La cassette VHS revient à la mode, voici pourquoi (et ça n'a rien à voir avec Stranger Things)

Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming
11 juillet 2022 à 17h01
43
VHS © © Delaney Van on Unsplash
© Delaney Van on Unsplash

Exit le Blu-Ray 4K, le DVD et le streaming, la nouvelle tendance vidéo est à la VHS !

Lancée à la fin des années 70, la VHS a disparu progressivement dans les années 2000 mais semble faire son grand retour aujourd'hui.

Le retour des VHS !

Pour peu que vous ayez grandi dans les années 80 ou 90, vous avez forcément été confronté un jour à une VHS (pour Video Home System). Une cassette dotée d'une bande magnétique, laquelle permettait, via un magnétoscope, de regarder le dernier blockbuster tout fraîchement loué au VideoStore du coin, ou d'enregistrer une émission à la télévision.

Le marché du jeu vidéo fait depuis quelques années déjà la part belle au « rétrogaming », avec des jeux 8 bits et 16 bits qui s'arrachent à prix d'or et celui de la musique fait de même avec un retour du format vinyle. Vous l'aurez compris, sur le marché de la vidéo, c'est cette bonne vieille VHS qui est aujourd'hui très prisée des collectionneurs.

Une nouvelle fois, c'est la société de vente aux enchères Heritage Auction qui fait parler d'elle, avec la vente d'une VHS de Retour vers le Futur au prix de 75 000 dollars. Cette dernière appartenait à Tom Wilson, l'acteur incarnant Biff Tannen.

Évidemment, les blockbusters des années 80 ont la cote, et si la VHS de Rambo s'est vendue à 22 500 dollars, celle des Dents de la Mer a été adjugée à 32 500 dollars. La VHS des Goonies s'est vendue de son côté à 50 000 dollars, contre 23 750 dollars pour Ghostbusters.

À vos magnétoscopes et TV cathodiques !

Bien sûr, pour pouvoir profiter dignement d'une VHS, il convient de disposer d'un magnétoscope, lequel doit être relié à une télévision de type CRT. Et si des platines vinyles continuent aujourd'hui encore d'être mises au point, mettre la main sur un magnétoscope fonctionnel en 2022 est une autre affaire.

Cela n'empêcherait pas le marché de la VHS de prendre de l'ampleur, avec un engouement relativement semblable à celui qui frappe les vieilles cartouches de jeux vidéo, les vinyles, les K7… Un attrait pour le « vintage » qui touche de nombreuses personnes, désireuses de retrouver non seulement l'objet, mais aussi l'expérience d'antan.

La plupart des collectionneurs sont en quête des blockbusters emblématiques des années 80/90, si possible en édition originale. Autant dire que si vous disposez encore chez vous d'un Star Wars, d'un Gremlins, d'un Indiana Jones, d'un Conan le Barbare, d'un E.T. ou encore d'un « Grand Classique de Disney » au format VHS, ce dernier pourrait, aux yeux de certains en tout cas, valoir une petite fortune.

À noter que les créateurs de Stranger Things, qui se déroule au cœur des années 80, songeraient à sortir une version VHS de la série.

Source : Le Figaro

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
43
32
Wen84
Elles sont encore visible ces VHS, parce que je croyais qu’au bout d’une trentaine d’année, c’était plus ou moins effacé ? Après bon, on peut toujours dire que ce qui compte, c’est l’objet. Pas faux, mais en soit c’est qu’un morceau de plastique. A ce titre là, on pourrait aussi vendre une fortune des copies de la joconde (Bon oui, ça se fait, cela dit ça reste en général des travaux de peinture et pas des trucs juste copié sur une toile) :s
tfpsly
La plupart des collectionneurs sont en quête des blockbusters emblématiques des années 80/90, si possible en édition originale.<br /> Ca c’est un truc que je ne comprendrais jamais. Revoir une édition originale (plutôt qu’un SW 4 refait) OK. Mais en HD svp, pas en VHS basse résolution déjà bien bruitée d’origine et encore plus aujourd’hui avec le vieillissement des bandes.
mrassol
Non non, ca n’a rien d’un retour, c’est juste du marché spéculatif rien d’autre.
SPH
Encore une mode passagère inventée de toute pièce pour faire monter les enchères.<br /> Je me suis débarrassé avec plaisir de mes 2 magnétoscopes et de ma TV. Et je ne suis pas prêt d’y remettre les mains. <br /> Vive le numérique
Mayonnez
Aïe, je suis allé porter plusieurs centaines de mes VHS à la déchèterie il y a quelques années <br /> Par contre, j’ai encore un magnétoscope VHS nicam en parfait état… Je vais surveiller les prix sur le bon coin du coup ! <br /> M. D.
alabifr
Pourquoi pas. Après tout, du moment qu’on fait consommer pour faire du business, c’est une très bonne idée. Après tout, on a une planète aux ressources inépuisables. Donc, dans quelques années, ça sera le retour en force du radio amateur, et après du morse et télégraphe.
Pierro787
@Wen84<br /> J ai un magnétoscope SVHS ( super VHS avec une connection S.Vidéo ) et je confirme que les cassettes perdent largement en qualité avec le temps. Effet renforcé avec le visionnage sur un écran FullHD alors que la résolution des SVHS est de 400 lignes environ.<br /> On ne trouve plus aucune cassette SVHS vierge neuve en vente. Je doute que des collectionnantes soient prêts a payer plusieurs dizaine de milliers d euros pour voir des images délavées et ( un peu ) floues par moment.<br /> Il y a le même phénomène avec les cassettes audio. Le Son évidemment très moyen par rapport à du son digital de type AAC.
serged
'tain ! J’ai un stock de VHS sur une étagère ! Je suis riche !
tx41
Pour mes parents un magnétoscope servaient à enregistrer un programme TV, jamais de location ou d’achat de films à ma connaissance. Je me suis pour ma part depuis longtemps débarrassé de mes DVD, sauf la version collector d’« Akira » boitier métal numérotée et encore sous blister (zone 1 of course).
thekiller3
autant, pour le vynil, je peux comprendre… la nostalgie… le « son vynil » inimitable… le disque qui tourne, les pochettes géantes superbes…<br /> mais la VHS… non, là non, ça ne marche pas pour moi. c’est ni rigolo, ni agréable.
Yannick2k
et ça marche avec le copies de VHS ?<br /> quand 2 magnétoscopes tournaient en même temps après avoir loué une VHS… c’était le bon vieux temps
manu_XP
j’en ai encore tout un stock. mais je ne les regarde jamais, on était vraiment loin de la HD.
cid1
Qu’est ce qu’il faut pas lire, Retour des VHS revendu ou acheté des dizaines de milliers de dollars grâce aux spéculateurs. S’ils pouvaient acheter ou revendre de la fèces en boîte, je suis certain qu’ils n’hésiteraient pas une seconde. ^^
cid1
@manu_XP a écrit : « j’en ai encore tout un stock. »<br /> Si t’as des bons films originaux en VHS ta fortune est faite
wackyseb
Sans doute une des plus mauvaise invention du siècle passé.<br /> Une cassette plastique avec une bande magnétique autodestructible.<br /> Des images floues, un son pourrit, des lignes noires et rouges qui bavent.<br /> Même un film acheté était moche et après une dizaine de visionnage, la catastrophe !!!.<br /> Bon débarras et merci le numérique
Francis7
Il y a des champignons verts sur les bobines au bout de quelques années avec l’humidité. Bonjour les magnétoscopes aussi. On ne vend plus d’alcool à 90° pour nettoyer les têtes de lecture.<br /> Avec le DVD et les Blu-Ray, c’est devenu horrible ce format VHS.<br /> Il y a aussi des gens qui parlent du retour au Vinyle que ces personnes s’arrachent. Je ne comprends pas non plus le fait de vouloir à tout prix entendre des grésillements d’aiguilles sur ce support plastique.<br /> Enfin, pour enregistrer en analogique ou en numérique une émission TV, il y a les graveurs de salon Panasonic DMR-BWT…C’est sur disque dur ou sur format galette de votre choix, DVD ou Blu-Ray.
Bombing_Basta
J’utilisais ma PS2 avec un action replay pour pouvoir balancer les DVD en péritel sur la TV sans le filtre macrovision vert, pour les copier sur K7 avec les bonus inclus.<br /> Je dois encore avoir par ex Ghosts Of Mars qui traine, avec commentaire audio en bonus
MichelSardou
La VHS ne revient pas à la mode. Article sans intérêt.
sandalfo
VHS, Vynils, cartouches game boy à 2000€… mouais je ne suis pas collectionneur. Quel intérêt alors que tout est quasiment disponible en numérique en meilleure qualité ?
Garden_Dwarf
J’ai Mission: Impossible 7 en VHS sous blister, très rare ^^
TAURUS31
Je crois que certains ici non pas compris que c’était de la spéculation, de l’investissement comme d’autres achètent du vin qui a 50/100/200 ans… Ils s’en foutent de le qualité, si il est buvable,(d’ailleurs, c’est du vinaigre sûrement pour le vin) c’est un placement.<br /> .
_DARKWOLF_1_1
J’ai encore plus de 600 VHS au sous-sol, et deux magnétoscopes. Trop la flemme de tout réinstaller pour vérifier l’état (en même temps, ça me ferait gagner de la place en jetant tout, et ce ne sera pas madame qui sera contre).<br /> Mais maintenant que je lis ça, ben je vais peut-être voir si j’ai pas quelques pépites en stock.
dante0891
Quand on sait que par rapport à l’original, ils peuvent supprimer certaines scènes ou modifier certain passage…
Francis7
En plus, une VHS n’est jamais un original. Ce sont les chaines TV ou je ne sais quel studio qui ont les originaux. Les très vieux films ont une qualité d’image très satisfaisante mais ce n’est pas en VHS.
gymnez
Mon lecteur VHS enregistre aussi sur DVD et lit avec l’adaptateur les super 8 camescope, il est rangé à l’état neuf emballé, j’ai conservé des VHS Western et d’autres la série le grand blond avec Depardieu.
Laurent_Marandet
On n’est pas du tout obligé d’avoir un écran cathodique pour voir la sortie vidéo composite d’un VHS ! J’ai un écran TFT ACER qui avait une VGA, une Péritel RGB, une S-Vidéo (Y/C) et une entrée composite PAL/SECAM/NTSC et je le garde précieusement.
davelaclasme
C’est clair, quand tu as connu la VHS et la cassette audio tu n’as pas envie de quitter le numérique pour y revenir J’ai l’impression que c’est surtout un effet de mode pour les personnes qui n’ont pas connu les années 80
EricARF
Ah! Ces images toutes pourries avec des sons crasseux sur des tvs ultraénergivores qui faisaient si mal aux yeux si pas à distance de 6 fois le diamètre de l’écran en 4/3. Et toutes ces têtes à nettoyer régulièrement sinon la bande s’enroulait dedans… Un déplaisir à tous les niveaux.
gertou
Bonjour à tous, j’ai un Super coffret 3 VHS " Trilogie Millenium " et coffret 3 VHS " LES ROIS MAUDITS ". Des Coffrets haut de gamme , 100 % neuf, payés chers à l’époque. . J’aimerai trouver un acquéreur ? aucune idée. Merci.
SPH
Reviendrons nous un jour au premier ordinateur qui prenait un terrain de foot ?
Bondamanmanw
@alabifr<br /> « Donc, dans quelques années, ça sera le retour en force du radio amateur, et après du morse et télégraphe. »<br /> Du pigeon voyageur, du pigeon humain.
wackyseb
Au moment de la PS2, j’étais plutôt PC avec CloneCD et CloneDVD et tout l’attirail du ripper.<br /> Sans oublier les heures folles pour reencoder en DiVx ou en XviD sur des CD…… que je n’ai jamais réutilisé finalement.<br /> Et là déménagement, tout poubelle.<br /> Déjà les DivX de l’époque ont une image affreuse alors des VHS, même pas en rêve. Et encore je n’avais pas de screener.<br /> Le pire dans ces vieilles technologies c’est le Vinyle. Mais quelle horreur ce truc qui prend de la place, grésille, est hyperfragile …<br /> Et franchement même en expert, qui trouve le son vinyle mieux qu’un AAC?… personne.<br /> Est ce que le vinyle peux retransmettre un son Dolby Atmos en 3D? Non bien sûr.<br /> Peut-on avoir ne serait ce qu’un 5.1 en vinyle ? Humm non !!
Bombing_Basta
J’avais pas les moyens pour un PC.<br /> Du coup je faisais avec les moyens du bord.
cyrano66
Francis7:<br /> Il y a aussi des gens qui parlent du retour au Vinyle que ces personnes s’arrachent. Je ne comprends pas non plus le fait de vouloir à tout prix entendre des grésillements d’aiguilles sur ce support plastique.<br /> wackyseb:<br /> Le pire dans ces vieilles technologies c’est le Vinyle. Mais quelle horreur ce truc qui prend de la place, grésille, est hyperfragile …<br /> Et franchement même en expert, qui trouve le son vinyle mieux qu’un AAC?… personne.<br /> Est ce que le vinyle peux retransmettre un son Dolby Atmos en 3D? Non bien sûr.<br /> Peut-on avoir ne serait ce qu’un 5.1 en vinyle ? Humm non !!<br /> Et pourquoi pas se lancer dans la comparaison d’un planeur et d’un mirage 2000.<br /> C’est pas pareil c’est pas le même usage c’est pas le même plaisir<br /> A la limite comparer le VHS à la K7 audio.<br /> Mais avec le vinyle on est dans autre chose.<br /> Déjà parce que le vinyle n’a jamais cessé d’exister et d’être écouté depuis largement plus longtemps que n’importe quel autre support (alors que le CD commence à tranquillement devenir confidentiel le vinyle affiche 76 ans quand même)<br /> Qu’il existe quantité de vinyles plus ou moins vieux et confidentiels qui n’ont pas été réédités en CD.<br /> Que des vieux (comme moi) ont des quantités importantes de vinyles des années 70 et 80 et qu’ils n’ont pas forcément envie de les balancer pour prendre un abonnement Spotify.<br /> Que le vinyle oblige à suivre l’ordre et à une écoute plus « respectueuse » que la consommation et le zapping de titre aléatoire (et je parles même pas des concept-albums)<br /> Que le plaisir de l’écoute d’un vinyle réside plus dans ses contraintes, son format, son support et l’objet en lui même que dans la quantité d’information restituée par fréquences, difficilement comparable au numérique surechantilloné (a l’exception du MP3 qui a l’instar du VHS est un format particulièrement pourrit supplanté par à peu près n’importe quel vinyle)<br /> Quant à la qualité du son c’est aussi affaire de goût. Le vinyle est indéniablement plus chaud et plus rond dans sa restitution et se prête parfaitement à certains types de musiques et beaucoup moins à d’autres.<br /> Quant aux grésillements un vinyle ça a des contraintes, ça se nettoie, ça se lave même, et ça s’écoute pas sûr du matériel de m3rde.<br /> Bref c’est une autre manière d’écouter de la musique.<br /> Le VHS correspondait à une époque Finalement plutôt courte (20 ans) ou on découvrait bien avant la VOD la liberté de regarder ce qu’on veut quand on veut.<br /> Le format était adapté aux écrans.<br /> Mais la qualité n’a jamais été au RDV.<br /> D’autant que des trois formats qui ont essayé de percer à l’époque (VHS, Betamax, V2000) c’est quand même le plus naze qui a gagné à coup de dumping commercial de nos amis Japonais.<br /> A mon sens si il y’a un regain du VHS c’est pour le côté vintage nostalgique et certainement pas pour la qualité et l’utilisation.
wackyseb
Totalement en accord avec ton décryptage de la VHS. Le côté vintage nostagique.<br /> Pour le Vinyle par contre, j’ai eu 2 bonnes platines, la première Technics en Hifi et la seconde un modèle Numark pour Dj avec d’un côté un Diamant relativement cher mais fait pour la hifi et l’autre avec un diamant spécial Scratch.<br /> Cà m’a bien amusé dans les années 90 mais 32 ans plus tard, çà ne m’amuse mais alors plus du tout.<br /> A la rigueur j’ai vraiment apprécié le minidisk de Sony à l’époque. Bon format, Solide, son de qualité (pour mes oreilles en tout cas et sans activer le mode LP =&gt; un pseudo mono pour doubler le temps sur le support. Beurk !!!)<br /> Le vinyle prend une place folle, est fragile. Bien plus qu’un CD (pas une copie CD, un vrai CD pressé). Ensuite sur un vinyle, tu as trop de contrainte avec l’impossibilité de te faire une compil, impossible de mettre le morceau que tu souhaites rapidement.<br /> Je ne suis pas un grand fan des plateformes de musique pour autant, mais le vinyle c’est une horreur que je ne souhaiterais pas revivre.<br /> L’objet n’a pour moi aucune valeur sentimentale. Je n’écoutes plus du tout les musiques de l’époque et certainement pas les années 80 (trop de mariage, fiesta et autres avec ces musiques en boucle). Le DJ qui a fait mon mariage était prévenu. Si une seule musique est avant l’année 2000, pas payé et c’était marqué dans le contrat. Boudiou ! Gna.<br /> On fait de bien belles musiques à aujourd’hui et on en fera aussi demain alors à un moment il faut savoir se réinventer et évoluer avec son temps. Ne pas rester figé dans un état.<br /> Bon quand j’ai dis çà, c’est mon choix à moi tout seul. Chacun est libre de faire ce qu’il veux.<br /> J’apprécie quand même de temps en temps de réentendre certains vieux titre à la radio mais de mon propre chef, je n’irais pas fouiller parmis les vinyles ou CD d’une époque que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaitre
cyrano66
Je conçois que ça puisse gaver.<br /> Maintenant comme je disais plus haut c’est une écoute différente.<br /> Je suis pas du tout passéiste.<br /> Ça fait longtemps que je suis passé au demat en musique.<br /> lecteur réseau HI-FI, wifi et multiroom (de chez Cambridge je le conseil vivement, ça vaut la peau des noisettes mais ça le mérite) une bibliothèque bien remplie sur un NAS en FLAC.<br /> Plus le streaming, le Airplay, le Chromcast, le Bluetooth aptX et tuti quanti.<br /> N’empêche que régulièrement, j’attrape une bière je me cale au fond du fauteuil et j’écoute une vielle galette.<br /> C’est ça aussi le bonheur <br /> wackyseb:<br /> je n’irais pas fouiller parmis les vinyles ou CD d’une époque que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaitre<br /> Quand je vois tous ces gosses prendre leur pied au concert d’AC/DC je me dis que la musique de vieux a encore de beaux jours devant elle
wackyseb
cyrano66:<br /> Quand je vois tous ces gosses prendre leur pied au concert d’AC/DC je me dis que la musique de vieux a encore de beaux jours devant elle <br /> Quand je vois qu’on fait encore des concerts de musique classique, je me dis qu’effectivement il en faut pour tout le monde <br /> Est-ce que dans 50 ans, il y aura une tournée Star 2020 avec JUL, WejDen, AYA.N etc… ? <br /> Pas sûr !!
cyrano66
wackyseb:<br /> Est-ce que dans 50 ans, il y aura une tournée Star 2020 avec JUL, WejDen, AYA.N etc… ? <br /> Pas sûr !! <br /> Heureusement dans 50 ans je ne serais plus là pour supporter ça
tfpsly
cyrano66:<br /> a l’exception du MP3 qui a l’instar du VHS est un format particulièrement pourrit supplanté par à peu près n’importe quel vinyle)<br /> A forte compression/faible bande passante oui; à faible compression (ou en VBR) non.<br /> Et c’est « pourri » sans « t » - une pomme ne peut pas être pourrite. <br /> cyrano66:<br /> Quant à la qualité du son c’est aussi affaire de goût. Le vinyle est indéniablement plus chaud et plus rond dans sa restitution et se prête parfaitement à certains types de musiques et beaucoup moins à d’autres.<br /> Le vynile a un son plus chaud parce que cette technologie ajoute plein de distorsion harmonique à la lecture : c’est en fait un défaut (et non de la haute fidélité), mais un défaut qui peut être apprécié par certains en effet. C’est en gros équivalent à utiliser un équalizer : on ajuste le son à sa préférence, mais on s’éloigne de la fidélité parfaite à la source. Coloration du son, comme certains préfèrent certaines marques de casque pour leur « signature ».<br /> Le vinyle a aussi une qualité variable, la piste utilisant moins de surface par seconde vers le milieu que au bord du disque.<br /> Trucs marrants : les premiers CDs avaient au départ la réputation d’avoir une qualité inférieure aux vinyles parce qu’ils étaient enregistrés à partir de l’enregistrement travaillé pour vinyle et pas à partir des masters audio; et aujourd’hui les studios d’enregistrement sont numériques; donc pas de supposée perte de qualité due à une conversion ana/digi pour les CD (perte qui n’a jamais pu être mesurée).
cyrano66
tfpsly:<br /> Le vinyle a aussi une qualité variable, la piste utilisant moins de surface par seconde vers le milieu que au bord du disque.<br /> J’ai un fort doute sur cette affirmation<br /> Ha pardon !<br /> Jè hein Faure doutte sure cet afirmassion<br /> Cher professeur, il me semble que le terme « piste » s’emploi d’avantage pour désigner la trace laissée par un animal ou à un terrain aménagé pour une activité sportive, une piste de ski par exemple.<br /> En général on lui préfère le terme sillon en ce qui concerne le vinyle.<br /> Ceci étant précisé le sillon est juste « enroulé » sur la surface du vinyle.<br /> Pour la tête de lecture(que l’on nomme cellule) ça ne fait aucune différence qu’il soit au bord ou au centre.<br /> La distance linéaire qu’elle parcourt par seconde au fond du sillon reste constante.<br /> A ma connaissance Il n’y a pas de compression du signal en se rapprochant du centre.<br /> (A imaginer qu’en 1948, date de l’invention du microsillon, ils aient eue la moindre idée de ce que cela voulait dire et de comment le mettre en œuvre).<br /> Quant à la fidélité de reproduction d’un signal évidemment que le numérique est supérieur à l’analogique vinyle, je n’ai jamais dit le contraire.<br /> Je parles avant tout de plaisir et de subjectivité.<br /> Et d’ailleurs, puisque nous en sommes aux anecdotes historiques, le défaut des premiers CD, au son jugé a l’époque comme trop « métallique », est justement le traitement trop « mathématique » et trop « parfait » du signal (notamment dans l’écrêtage) source de distorsion parfois audible et pas très agréable.<br /> Les moyens actuels ont corrigé cette sensation, le signal est traité par des filtres des échantillonneurs et autres compresseurs très efficaces avant pressage.<br /> J’en déduis que les ingénieurs du son et l’industrie du disque actuels ce soucient moins de la fidélité de la reproduction que de l’esthétique du son.<br /> En conséquence la notion de haute-fidélité est elle aussi très subjective.<br /> Haute fidélité dans la reproduction et l’émission du signal contenue dans le support, sans aucun doute.<br /> Haute fidélité de la source, là j’ai un quelques doute.
tfpsly
cyrano66:<br /> La distance linéaire qu’elle parcourt par seconde au fond du sillon reste constante.<br /> Non justement, c’est la vitesse de rotation qui est constante. Et comme un tour de disque à une distance r est 2 pi R, l’aiguille parcoure moins de distance vers le milieu du disque, donc il y a moins de surface pour encoder la même durée de son.<br /> A further limitation of the gramophone record is that fidelity steadily declines as playback progresses; there is more vinyl per second available for fine reproduction of high frequencies at the large-diameter beginning of the groove than exist at the smaller diameters close to the end of the side. At the start of a groove on an LP there are 510 mm of vinyl per second traveling past the stylus while the ending of the groove gives 200–210 mm of vinyl per second — less than half the linear resolution. Distortion towards the end of the side is likely to become more apparent as record wear increases.<br /> cyrano66:<br /> Et d’ailleurs, puisque nous en sommes aux anecdotes historiques, le défaut des premiers CD, au son jugé a l’époque comme trop « métallique », est justement le traitement trop « mathématique » et trop « parfait » du signal (notamment dans l’écrêtage) source de distorsion parfois audible et pas très agréable.<br /> Le côté métallique était dû à l’habitude d’entendre un signal coloré par le vinyle, ce n’est pas un défaut mais au contraire plus proche de l’enregistrement initial tel que voulu par l’artiste.<br /> Et les premiers CDs étaient préparés à partir des enregistrements traités pour vinyles, et pas à partir des masters, ce qui en plus leur donner un son altéré (les compensations pour vinyle n’ayant pas leur place là).<br /> La fréquence de coupure des CDs, autour de 22kHz (fréquence d’échantillonnage divisée par deux, principe de Nyquist–Shannon) est au delà du spectre audible et ne pose donc aucun problème.<br /> Et les vinyles ont aussi des difficultés à reproduire des sons très graves ou très aigus.<br /> cyrano66:<br /> J’en déduis que les ingénieurs du son et l’industrie du disque actuels ce soucient moins de la fidélité de la reproduction que de l’esthétique du son.<br /> Hi-Fi, haute fidélité = reproduire un son à l’identique. Donc non.<br /> oregonlive – 19 Nov 14<br /> Does vinyl really sound better? An engineer explains<br /> Telegraph Audio Mastering's Adam Gonsalves breaks down the highs and lows of the vinyl sound.<br />
cyrano66
Il semblerait que sur la réduction du signal en se rapprochant du centre et d’après d’autres source que j’ai trouvé vous ayez raison.<br /> Je viens d’apprendre quelque chose.<br /> Je temporise toutefois en notant que la baisse de qualité semble surtout concerner les hautes fréquences.<br /> Pour le reste j’ai très moyennement envie de poursuivre l’échange avec vous. D’autant qu’on dit peu ou prou la même chose sur certains points. Et que pour le reste Vos commentaires sont à côté de la plaque de mes propos.<br /> A aucun moment j’ai prétendu la supériorité du vinyle.<br /> Mais Peut-être que vous êtes une IA et que le sens des mots plaisir et subjectivité ne font pas partie de votre algorithme.<br /> Quand à la notion de « fidélité » je suis navré que ça vous déplaise mais je maintient avec la plus grande fermeté que l’industrie audio se moque d’être fidèle (peut-être à l’exception du classique…et encore)<br /> Elle produit un son arrangé et formaté selon les standards esthétiques du moments et elle trouve dans les fonctions avancées que propose le numérique un outil parfait pour bidouiller le signal à loisir bien au delà de ce que permettait l’analogique.<br /> C’est un constat pas de quoi en faire un fromage.<br /> D’ailleurs le côté amusant. Ça a été de voir la progression des CD, AAD, ADD, DDD.<br /> Et de trouver des vinyles actuels qui affichent fièrement un DDA.<br /> La qualité de prise de son et du mastering y ont gagné mais on perd le côté nostalgique pur ana micro pourriT et bande moisiTe
jedig73
oui enfin bon, du calme !! on parle surtout de vhs originale en VO, je viens d’aller voir la vhs francaises de Rambo sur eb… est vendu 25€… retour vers le futur, 25/30 balles… Ce qu’on dit pas c’est que ces vhs a 50 000dollars doivent avoir un truc particulier ( premier tirage, annee, appartenant a certaines personnes, edition particuliere, etc…)
cyrano66
tfpsly:<br /> La fréquence de coupure des CDs, autour de 22kHz (fréquence d’échantillonnage divisée par deux, principe de Nyquist–Shannon) est au delà du spectre audible et ne pose donc aucun problème.<br /> Moyennement d’accord.<br /> C’est un très vieux débat d’audiophile entre le spectre audible intelligible et le spectre sensible. Et à quelle fréquence exacte mettre la barre.<br /> Pour ma part je suis assez d’accord avec la théorie que nous sommes sensible à des fréquences inaudibles.<br /> Corroboré par mon cas particulier puisqu’avant que l’âge me rattrape je faisais partie des 10% d’être humain capable de discerner des fréquences jusqu’à 28khz (un grand merci à l’armée pour m’avoir révélé cette particularité lors de mon service militaire😊)
serged
Sans parler de ceux qui reviennent aux amplis à lampes… parce que le son serait plus chaud (plus chaud l’ampli et la note d’électricité surtout).<br /> Et ceux qui écoutent la radio en FM, entendent-ils la porteuse stéréo à 19kHz ? Sur un ampli à lampes bien sûr…
cyrano66
serged:<br /> Sans parler de ceux qui reviennent aux amplis à lampes… parce que le son serait plus chaud (plus chaud l’ampli et la note d’électricité surtout).<br /> C’est pas du tout une légende urbaine.<br /> L’ampli à lampe est incontestablement plus flatteur dans les médiums et notamment la voix. D’ailleurs il n’a jamais cessé d’être commercialisé.<br /> Du coup Pour quelqu’un qui n’écoute par exemple que de l’electro, l’ampli à tube c’est probablement pas le choix le plus judicieux<br /> Maintenant l’ampli à tube C’est chiant à l’utilisation, lourd, encombrant, gros consommateur et un vrai radiateur en classe A (comme la plupart des classe A même à transistors d’ailleurs)<br /> Ce qu’il faut comprendre de la recherche de la restitution parfaite du son c’est que justement la perfection peut-être jugée par certains plate et ennuyeuse par sa neutralité.<br /> C’est bien pour ça que les ingénieurs du son bidouillent, que les amplificateurs colorent et que les enceintes …font ce qu’elles peuvent.<br /> On a pas tous les mêmes goûts musicaux, ni les mêmes oreilles, ni la même émotion a l’écoute.<br /> Et comme il existe tout plein de matos avec pleins de tech différentes (parfois à des prix complètement délirant) ça permet de trouver SA bonne combinaison dans la chaîne source, amplification, restitution.<br /> (Je précise que je n’ai pas d’ampli à lampe. Ni d’action chez Mc Intosh. Je ne suis pas amateur du son « tube » mais je confirme que le son est différent)
tfpsly
serged:<br /> Sans parler de ceux qui reviennent aux amplis à lampes… parce que le son serait plus chaud (plus chaud l’ampli et la note d’électricité surtout).<br /> Oui il y a beaucoup de mythes sur les amplis à lampe.<br /> La réalité est que beaucoup d’amplis à transistors sonnent moins bien… juste parce qu’ils sont dans une classe de budget bien plus basse. Un ampli à transistor de qualité sonnera aussi bien.<br /> tonestack.net<br /> Tube vs. Solid State: The Truth Behind Tube Distortion<br /> Exploring some of the myths and hype related to tube guitar amps and tube distortion. Why amplifier modeling is more important than tube emulation?<br /> These are the most common myths and misconceptions about tube amps and tube distortion:<br /> Vacuum tubes are slower than transistors.<br /> Vacuum tubes have soft clipping (signal is rounded), while transistors have hard clipping. Or in other words: tube amplifiers have smooth transition from clean to overdrive.<br /> Vacuum tubes generate even order harmonics, transistors generate odd order harmonics.<br /> […]<br /> If someone asked me why tube guitar amps sound better than solid state amps my possible answer would be the following. Professional tube guitar amps are designed for professional musicians while solid state guitar amps with tube emulation are designed for the mass market. The majority of solid state amps are intentionally « under-designed », so the differences are hidden in the design and not in the technology used.<br />
wackyseb
Moi non plus, m’enfin çà fait déjà plus de 40 ans que je dois supporter la musique des années 80 et çà c’est vraiment pas cool
cyrano66
Ça dépend,<br /> Ça dépend,<br /> Y’a des trucs qui ont très mal vieillit et d’autres qui resteront des références.<br /> Comme les films.<br /> Higlander, Alien, Terminator…<br /> Évidemment 40 ans plus tard le jeu d’acteur fait bizarre, les dialogues datés, les effets spéciaux grossiers.<br /> Et le pire du pire c’est que c’est même pas en 8K atmos dolby machin <br /> Mais faut reconnaître que ça reste des références et que ça se regarde avec plaisir.<br /> Maintenant j’irais pas jusqu’à remettre les fringues minables de l’époque, me faire une permanente avec les cheveux qui me reste et les regarder en VHS sur un Cathodique de 70 cm….Faut quand même pas exagérer.<br /> A Paris il y’a un Ciné qui parfois projette les films des années 80 (dans le 13eme)<br /> J’ai eue la possibilité de revoir Blade runner en salle, honnêtement ça le fait.
wackyseb
Lol, des vieux films rediffusés. Drole de concept ça. Je ne connaissais pas. Ils sont vraiment chelou à Paris.<br /> Déjà le cinéma j’ai arrêté il y a presque 10 ans. Trop cher, image pas terrible, pas possible d’allonger ses jambes, bruits des « autres ».<br /> Les films c’est pareil que la musique. Il y a pleins de trucs bien qui sortent. Pourquoi revoir des vieux films ??? Je ne comprends pas l’idée.<br /> J’ai adoré les bruce Lee, rocky, Rambo, presque tous les spielberg, les anciens james bond (avant de detruire la serie avec un blondinet), Matrix, Predator, Alien….<br /> Mais j’ai pas l’envie de les revoir. Trop de choses récentes à voir et pas assez de temps pour tout voir.
Laurent_Marandet
Ce qui est affreux dans le son du CD, c’est son échantillonage à seulement 16 bits.<br /> Le SACD et le DVD Audio sont en 24 bits. Le 48 khz au lieu du 44,1 Khz apporte un léger mieux mais c’est surtout le 24 bits qui fait que l’on conserve tout le naturel du son analogique (sans les crachotements des vinyls).<br /> Malheureusement, ces formats de qualité ne rencontrent aucun succès et ont disparu des magasins, parce que les acheteurs consomment du MP3 acheté en ligne ou piraté et écoutent sur des enceintes très mauvaises (comme les Bose), avec caisson de basse surpuissant, aigus agressifs et absence de présence dans le médium.
tfpsly
Laurent_Marandet:<br /> affreux dans le son du CD, c’est son échantillonage à seulement 16 bits.<br /> Pas si évident - la plupart des gens (voire la totalité) sont incapables de faire la différence.<br /> Le 24 bits n’est vraiment intéressant que sur une chaîne d’édition sonore.<br /> Benchmark Media Systems<br /> Audio Myth - "24-bit Audio Has More Resolution Than 16-bit Audio"<br /> by John Siau This myth goes something like this: "Analog audio has infinite amplitude resolution." "Digital audio is limited to a finite number of steps." "24-bit audio has more resolution than 16-bit audio." While it is true that digital systems...<br /> Headphonesty – 8 Jul 19<br /> Understanding Sample Rate, Bit Depth, and Bit Rate | Headphonesty<br /> Do you know what 192kHz/24-bit means? This is a simple-to-understand guide to the fundamentals of sample rate, bit depth and bit rate.<br /> Est. reading time: 15 minutes<br /> Another important factor that bit depth affect is the dynamic range of a signal. A 16-bit digital audio has a maximum dynamic range of 96dB while a 24-bit depth will give us a maximum of 144dB.<br /> CD quality audio is recorded at 16-bit depth because, in general, we only want to deal with sound that’s loud enough for us to hear but, at the same time, not loud enough to damage equipment or eardrums.<br /> Home Music Producer – 25 Mar 22<br /> Is 16 Bit 44.1 kHz Audio Good Enough? - Home Music Producer<br /> The fact is that, anyone that is an audiophile will be a sucker for quality because that’s pretty much what the job entails. You’re always looking to get the best audio quality possible for your clients or yourself and most…<br /> Est. reading time: 4 minutes<br /> 16 bit 44.1 KHz is good enough. Higher resolutions can be beneficial in performing editing and mastering functions in audio engineering. But there’s little to no difference that the human ear can note in the final product of Higher resolution audio compared to the standard 16 bit 44.1 kHz.<br /> Laurent_Marandet:<br /> les acheteurs consomment du MP3 acheté en ligne ou piraté et écoutent sur des enceintes très mauvaises (comme les Bose), avec caisson de basse surpuissant, aigus agressifs et absence de présence dans le médium.<br /> Le MP3 peut tout faire, du très pourri à de l’excellent, faut juste éviter les encodeurs pourris et les compressions trop sauvages. Et oui Bose est très surfait, et hélas le boomboom est à la mode. Ca me rappelle un présenteur de LinusTechTips déçus par un système Harman Kardon dans une voiture… après avoir foutu les basses à fond et baisser les aigus.
cyrano66
Il n’empêche que (le seul) l’intérêt du MP3 c’est le poids.<br /> Et qu’à partir de 192kbps on commence a s’approcher des formats de compression sans perte.<br /> Et du coup le MP3 commence à perdre de son intérêt premier.<br /> AMHA si le poids des fichiers n’est pas un problème autant fuir le MP3 (quelques soit votre opinion personnelle sur l’audible et l’inaudible et la qualité objective ou subjective du son )<br /> tfpsly:<br /> Et oui Bose est très surfait, et hélas le boomboom est à la mode.<br /> Je partage votre avis à 100%
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Ces écrans gamer d'Alienware sont TRÈS performants mais surtout... ils ont un porte-casque rétractable
Aux États-Unis, vous pouvez déjà précommander une carte graphique Intel Arc A380
Intel : le plus gros Core i9 Raptor Lake explose son prédécesseur de 60 % en décompression
Des employés de Microsoft ont publié des informations d'identification cruciales sur GitHub
Mini-LED et Alder Lake-P : MSI présente ses nouveaux portables Prestige
Avec ces 4 offres folles, vous trouverez forcément votre nouveau forfait mobile
Smartphone Samsung : le grand champion de l’autonomie n’est pas forcément celui auquel vous pensez
Ford teste une nouvelle technologie de feux avant révolutionnaire
Très belle remise sur cette barre de son et son caisson de basse
pCloud propose des réductions à couper le souffle sur ses solutions de stockage en ligne (-80%)
Haut de page