Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
02 juin 2020 à 20h11
0

Depuis l’arrêt de la C6 en 2012 puis de la C5 II en 2017, la gamme Citroën est coiffée par la C5 Aircross. Mais le constructeur français ne peut renoncer à sa berline haut de gamme qui lui a donné ses lettres de noblesse en son temps.

Après la Traction, Citroën a lancé la DS au milieu des années 50. Pleine d’innovations et dotée d’un confort spectaculaire pour l’époque, elle a marqué des générations entières et est devenue, au fil du temps, une star des voitures de collection. Il est temps pour Citroën de revenir sur le marché des grandes berlines haut de gamme.

Un véhicule conçu pour le marché mondial

Citroën est une marque appréciée aussi bien en Europe qu’en Asie. Le constructeur souhaite proposer un véhicule qui correspond aux deux marchés. En Chine, les ventes de berlines dépassent celles des SUV, un marché tout désigné, donc, pour lancer un successeur à la C6, 8 ans après son arrêt.

Si les informations sur cette nouvelle berline sont encore assez rares, il est possible qu’elle se base, du moins en partie, sur le concept-car Cxperience présenté en 2016. Ces dimensions étaient proches de l’ancienne C6 et il était équipé d’un moteur essence hybride rechargeable.

© Groupe PSA

La nouvelle berline haut de gamme Citroën reposera sur la plateforme modulaire de PSA tel que la Peugeot 508 et la DS 9, proposant également une motorisation hybride rechargeable.

Un salon roulant à la « Citroën »

Le concept-car Cxperience avait donné un aperçu de la technologie Advanced Comfort qui venait remplacer la célèbre suspension hydraulique de Citroën, depuis cette technologie a été intégré sur les C4 Cactus et C5 Aircross. Citroën va approfondir ce concept de confort sur sa nouvelle berline haut de gamme en améliorant encore le système maison à l’aide de coussin hydraulique progressif.

© Citroën

Le P.-D.G. de Citroën, Vincent Cobée, a indiqué que la nouvelle berline ne sortirait pas en version électrique au départ. Mais elle évoluera vers ce type de motorisation au vu des exigences chinoises pour atteindre le « zéro émission ». La berline sera d’ailleurs adaptée à chaque marché avec quelques variations pour répondre aux exigences des clientèles locales.

Vincent Cobée a déclaré sur ce point : « Nous devons trouver le bon équilibre entre l'équilibre mondial et l'adaptation locale. Lorsque vous parlez de Chine, vous parlez de plus d'équipements électroniques, de chrome. Le visage de la voiture doit offrir le bon statut, la présence, l'assurance que vous avez fait le bon choix. C'est un concept extrêmement difficile à saisir pour les étrangers. Il y a une demande très particulière du marché chinois, qui peut paraître un peu trop grande sur les marchés européens. C'est là que vous devez modifier les pare-chocs, les phares, le chrome ou les phares ».

Source : Autocar

44
25
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
Bosch dévoile son vélo concept électrique et tout suspendu
L'administration Trump va bientôt se passer des entreprises qui utilisent des appareils Huawei
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
Far Cry 6 confirmé par Ubisoft, la présentation programmée au 12 juillet
Microsoft Flight Simulator sortira le 18 août sur PC
Thunderbolt 4 : 40 Gb/s ,mais Intel veut du 32 Gb/s en PCIe et la prise en charge double 4K
L'Etat suspend temporairement la prime à la conversion électrique
Taxe GAFA : 1,3 milliard de dollars de frais de douane pour la France... et 6 mois pour changer la donne
scroll top