DirectX 12 supporte désormais le VRS... Mais c'est quoi le VRS ?

le 20 mars 2019
 0
1552940795_tier2-default-side-by-side_story.jpg
À gauche le VRS est actif, à droite il est désactivé. Vous voyez une différence ?

Microsoft a annoncé le support par DirectX 12 du VRS (Variable Rate Shading). Cette technologie permet notamment aux développeurs de prioriser l'ajout d'ombres sur les zones d'une image qui en ont le plus besoin, économisant ainsi des ressources sur les zones où la qualité de l'ombrage est moins importante. Un bon moyen d'optimiser les performances d'un jeu sans trop impacter son attrait sur le plan visuel.

Comme le résume Neowin, le Shading Rate détermine quelle est la résolution des ombres dans une image. Un taux de shading élevé sera synonyme d'une meilleure qualité visuelle, mais aussi de performances moindres puisque les ressources système seront plus sollicitées. C'est là que le VRS intervient pour permettre aux développeurs de trouver le bon compromis. Alors que le Shading Rate s'applique à l'ensemble des pixels sur un plan donné, le VRS permet aux développeurs d'appliquer un taux de shading différent d'une zone de ce même plan à l'autre.

Des performances en nette hausse, avance Microsoft


Dans son communiqué annonçant l'arrivée du VRS sous DX12, Microsoft indique que les développeurs pourront choisir entre un traitement « per-draw » ou « within-draw », en fonction de ce qui fonctionne le mieux sur leur jeu. Dans des tests réalisés en partenariat avec Fraxis (les développeurs de Civilization et XCOM), la firme a pu constater une amélioration de 20 % des performances sur une scène animée par une RTX 2060 avec un traitement VRS per-draw. Une légère dégradation de la qualité d'image était cependant constatée.

En passant sur un traitement CRS within-draw, le bond en termes de performances se limitait cette fois à 14 % sur cette même scène (toujours sous RTX 2060), mais sans dégradation visuelle notable, comme il est possible de le constater sur l'image d'illustration de cet article.

Microsoft met les petits plats dans les grands pour accueillir le VRS sous DX12


Conscient du potentiel de la technologie VRS, Microsoft cherche à la pousser en avant, au travers du support par DX12, sur un maximum de GPUs. Bien évidemment, les GeForce RTX sont les premières concernées puisqu'elles supportent nativement l'Adaptive Shading (autre dénomination du VRS), mais Intel travaille aussi sur le dossier, notamment pour ses iGPU Gen 11. Aucune information concernant l'arrivée du support pour les cartes AMD n'a pour l'heure été donnée par Microsoft, mais la chose devrait arriver sous peu, note Neowin. Par ailleurs le support VRS devrait être prochainement déployé sur PIX pour Windows, apprend-on.

Microsoft assure enfin travailler avec de nombreux éditeurs et studios pour répandre au maximum la bonne parole VRS. Activision, Ubisoft, Epic Games, Turn 10, ou encore 343 Industries sont ainsi évoqués.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
Luke Wood, CEO de Beats : « Le Powerbeats Pro est le premier produit totalement conçu avec Apple »
Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
La NASA a découvert le tout premier type de molécule à avoir existé dans l'Univers
Facebook bannit plusieurs grands groupes britanniques d'extrême droite de son réseau social
iPhone 2019 : Apple va muscler son jeu en photo, notamment en autoportrait
Castlevania Anniversary Collection : le 16 mai sur PC, Xbox, PS4 et Nintendo Switch
L'Etat français déploie sa messagerie Tchap... et on a déjà détecté une grosse faille
[MàJ] Cloud computing : les Lyonnais de Hume détaillent leurs tarifs
Deux plaintes déposées contre Apple, qui aurait menti sur ses performances de ventes
Fnac-Darty lance son Appartement du Futur, un lieu immersif et expérientiel au coeur de Paris
scroll top