Critique The Expanse S06 : une ultime saison (trop) courte, mais intense et satisfaisante

17 janvier 2022 à 12h00
9
The Expanse © Prime Video

Et voilà, le voyage est terminé pour le Rocinante et son équipage. The Expanse s'est en effet conclu en ce début 2022 avec une dernière saison raccourcie qui avait le complexe objectif de boucler de nombreuses intrigues. Mission accomplie ?

Ce qui est sûr, c'est que l'ambitieux space opera et ses personnages seront regrettés…

The Expanse précipite sa fin sans se presser

Après quatre saisons, nous qualifiions en 2020 The Expanse de « meilleur space opera de la décennie ». En 2022, après la sixième et dernière salve d'épisodes, nous conservons cet avis. Pourtant, avec seulement six épisodes pour boucler son riche scénario, le show de Prime Video risquait bien de rater le dernier barreau de l'échelle…

On peut penser ce qu'on veut de Jeff Bezos, mais sans lui et Amazon il n'y aurait probablement jamais eu de saison 4 à The Expanse et l'on aurait ainsi gâché la meilleure série de space opera de ces dernières années.
Lire la suite

Le résultat n'est d'ailleurs pas parfait. Avec aussi peu d'épisodes, quelques arcs restent sans surprise ouverts (notamment un nouveau, dont l'intérêt reste flou). Le destin de certains éléments sera donc laissé à l'imagination des spectateurs. Une bonne excuse pour lire les romans de James S. A. Corey, d'autant que cette ultime saison en mélange plusieurs.

Expanse © Prime Video
Avez-vous toutes les références de cette capture ?

Drummer 2022

Reste qu'en prenant le temps de développer correctement les relations, allégeances et souhaits de ses charismatiques personnages (Cara Gee, aka Drummer, vole d'ailleurs complètement la vedette au reste du casting), The Expanse propose une conclusion satisfaisante à l'affrontement entre la Terre, Mars et la Ceinture d'astéroïdes.

Les spectateurs qui se sont peut-être perdus dans les précédentes saisons au scénario parfois alambiqué, trouverons ici quelque chose de plus direct. L'intrigue centrale concentrée sur la géopolitique repose sur des camps et des enjeux plus clairs, pour une vision plus resserrée, avec moins de personnages et de virages stratégiques.

Drummer Expanse © Prime Video

Si on perd ainsi un peu de la richesse des premières saisons, touffues, le résultat n'en demeure pas moins des plus appréciables à regarder, et ce, malgré quelques micros longueurs. On se demande régulièrement comment les scénaristes vont réussir à boucler proprement l'intrigue, mais l'ultime épisode d'une heure délivre heureusement une solution globalement maitrisée.

Les combats spatiaux sont spécialement à couper le souffle, aussi bien grâce aux solides effets spéciaux et visuels, qu'à la musique de Clinton Shorter, que l'on retrouve à son meilleur. Les décors et costumes sont toujours aussi impeccables, et la série reste véritablement la plus solide du genre space opera en termes d'ambiance et de réalisme.

Alors, on regarde ?

Si vous avez été jusqu'à la saison 5 de The Expanse, vous n'avez aucune raison de ne pas terminer la série. Malgré la tristesse et la légère frustration qui risque d'en résulter après une volée finale un peu trop courte, cette sixième saison vient tout de même boucler l'œuvre de manière plaisante.

Et si vous n'avez pas commencé, ou si vous avez abandonné The Expanse en cours de route, sachez simplement que cette ultime saison se concentre davantage sur la géopolitique dans le système solaire que sur les éléments plus étranges des débuts, pour un ensemble mieux rythmé et plus intéressant à suivre que certains arcs scénaristiques précédents.

9

Basée sur les romans de James S. A. Corey, The Expanse se déroule une paire de centaines d'années dans notre futur. Le système solaire est colonisé et le pouvoir se partage entre trois factions qui oscillent dangereusement entre la guerre froide et l'affrontement ouvert : la Terre, toujours plus pauvre et faible à chaque minute qui passe, Mars, toujours plus riche et puissante à chaque minute qui passe, et enfin les colonies de la Ceinture d'astéroïdes, toujours plus révoltées et exploitées par les deux autres à chaque minute qui passe.

Les plus

  • Vous recherchez ce que le genre du space opera a de meilleur à offrir
  • De la science-fiction réaliste avec une touche d'éléments “autres”, ça vous parle
  • Vous voulez en prendre plein les yeux, les oreilles et le cerveau

Les moins

  • Vous n'aimez vraiment pas le genre du space opera
  • La lenteur d'installation de la première saison vous rebute trop
  • Vous n'avez pas le temps pour 6 saisons
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
8
Bondamanmanw
Excellente cette dernière saison, entièrement d’accord sur le charisme de Drummer contrairement à Holden complètement endormi pour un capitaine de vaisseau et dommage d’avoir perdu le pilote du Rocinante venant de la MCRN, il jouait assez bien son rôle.
tx41
Ce n’est pas du space opera, mais plutot du hard science genre John Varley (la 1ère partie et cette humanité dispersée dans notre système solaire est une référence directe). Exemple: la façon dont les corps s’adaptent à leur environnement sans compter, dans l’aspect politique du récit, un petit côté cyberpunk mais il faut se replonger à sa source: W. Gibson et son clan des verres miroirs.
Wen84
Très bonne saison. Seul probleme, c’est de la dernière saison, et pourtant il y a certains éléments scénaristique (Tout ce qui se passe dans la colonie, certaines relations entre personnages) qui me semblent ouvrir gratuitement des breches plutot qu’en fermer ^^
Urleur
je confirme , tout se joue dans les 2 derniers épisodes et on ne sauras pas ce qui se passe derrière l’anneau qui avait bien commencé pour un nouvel arc, dommage.
tfpsly
Et voilà, le voyage est terminé pour le Rocinante et son équipage.<br /> @aGa Pas sûr ? Le générique de fin (pendant les crédits) ne finit pas comme les autres épisodes, il y a un changement sur le portail <br /> Une image comparant les deux, (lien pour ne pas spoiler ceux qui ne voudraient pas voir la différence).
aGa
Il y a une rumeur de potentiels films, on verra :3
Casperna
Bonjour, quand je vois les commentaires j’ai du mal à me dire qu’on a vu la même dernière saison.<br /> 6 épisodes squattés par Inaros, un balbutiement de Protomolécule, pourquoi introduire Laconia, et ses zombies Protomoléculaire, et ne rien développer durant 6 épisodes . Sauf une image de fin ! Mais les scénaristes étaient en vacances ou quoi ? La porte ou l’anneau , on se contente du minimum syndicale, héritage des précédents saisons, rien n’est abordé sur les bâtisseurs par exemple. On se contente d’un galaga de l’espace, on a l’impression que les épisodes sont vides et on les remplit avec des combats spaciaux. J’ai la même sensation que GOT, un énorme gâchis sous prétexte de budget. Le seigneur des Anneaux bouffe tous les crédits et les autres séries payent…Dommage, cette série est exceptionnelle avec un fort potentiel, gaché dans sa dernière saison. Mais qui c’est , elle reviendra sans doute ou pas !
kwal01
lecteur des romans, trouver une série qui les traduise correctement a été une bonne surprise.<br /> clap de fin alors que tant de chose se mettent en place, c’est dommage.<br /> mais je poursuit les romans avec plaisir.
kwal01
l’un n’empêche pas l’autre.<br /> le space-opéra se concentrant sur le contexte (géo politique) complexe.<br /> le hard science sur le réalisme scientifique.
tfpsly
kwal01:<br /> clap de fin alors que tant de chose se mettent en place, c’est dommage.<br /> mais je poursuit les romans avec plaisir.<br /> Les bouquins vont beaucoup plus loin dans l’histoire? La dernière série correspond à quel livre ? Thx
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Netflix n'en a pas terminé avec Black Mirror
Prenant le contrepied de Netflix, Apple TV+ s'apprête à dégainer un nouveau film d'animation
Festival de Cannes : TikTok s'invite sur la croisette
Pour Dune Part. II, Denis Villeneuve a trouvé son empereur Padishah
Netflix dévoile un premier aperçu de sa prochaine série Resident Evil avant sa sortie estivale
Lastman : pour boucler sa saison 2, la série animée lance un crowdfunding
Westworld est de retour dans un trailer glaçant : l'arrivée de la saison 4 est imminente
Love, Death + Robots : la saison 3 se dévoile dans une sublime bande-annonce
Retournez sur Pandora avec le premier teaser d'Avatar : La Voie de l'Eau
EvE Online : la série télé n’est pas morte
Haut de page