E3 2015 : Pour la réalité virtuelle, Microsoft divise pour mieux régner

16 juin 2015 à 08h38
0
Sans trop en dire, Microsoft a donné les clés de sa stratégie en matière de réalité virtuelle : s'entourer correctement pour profiter de la tendance qui se dessine dans la sphère vidéoludique.

On le savait avant le coup d'envoi de l'E3 2015 : la réalité virtuelle serait omniprésente sur le salon. Si Oculus VR a pris les devants en dévoilant ses ambitions pour 2016 lors d'une conférence tenue la semaine dernière, officialisant au passage son partenariat avec Microsoft, la firme de Redmond avait encore quelques informations à fournir lors de son propre événement.

L'union fait la force



Une discrète rumeur évoquait ces derniers temps l'arrivée d'un casque de réalité virtuelle chez Microsoft. Mais l'annonce, quelques jours avant la conférence, d'un partenariat entre l'entreprise et Oculus VR remettait fortement cette perspective en cause. Et en effet, Microsoft n'a pas présenté de casque de réalité virtuelle, préférant se concentrer sur l'HoloLens, de plus en plus concret. Ce n'est pas pour autant que la VR a été absente de la conférence, puisque Microsoft a annoncé un autre partenariat surprenant, avec Valve cette fois-ci.

« Nous travaillons très étroitement avec Valve pour faire de Windows 10 la plateforme la plus favorable pour le jeu en réalité virtuelle » a déclaré Kudo Tsunoda, le patron de Microsoft Studios, lors de son apparition furtive sur scène. Non content d'accompagner l'Oculus Rift avec sa manette de jeu, Microsoft veut donc entrer dans le giron de Valve en matière de réalité virtuelle, et Windows 10 semble être la porte d'entrée idéale.

0320000008075182-photo-kudo-tsunoda-microsoft-e3-2015.jpg
Kudo Tsunoda lors de son intervention sur la scène de Microsoft.

Diviser pour mieux régner



Dans l'immédiat, on n'en sait pas véritablement plus sur les détails de ce nouveau partenariat. Mais la démarche de Microsoft est cependant limpide : plutôt que de se lancer lui aussi dans l'élaboration d'un casque qui contribuerait davantage à fragmenter le marché, l'entreprise préfère se tourner vers des acteurs qui ont une longueur d'avance et qui s'apprêtent à lancer concrètement leurs produits. L'Oculus Rift sera disponible à la vente début 2016, et le casque Vive de Valve, conçu avec HTC, arrivera lui aussi l'année prochaine.

Entre temps, Windows 10, plateforme autoproclamée de la réalité virtuelle, aura fait un petit bout de chemin sur les PC des utilisateurs. Et tout cela est sans compter sur la possibilité de jouer à des jeux Xbox One via l'Oculus Rift et la fonction streaming de Windows 10, une fonction qui pourrait également être proposée via le casque Vive à en croire des bruits de couloirs entendus après la conférence.

En misant sur l'approche logicielle plutôt que matérielle, Microsoft fait un choix stratégique intéressant et s'oppose radicalement à Sony qui, avec Morpheus, compte bien se concentrer sur son propre écosystème et favoriser les contenus exclusifs à la PS4. Comme souvent, ce sera au consommateur de décider vers qui il souhaite se tourner, sachant que les prix précis des casques sont actuellement inconnus.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Audi fait la promotion de son e-tron... aux stations de recharge Tesla
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Le jeu de rôle anti-Brexit
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
Pampers se lance dans les
Orange lance son
2 Français sur 3 auront accès à la 5G en 2025, selon le patron de l'Arcep

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top