Pour tester l'ergonomie de votre site, embauchez un homme ivre

le 26 mars 2015 à 10h39
0
Besoin de tester la facilité de navigation au sein de votre site Internet ? Un Américain propose ses services : pour 250 dollars, il se saoule avant de visiter tous les recoins du site.

« Votre site devrait être suffisamment simple pour qu'une personne saoule puisse l'utiliser » : tel est le credo de Richard Littauer, un développeur américain qui a lancé le concept de la navigation alcoolisée pour tester l'ergonomie d'un site Web.

Pour la somme de 250 dollars, il propose donc de boire plus que de raison, puis de visiter un site désigné pour en tester les fonctionnalités. Le client reçoit par la suite un screencast - vidéo de l'écran - commenté par le développeur lors de sa visite, ainsi qu'un rapport écrit. « L'un des principes de base de l'expérience utilisateur, c'est que vous devez la concevoir dans la perspective où « l'utilisateur est ivre ». Toutes les caractéristiques de votre site doivent pouvoir être utilisées par quelqu'un qui pourrait avoir bu, car il est susceptible d'avoir plus de difficultés que d'autres. C'est une super idée, mais difficile à tester. Mes bières et moi pouvons vous aider. »

0320000007972395-photo-richard-ivre-web.jpg

Peu de clients pour lutter contre l'alcoolisme



Richard Littauer l'assure, sa démarche est sérieuse. Et s'il n'affiche pas beaucoup de clients pour l'heure, il semblerait que sa petite entreprise, parallèle à son emploi de développeur, rencontre du succès : en l'espace de quelques jours, il a gonflé le prix de la prestation de 100 dollars, le passant de 150 à 250. Sur son site, il justifie cette augmentation par le fait qu'il souhaite écrémer les demandes pour ne se focaliser que sur les propriétaires de sites qui désirent une évaluation sérieuse de leur domaine, et laisser de côté ceux qui voudraient juste disposer d'un screencast dans lequel un homme ivre fait des commentaires sous l'emprise de l'alcool.

Le développeur rassure enfin : il n'est pas alcoolique et ne souhaite en aucun cas le devenir. « J'ai l'intention de boire de façon responsable. J'ai des amis proches qui viendront fréquemment vérifier que ça ne devient pas problématique pour moi. Je ne compte le faire qu'une ou deux fois par semaine, en limitant le nombre de clients. »
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Pop culture
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Comparatif 2019 : Quel est le meilleur support mural pour votre téléviseur ?
Game Builder : l'outil de Google qui permet aux utilisateurs de créer leurs propres jeux
LEGO lance une collection Jurassic Park : Le Carnage du T.Rex
MSI et BlueStacks : les jeux Android portés en 240 FPS sur PC
Le nouveau Play Store et son Material Theme est en cours de déploiement
Tesla pourrait lancer un concurrent à Uber avant le déploiement de Robotaxi
Le Pixel 4 sortirait au mois d'octobre (selon une fuite de Verizon)
L'Université de Cambridge veut éviter les embouteillages à l'aide de Raspberry Pi
Amazon annonce une Echo Dot Kids Edition plus... colorée
Les créateurs d'Apex Legends dubitatifs concernant le cloud gaming et le jeu vidéo compétitif
scroll top