Blizzard Entertainment supprime 134 postes sur 400 en France

10
Blizzard Entertainment France
© Blizzard Entertainment

Mardi dernier, le géant Activision Blizzard a supprimé quelque 800 postes de ses effectifs, composés de 9 600 employés dispersés aux quatre coins du globe. La nouvelle a eu d'autant plus de mal à passer que l'éditeur a réalisé un chiffre d'affaires record en 2018, d'environ 6,62 milliards de dollars.

Si cette vague de licenciement touche principalement l'Amérique du Nord, d'autres pays sont malheureusement concernés. C'est par exemple le cas de la France qui sera bientôt frappée de plein fouet par cette grosse réforme lancée par Activision Blizzard cette semaine.

Plus d'un quart des postes disparaîtra

Ainsi, sur les 400 postes présents dans l'Hexagone, 134 seront supprimés. Cette information provient de deux personnes contactées par Kotaku, qui ont préféré rester anonymes. Elles ont assisté mardi dernier à la réunion annonçant la triste nouvelle.

Cependant, cela ne veut pas dire que 134 personnes seront licenciées prochainement. En effet, Blizzard devrait proposer des mutations dans ses autres locaux européens situés à Cork, en Irlande, ou à La Haye, dans les Pays-Bas.

L'angoisse de l'attente interminable

L'un des employés travaillant pour Blizzard à Versailles a déclaré : « Personne ne connaît les détails et cela affecte énormément le moral des personnes qui travaillent ici. Ne pas savoir si vous allez être licencié dans quelques semaines ou quelques mois est angoissant, et les gens ici commencent déjà à mettre à jour leur compte LinkedIn, car ils veulent être prêts quand nous serons au courant de ce qu'il va se passer ».

En France, Blizzard emploie notamment dans les secteurs du marketing, des relations publiques, des services client, des personnes travaillant dans l'e-sport ou même dans la localisation. Les lois françaises concernant l'emploi étant plus strictes qu'aux USA, le processus pourrait s'éterniser sur plusieurs semaines d'incertitude pour les salariés. Contrairement à la manière de faire outre-Atlantique, il est impensable (sur le papier) de virer quelqu'un du jour au lendemain en France.

Durant la présentation de son bilan financier, Blizzard Entertainment a également précisé qu'aucune sortie majeure n'était prévue pour cette année 2019.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Oppo dévoile le design de son F11 Pro et son capteur 48 mégapixels
En plein boycott Huawei, Orange choisit Samsung pour ses équipements 5G
VFEmail voit toute son architecture effacée par une attaque
Google abandonne son projet d'objets connectés Android Things (ou presque)
Google renforce son contrôle et a rejeté 55% d’apps en plus en 2018
Un outil utilisé par Apple sur Instagram dévoilait les adresses mails des utilisateurs
Un nouveau week-end gratuit pour Rainbow Six Siege
PlayStation Classic, débits Netflix, Mars One, Apple : les actus tech' de la semaine
🔥 RED by SFR, Free mobile, B&YOU et Cdiscount : 4 forfaits en promo ce week-end
Fortnite récompense l’utilisation de l’authentification à deux facteurs
Haut de page