DirectX 12 supporte désormais le VRS... Mais c'est quoi le VRS ?

Nathan Le Gohlisse Contributeur
20 mars 2019 à 13h10
0
1552940795_tier2-default-side-by-side_story.jpg
À gauche le VRS est actif, à droite il est désactivé. Vous voyez une différence ?

Microsoft a annoncé le support par DirectX 12 du VRS (Variable Rate Shading). Cette technologie permet notamment aux développeurs de prioriser l'ajout d'ombres sur les zones d'une image qui en ont le plus besoin, économisant ainsi des ressources sur les zones où la qualité de l'ombrage est moins importante. Un bon moyen d'optimiser les performances d'un jeu sans trop impacter son attrait sur le plan visuel.

Comme le résume Neowin, le Shading Rate détermine quelle est la résolution des ombres dans une image. Un taux de shading élevé sera synonyme d'une meilleure qualité visuelle, mais aussi de performances moindres puisque les ressources système seront plus sollicitées. C'est là que le VRS intervient pour permettre aux développeurs de trouver le bon compromis. Alors que le Shading Rate s'applique à l'ensemble des pixels sur un plan donné, le VRS permet aux développeurs d'appliquer un taux de shading différent d'une zone de ce même plan à l'autre.

Des performances en nette hausse, avance Microsoft


Dans son communiqué annonçant l'arrivée du VRS sous DX12, Microsoft indique que les développeurs pourront choisir entre un traitement « per-draw » ou « within-draw », en fonction de ce qui fonctionne le mieux sur leur jeu. Dans des tests réalisés en partenariat avec Fraxis (les développeurs de Civilization et XCOM), la firme a pu constater une amélioration de 20 % des performances sur une scène animée par une RTX 2060 avec un traitement VRS per-draw. Une légère dégradation de la qualité d'image était cependant constatée.

En passant sur un traitement CRS within-draw, le bond en termes de performances se limitait cette fois à 14 % sur cette même scène (toujours sous RTX 2060), mais sans dégradation visuelle notable, comme il est possible de le constater sur l'image d'illustration de cet article.

Microsoft met les petits plats dans les grands pour accueillir le VRS sous DX12


Conscient du potentiel de la technologie VRS, Microsoft cherche à la pousser en avant, au travers du support par DX12, sur un maximum de GPUs. Bien évidemment, les GeForce RTX sont les premières concernées puisqu'elles supportent nativement l'Adaptive Shading (autre dénomination du VRS), mais Intel travaille aussi sur le dossier, notamment pour ses iGPU Gen 11. Aucune information concernant l'arrivée du support pour les cartes AMD n'a pour l'heure été donnée par Microsoft, mais la chose devrait arriver sous peu, note Neowin. Par ailleurs le support VRS devrait être prochainement déployé sur PIX pour Windows, apprend-on.

Microsoft assure enfin travailler avec de nombreux éditeurs et studios pour répandre au maximum la bonne parole VRS. Activision, Ubisoft, Epic Games, Turn 10, ou encore 343 Industries sont ainsi évoqués.

1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top