Oculus Story Studio : et si le futur de la réalité virtuelle se trouvait au cinéma ?

27 janvier 2015 à 16h35
0
En marge du développement de son casque de réalité virtuelle, Oculus VR vient d'officialiser son propre studio de production de films. Et si le cinéma était le véritable vecteur d'avenir de cette technologie ?

Mondes virtuels, jeux vidéo, immersion... On parle énormément de la réalité virtuelle comme d'une façon d'explorer de nouveaux horizons, à 360°, depuis son salon. Mais pour Oculus VR, propriété de Facebook depuis l'année dernière, visiter des mondes virtuels manette en mains ne semble pas être la seule perspective à garder en tête pour son casque Oculus Rift : le cinéma en est également une.

Mardi, l'entreprise a officialisé Oculus Story Studio, un studio de production interne destiné à développer ce que la société qualifie de « Cinéma en réalité virtuelle ». Mais pas n'importe comment.

Le film dont vous êtes le héros

La toute première réalisation du studio a été dévoilée dans la foulée : il s'agit d'un court-métrage nommé Lost, dans lequel le spectateur vit le périple d'une main de robot à la recherche du reste de son corps dans la forêt. Un court-métrage à l'intrigue simple, dont l'action se déroule à 360° degrés, invitant le spectateur à tourner la tête pour apprécier le décor et l'ensemble sonore du film. Optimisé pour Crescent Bay, la nouvelle version du casque Oculus Rift, Lost a été réalisé par Saschka Unseld, un ancien de Pixar à qui l'on doit notamment le court-métrage Le Parapluie Bleu.

0320000007876417-photo-lost-oculus.jpg

Une expérience appréciée différemment par les premiers spectateurs : si, chez The Verge, le journaliste qui a pu découvrir Lost décrit une expérience immersive, enthousiasmante, avec « l'impression d'être au cœur de l'histoire ». Du côté de TechCrunch, le bilan est plus mitigé, notamment en matière d'immersion et d'implication du téléspectateur : « Quoi qu'on fasse, l'histoire continue de se dérouler. Il pourrait s'agir d'un film ordinaire, ce qui peut être perçu comme un échec étant donné les ambitions de Story Studio ».

Mais s'il se peut que le studio joue la prudence, il ne compte pas s'arrêter là, et a d'ores et déjà planifié la sortie de quatre autres courts-métrages durant l'année. L'objectif n'est pas de surfer sur un effet « Waouh » en proposant des mises en scène explosives, mais de développer le potentiel narratif lié à un casque de réalité virtuelle. Une démarche qui rappelle celle de la 3D relief au cinéma : pour qu'une plus grande partie du public adopte la technologie, il faut que son usage soit équilibré et ne fatigue pas le spectateur.

Oculus Story Studio présente actuellement Lost au festival Sundance, et espère attirer l'œil de cinéastes et d'autres studios. Certains ont d'ailleurs déjà modestement tenté l'aventure de l'Oculus Rift, notamment Warner, qui s'était servi du casque l'année dernière pour faire la promotion de son film Black Storm.

Reste néanmoins un point crucial pour l'avenir du cinéma à 360° : la disponibilité et l'accessibilité financière des casques. Oculus ne commercialise toujours pas de modèle à destination du grand public, et même si ce devrait être le cas en 2015, le prix de vente pourrait être un frein à l'achat. Par ailleurs, vivre une expérience cinématographique immersive s'annonce comme une activité solitaire : il faudra de toute évidence oublier le bon vieux film qui se regarde en famille depuis le canapé.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Netflix menace les partages de compte entre amis
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Sortie extravéhiculaire 100 % féminine : suivez l'événement en direct !
La plus grande centrale solaire flottante d'Europe ouvre dans le Vaucluse

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top