4 et berline
La Ford Focus hybride dévoile des tarifs à partir de 29 000 euros
L'Italien Noko lance trois vélos électriques qui promettent jusqu'à 200 km d'autonomie
Pour le P.-D.G. de Stellantis, la conversion du marché automobile à l'électrique est trop rapide
En Corée du Sud, pour avoir le droit de continuer de conduire, les seniors seront invités à repasser leur permis... sur un casque VR
Tesla : le fameux volant Yoke ferait son retour dans le Cybertruck
Tesla lance un Cyberquad pour les enfants
Formule E : la nouvelle génération arrive, plus légère et beaucoup plus efficace
Tesla commercialise un
Stellantis augmente l'autonomie de plusieurs de ses citadines électriques
Haut de page