Disney pourrait reprendre le développement de ses jeux Star Wars

le 20 mars 2019
 0
Star Wars Battlefront
© Disney / Electronic Arts

En 2013, Disney décidait d'arrêter le développement de jeux vidéo inspirés de ses licences en interne.

Cependant, l'entreprise à l'origine du célèbre Mickey pourrait faire machine arrière en reprenant la main sur ses productions maison. C'est ce que plusieurs offres d'emploi semblent indiquer...

Un dénouement tragique pour un studio légendaire


Même s'il est ici question de spéculations, attardons-nous tout de même sur la grande histoire des jeux vidéo Star Wars. Dès 1982 et durant les huit années suivantes, LucasFilm Games, le studio créé par George Lucas en personne, a donné naissance à plusieurs jeux bien connus, dont le célèbre Maniac Mansion et une adaptation de Star Wars sur NES. En 1990, la société change de nom et devient LucasArts, appellation qu'elle gardera jusqu'à sa fermeture en 2013. Durant ses 23 années d'existence, le studio a accouché de titres inoubliables comme la saga des Monkey Island, Grim Fandango, quelques Indiana Jones et une flopée de déclinaisons de Star Wars.

Hélas, lorsque Disney rachète LucasFilm en 2012, la fermeture de LucasArts semble inévitable et cette décision entraînera l'annulation de plusieurs projets ambitieux, dont Star Wars 1313. Dans la foulée, The Walt Disney Company décide de passer un deal de 10 ans avec l'éditeur Electronic Arts afin que celui-ci fasse perdurer la franchise Star Wars dans le milieu du jeu vidéo. En plus de cinq ans, EA n'a sorti que deux titres inspirés de la saga de Lucas et plusieurs projets ont été abandonnés.

EA bientôt mis sur la touche ?


Ainsi, la firme dirigée par Robert Iger pourrait décider de reprendre les commandes de ce vaisseau en perdition. Selon plusieurs offres d'emploi mises en ligne par l'entreprise, LucasFilm Games recherche actuellement des producteurs, des community manager ou encore des responsables marketing.

D'après les dires d'un exécutif de chez LucasFilm Story Group, il s'agit en réalité d'un studio existant depuis plusieurs années, au sein même de Disney, dans le but d'aider EA et d'autres éditeurs à produire des jeux Star Wars. D'où le fait que la plupart des postes recherchés concernent la production et le marketing.

Cependant, la société cherche aussi des game designers ou encore des artistes, ce qui laisse penser que Disney pourrait à nouveau développer des jeux en interne. Les déboires de Electronic Arts avec Star Wars pourraient ainsi être à l'origine de cette décision, mais pour le moment, Disney n'a rien annoncé concernant le contrat entre les deux entreprises, qui doit prendre fin aux alentours de 2024.

Rappelons que Star Wars Jedi: Fallen Order, développé par Respawn Entertainment, est attendu pour la fin de l'année. En cas d'échec, The Walt Disney Company songerait forcément à reprendre le contrôle et à développer ses propres jeux en interne. En allant plus loin, nous pouvons aussi imaginer une réouverture du défunt LucasArts... Croisons les doigts !

Source : PCGamesN

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
Luke Wood, CEO de Beats : « Le Powerbeats Pro est le premier produit totalement conçu avec Apple »
Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
La NASA a découvert le tout premier type de molécule à avoir existé dans l'Univers
Facebook bannit plusieurs grands groupes britanniques d'extrême droite de son réseau social
iPhone 2019 : Apple va muscler son jeu en photo, notamment en autoportrait
Castlevania Anniversary Collection : le 16 mai sur PC, Xbox, PS4 et Nintendo Switch
L'Etat français déploie sa messagerie Tchap... et on a déjà détecté une grosse faille
[MàJ] Cloud computing : les Lyonnais de Hume détaillent leurs tarifs
Deux plaintes déposées contre Apple, qui aurait menti sur ses performances de ventes
Fnac-Darty lance son Appartement du Futur, un lieu immersif et expérientiel au coeur de Paris
scroll top