Doctor Who trouve son nouveau Doctor chez Sex Education

08 mai 2022 à 15h02
38
Ncuti Gatwa © BBC
© BBC

Nous savons désormais quel visage aura le Doctor lors de sa prochaine régénération. Dans l'épisode d'adieu de Jodie Whittaker à venir prochainement, c'est l'acteur Ncuti Gatwa qui prendra sa place dans Doctor Who.

Un nouveau départ total pour la série de BBC.

Ncuti Gatwa sera le 14e Doctor

Quelques mois après avoir appris que Chris Chibnall allait laisser sa place à la tête de Doctor Who au profit de Russel T. Davis, de retour aux affaires, il restait jusqu'à aujourd'hui une solide inconnue autour de la série culte : qui pour reprendre le rôle principal à Jodie Whittaker ? BBC vient de dévoiler que c'est l'acteur Ncuti Gatwa qui aura cette lourde charge d'incarner le Time Lord dans sa nouvelle itération.

Notamment révélé au grand public et récompensé plusieurs fois grâce à son rôle d'Eric Effiong dans Sex Education, le jeune acteur de 29 ans sera donc le 14e à endosser le rôle iconique. La date de la fin de la saison 13 et de cette transition n'est pas encore connue, mais Russell T Davies promet que 2023 sera « spectaculaire » avec Ncuti Gatwa.

Ce dernier déclare lui :

« Russell T Davies est presque aussi iconique que le Doctor lui-même, et pouvoir travailler avec lui est un rêve devenu réalité. Son écriture est dynamique, passionnante, incroyablement intelligente et pétillante de dangers. Un terrain de jeu métaphorique pour un acteur. […] Contrairement au Doctor, je n'ai peut-être qu'un cœur, mais je vais entièrement le donner au show. »

Source : BBC

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
38
27
Bombing_Basta
Oula, un acteur noir après une femme ?!?<br /> J’entends d’ici les sleepers hurler au wokisme…
Nounours_Psx
Doctor Woke…
wackyseb
Cà devient n’importe quoi ces séries qui se sentent obligées de mettre des gens de couleurs, des gay etc…<br /> Rien contre la mixité des genres et des couleurs, bien au contraire mais on sent de plus en plus une mouvance d’obligation LGBTI+ etc…<br /> La transformation avec Jodie Foster a eu beaucoup de mal à passer mais là c’est trop.<br /> Soit c’est un nouveau concept, soit on doit garder certains codes.<br /> C’est comme si tu me mettais un Batman noir, chinois, bleu schtroumpf ou un viking barbu<br /> !!<br /> Batman, c’est un Pure type so british de la noblesse.<br /> Dans ce cas, tu met une Catwoman transgenre obèse<br /> Et Alfred le majordome, un Ado prépubère berbère non binaire !!<br /> Je ne vous parlerais pas de Robin, il se cherche encore<br /> Comment çà WTF, Et bah fallait pas mettre l’excellent acteur Ncuti Gatwa Dans Doctor WHO ! Je suis fâché tout rouge là
Pronimo
Techniquement le docteur etant un extraterrestre osef un peu c’est juste dommage qu’en 10 ans de séries c’est juste maintenant dans l’ere de la « bienveillance » woke ils ont mis un acteur non blanc. Apres sais pas un docteur justement ca dois avoir un certain charisme et jeu d’acteur… lui dans un format Sex Education je le vois mal dans un tel role… enfin a voir, ca ne peux pas etre pire que ces 3 dernières saisons…!
zur_ten
Ce qui est génial, c’est que les gens comme toi s’étouffent quand une femme tient un rôle principal ou qu’il y a des gays ou des noirs dans une série. Rien que de vous imaginer rager devant l’écran, ça m’éclate. Ben ouais mon gars, il va falloir t’y faire… Ou sinon, tu ne regarde que des séries avec des héros hétéros - blancs - hommes. Il y en a plein qui viennent des années 90, fais-toi plaisir
zur_ten
Gagné
Gh0st_D0g
Effectivement, le Docteur n’est pas supposé être genré de façon bien spécifique (à ma connaissance).<br /> Donc moi je dis pourquoi pas !?
Lawliet02
J’aime beaucoup Jodie Whittaker mais son arc narratif est naze. C’est vraiment du gâchis, elle méritait mieux. Surtout de meilleurs compagnons qui sont assez insupportables, on est loin du couple Rory/Amy.<br /> Ncuti Gatwa est excellent dans Sex education, ça peut coller. Après tout on a eu des personnalités vraiment différentes entre les docteurs.<br /> Espérons un nouveau souffle dans la série, qui devient assez chiante.
Biggs
@Zur Ten Si tu t’imagines que les anti-woke s’étouffent devant leur TV à chaque apparition d’une femme ou d’un noir, tu te trompes car tu simplifies la situation à l’extrême. Tu serais surpris d’apprendre que ces mêmes intolérants rétrogrades apprécient des films tels que – je cite en vrac – Shaft ou Black Panther (héros noir), Kill Bill ou Jackie Brown (héroïne forte), Harvey Milk ou Brokeback Mountain (héros gays) et ainsi de suite.<br /> Morgan Freeman dans Robin des Bois (1991) ? Aucun problème. Sigourney Weaver qui se débrouille mieux qu’une escouade de Space Marines hommes dans Aliens (1986) ? Génial. Tom Hanks gay dans Philadelphia (1993) ? Grandiose.<br /> Le point commun ? Des personnages bien écrits, intelligemment intégrés dans un scénario qui tient la route. C’est aussi simple que ça.<br /> Ce qu’on reproche au cinéma et aux plateforme de VOD de nos jours, c’est de mettre au second plan l’écriture du scénario et celle des personnages, au profit d’un « placement de produit » politiquement correct, forcé et systématique.<br /> Quel est l’intérêt de produire à la chaîne des remakes à l’identique de films à succès des années '80 ou '90, en changeant le casting original masculin/blanc par un casting féminin/de couleur (Ocean’s 11, Ghostbusters) ?<br /> Quel est l’intérêt, dans un film ou une série, de produire des scènes superflues juste pour énoncer l’orientation sexuelle de tel ou tel protagoniste totalement secondaire (James Bond et autres) ?<br /> Quel est l’intérêt de produire des séries à caractère historique en remplaçant des personnages ayant réellement existé par des individus d’un autre sexe ou d’une autre ethnie (Marguerite d’Anjou / The Hollow Crown, Haakon / Vikings Valhalla) ?<br /> Ce qui fait s’étouffer les anti-woke, ce n’est pas la simple présence à l’écran de femmes, de noirs ou de gays, ce n’est absolument pas le souci. Ce qui les fait s’étouffer, c’est la politisation systématique, forcée et peu subtile des œuvres cinématographiques du moment.<br /> Ce qui est rageant c’est qu’on pourrait faire passer le même message de diversité et de tolérance en prenant la peine d’être un tant soit peu original. Il existe des tas de possibilités de mettre les femmes, les noirs, les gays ou qui vous voulez à l’honneur au travers de récits originaux, jamais adaptés à l’écran ; mais non, l’industrie cinématographique préfère limiter la créativité au profit de la rentabilité sous couvert de bien-pensance. C’est très dommage et c’est le seul sujet de réprobation des anti-woke.<br /> My 2 cents.
Martin_Penwald
Que de bêtises…
Martin_Penwald
Ce qui fait s’étouffer les anti-woke, ce n’est pas la simple présence à l’écran de femmes, de noirs ou de gays, ce n’est absolument pas le souci. Ce qui les fait s’étouffer, c’est la politisation systématique, forcée et peu subtile des œuvres cinématographiques du moment.<br /> Mouwahahaha !!<br /> Vas-y, explique-nous ce que c’est être ”woke”. Encore une fois, je sais que je n’aurais pas de réponse, parce qu’à la base, être ”woke”, c’est juste reconnaître l’existence de différentes ethnies, orientations sexuelles, expression de genre sans a priori stéréotypé. IL N’Y A AUCUNE POLITISATION LÀ-DEDANS.<br /> Et c’est bien ce qui fait s’étouffer de rage les rétrogrades passéistes. Ceux-là même qui chouinent à propos de la ”cancel culture”.
John_Lowley
En même temps se poser cette question sur Dr Who, c’est un peu idiot. Le Dr peut prendre n’importe quelle apparence humaine: homme, femme, jeune, vieux peut être même enfant.<br /> J’espère juste que l’acteur aura du charisme et sera bien habillé.
Gab1
Reconnaître les différentes ethnies, orientation sexuelles etc, c’est une chose. Imposer ces personnes à chaque fois dans des séries, film, culture en général en faisant table rase de l’histoire et de la logique, c’est ça être woke et c’est un mouvement extrémiste au même titre que le KKK, dans la même logique de guerre et d’écrasement des gens différents ou qui pensent différemment. C’est donc un danger comme tous les extrêmes. Malheureusement comme c’est teinté de bonnes intentions (l’amour universel, l’égalité universelle etc) ce n’est que peu combattu ou mal combattu. Étant entendu que ceux qui ne pense pas comme eux sont forcément de gros racistes nazis qui méritent le bûcher.<br /> Bref, comme dirait Georges Abitbol : « monde de me**e ! »
ypapanoel
Prends le temps de lire ce qui est patiemment écrit, et arrête de t’esclaffler comme un ado pour prouver que tu as raison.<br /> Peut être que tu verras que le monde est plein de gris. Jamais tout noir ou tout blanc.<br /> Finalement tu le demandais : c’est ça « woke » : pas tant ce que tu dis sur les racines du monde, « les goûts et le couleurs » d’une certaine façon… Mais la façon d’imposer, puis de couper tout débat en éructant, parce que de toute façon il n’y a qu’une vérité : la tienne.
Bombing_Basta
wackyseb:<br /> La transformation avec Jodie Foster a eu beaucoup de mal à passer mais là c’est trop.<br /> Et pourtant, c’est un excellent Docteur…<br /> Et sinon, en 2022, accepter qu’il n’y ait plus seulement des males blancs cis-hétéros en héros, et des femelles blanches cis-hétéros en accessoires faire-valloir la cis-hétéritude absolue du héro, c’est si dur que ça?<br /> Si oui bah il y a tout ce qu’il te faut dans les « vieux » films.<br /> Tiens, prend Demolition Man, le héro, une bonne grosse brute cis-culbuteur de chattes, le méchant le vilain négro criminel génétique, et tout autour des accessoires pour bien appuyer la diatribe conservatrice : l’odieux homosexuel qui retourne sa veste, les végans traités comme si c’était une tare, et ainsi de suite.<br /> Non, sérieux, ce qu’il vous faut, c’est des remakes de ce film par trump, bolsonaro, ou putrine…
Martin_Penwald
C’est extrême d’arrêter de représenter uniquement des stéréotypes ? Nom de nom …<br /> On est en 2022, pas en 1922.
Martin_Penwald
Même pas besoin d’aller si loin : bien que j’ai apprécié en tant que divertissement Kingsman, ben, ’faut reconnaître que c’est l’histoire d’aristocrates blancs qui se battent contre un méchant écologiste noir et sa comparse arabe. Et le gentil blanc se tape la princesse à la fin.<br /> La majorité de ce qui nous est proposé reste essentiellement coincé dans un modèle cis-hétéro. Pour reprendre les plus gros succès de ces dernières années, dans le MCU, la très grande majorité des héros sont des hommes blancs, qui sont explicitement hétéro (à la limite, on aurait pu faire l’impasse sur leur sexualité, ne pas en parler du tout, mais non, il faut toujours le préciser : il y en a marre de la propagande hétérosexuelle !!!)<br /> Il reste très rare, dans un film ou une série dont le sujet n’est pas lié à la non-hétéronormativité, qu’un héros ou une héroïne dans un rôle titre ne soit pas cis-hétéro. Il y a récemment eu Batwoman, mais bon, ça fait peu.<br /> Donc en voir pleurnicher parce l’on montre une diversité qui reflète la réalité, c’est un poil gonflant à force.
Nehi
Tout est politique, et une idéologie l’est a différents niveaux.
Martin_Penwald
Reconnaître l’existence de gens de différentes couleurs de peau, origines éthniques, orientations sexuelles ou expressions de genre n’est pas politique. C’est juste reconnaître la réalité. Refuser de le reconnaître EST politique.
Bombing_Basta
Martin_Penwald:<br /> Même pas besoin d’aller si loin<br /> Je sais bien qu’il n’y a pas besoin d’aller si loin dans le temps pour trouver ce genre de choses, mais pour trouver une telle concentration de clichés degoulinants de conservatisme, c’est quand même un maître étalon.<br /> Le pire c’est que je l’ai aimé ce film, avec mes yeux bien normativisés de l’époque…<br /> M’enfin bon, ils ont quand même innové, dans le futur on aura des chiottes japonaises commandés par des coquillages…
pecore
Pareil que certain ici qui semblent avoir du mal à se faire comprendre, aucun problème avec le fait d’avoir un personnage issu des minorités ou de sexe féminin, ou LGBT+ ou que sais-je encore.<br /> Mais que la présence d’un tel personnage ou protagoniste soit uniquement une case cochée dans un cahier des charges pose problème car il s’agit d’une autre forme de discrimination et non, il n’y pas de « bonne » discrimination.<br /> En ce qui concerne la série, la difficulté dans le choix d’un nouveau Docteur est que les fans doivent retrouver leur personnage fétiche même avec un tête et une personnalité différente et ce n’est pas si facile alors que c’est pourtant essentiel pour la continuité de la série. A ce titre, garder un acteur blanc et masculin facilitait l’acceptation du nouveau Docteur comme étant toujours LE Docteur. Rien de maléfique ou de fascisant là dedans.<br /> Voilà pourquoi trop changer le personnage entre chaque incarnation est, au mieux, risqué et c’est d’autant plus bête si c’est fait pour de mauvaises raisons.
Highmac
Moi, un « wok », je le bouffe !<br /> Le terme « woke » fait très BCBG, voir « bobo ». Je préfère le terme éveillé.<br /> Ca fait quelques décennies que les américains sont obligés de mettre différentes ethnies dans leurs films/séries.<br /> Si Ncuti Gatwa est aussi bon dans Doctor Who que dans Sex Education : YES !
wackyseb
J’aime bien Jodie Foster. Jusque là je continues à regarder Doctor Who.<br /> En 2022, j’accepte beaucoup de choses.<br /> Sauf les Vegan, là c’est n’importe quoi (mais je les laisse faire ce qu’ils veulent dans le respect du moment qu’ils n’essaient pas de m’imposer leur vision idealiste et monotéiste).<br /> Chacun est libre de ses choix.<br /> Peu importe la couleur ou le genre du héros ou de l’héroïne, c’est pas ça la question.<br /> Là on parle d’un role de Docteur écrit pour ce que tu appelles un male blanc, moi je dis pour un Anglais pur souche.<br /> Ma réflexion s’arrête là.<br /> Et je répète, Ncuti Gatwa est un excellent acteur.<br /> J’ai apprécié son rôle et son jeu d’acteur dans Sex Éducation
wackyseb
Bah t’as rien compris de ma réflexion alors.<br /> Peu importe la couleur ou le genre de l’acteur, je te parle du rôle.<br /> Mon analogie avec Batman c’est que le rôle a été écrit pour un type de personne.<br /> J’adore les dernières productions et super héros comme black panther, Luke cage.<br /> Imagine je fais un remake d’alien mais je remplace les aliens par des hommes hétéros blanc !!!<br /> Tu vas me dire c’est quoi le délire. Alien c’est une sorte de monstre imaginaire venu d’une autre planète.<br /> Les singes de la planète des singes n’auraient aucun sens si c’était l’invasion des femmes Transgenre poilues !!<br /> Pour le délire, çà peux passer !!<br /> Une dernière pour la route, je remplace belle et sébastien par un chinois noir homosexuel et tonton sébastien eurasien qui deviens martine. Le chinois est le meilleur ami de sébastien qui va devenir martine. Martine ne se reconnaissant dans aucun genre fini par être non binaire. Je spoil la fin tu m’excuse !!<br /> Si c’est écrit comme çà au départ, çà peux faire un bon film ou une bonne série mais l’histoire de belle et sébastien, c’est bien l’histoire d’un petit garçon avec son chien.
leduk
les fachos en pls que le docteur ne soit pas un mâle blanc, ça double le plaisir de regarder ma série préférée.
paat
Superbe point godwin!<br /> Le wokisme c’est exactement ce genre de réponse, une pensée intolérante à une vision différente, si on n’est pas d’accord on est fachos, homophobe, etc…<br /> Et surtout on n’essaie pas de comprendre l’autre, non ça c’est trop dur…
Kahn-San
cet acteur a un talent fou, j’espère que le scénario lui permettra de l’exprimer
alexbrute
Sincèrement je le plaint il va en prendre plein la tronche.
Blap
Il va falloir apprendre ce que c’est le point godwin tres cher
LedragonNantais
Ptin en fait plus je vois les commentaires sur certains articles de Clubic, plus je me dis que ça devient une antenne bis de twitter, et que c’était mieux y a genre 1 an et demi 2 ans quand pour des raisons techniques, ces derniers étaient fermés…
Than
D’un extrême à l’autre…<br /> Et chacun considère l’autre comme l’extrême, ne cherchant même pas à s’entendre.<br /> Sur le principe, vous êtes tous d’accord pour reconnaître toutes les minorités possibles et imaginables.<br /> Sur la pratique, vous vous égarez tous perdant de vue ce que vous voulez défendre. GG.<br /> Quand vous vous lirez, d’un extrême à l’autre, peut-être arriverez-vous à comprendre ce que chacun dit sur le sujet… (les vrais extrêmes regarderont pas de toute manière).<br /> Perso’ quand on transforme un Salvor Hardin en femme, je m’en fous un peu, même si c’est surprenant (et vraiment pas nécessaire).<br /> Mais transformer un personnage qui n’a jamais porté une arme en chef de la surveillance armée et combattant jusqu’aux dents… je commence à rager.<br /> Qu’on le transforme ensuite en originaire d’une peuplade de Terminus, alors que dans l’oeuvre originale la planète est choisie exprès pour l’exil car elle est dénuée de population humaine, je commence à me dire qu’on a juste manqué de respect à l’oeuvre.<br /> A côté de tout ça, le genre et les préférences sexuelles des personnages, on s’en fout complètement. Des fois on devrait même pas les mentionner. Si ça n’apporte rien à l’histoire, à quoi bon ?<br /> Bref, les uns se tapent dessus parce que ça dénature l’oeuvre originale, les autres se tapent dessus parce qu’ils confondent respect des minorités avec en mettre absolument partout à toutes les sauces.<br /> Au final, dans ce cadre, on veut tous des oeuvres qui tiennent la route. Et qui dénaturent pas l’oeuvre originale… c’est « tout ».<br /> Il y a de très bons héros pour ça, notamment dans l’univers de Doctor Who d’ailleurs. Je me souviens de la série Torchwood. Un bijou !<br /> L’acteur principal est bi et dragueur invétéré, son copain est dans les personnages principaux est gay, on a aussi le couple avec l’anglais bien British et la British asiatique, et le couple « classique » so British avec l’héroïne et son copain.<br /> C’est passé complètement crème. Pourquoi ? Parce que c’est pas l’essentiel de la série. Pourtant c’est omniprésent. Dans les dialogues notamment, dans les liens entre les personnages. Mais c’est tellement bien écrit…<br /> Bref. Je sais même pas je c’est un coup de gueule. Je vois juste des gens s’écharper parce qu’ils s’écoutent absolument pas… et ça, ça me fatigue.
paat
Définition du point godwin: Plus une discussion en ligne se prolonge, plus la probabilité d’y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Adolf Hitler s’approche de un.<br /> Or le nazisme fait partie du fascisme.<br /> Donc dès que l’insulte « facho » arrive, bien souvent on a atteint le point godwin.
Bombing_Basta
T’es quand même pas mal en plein délire là…<br /> Comparer une série qui met en scène un ET capable de se régénérer en changeant sa forme corporelle, avec un dessin animé qui en aucun cas ne permet par son histoire ce genre de choses…<br /> Pour TOI, le docteur doit être britich. Pour moi, le docteur pourrait bien être n’importe-quelle forme humaine, nulle part il n’est dit dans cette série que les TL son tous blancs…
Bombing_Basta
J’entends parfaitement bien ce qui est dit « en face ».<br /> Et je ne vois pas en quoi le docteur ne pourrait pas être autre chose qu’un mâle cis-hétéro-blanc.<br /> C’est justement l’un des seul héros qui peut être incarné par peu importe qui question couleur, sexe ou ethnie…<br /> C’est inscrit dans ses gènes…
wackyseb
Ok pour un James bond 007 black et gay alors !!!?
TheRealBeCool
au point où on en est : peut-être une personne non masculine, non blanche et non hétéro non ?
gnouman
Je comprend mieux pourquoi on se retrouve avec certain candidat au 2 second en France en lissant les commentaires. C’est à vomir.
CowboyBebop
Je ne comprends pas pourquoi on insiste et on force à faire apparaitre dans les films des personnages qui n’ont rien à voir avec l’histoire, la description du personnage,…<br /> Supposons, je regarde un film qui n’a rien à voir avec la sexualité… qui concerne une guerre et là on voit 2 mecs qui couchent ensemble… alors que l’histoire ne doit parler que de la guerre… des combats… en aucun cas de la sexualité qui n’a pas sa place dans ce film… Une décadence…<br /> Certaines séries télévisées de Netflix mettent partout des faux personnages…<br /> Arsène Lupin, Cowboy Bebop… Des personnages forcés…<br /> Je dirai simplement. Si les coréens ont des histoires à raconter, je vais regarder avec plaisir (ex. SquidGames), si les Allemands ont une histoire à raconter je vais regarder avec plaisir (ex. Dark), par contre si Batman devient un noir homosexuel bouddhiste Alors là, je suis désolé… mais c’est vous qui est un pervers sexuel, un raciste et un xénophobe… c’est vous qui avez la peur de différence… pas ceux qui vous regardent…
Than
Mon coup de gueule portait davantage sur le fond des messages d’ensemble, que sur le devenir du Docteur. <br /> Pour le coup le personnage est effectivement un potentiel à tout et n’importe quoi. Il pourrait même être autre chose qu’un humain, d’ailleurs (ou pas ?).<br /> C’est juste que mettre un homme noir après avoir mis une femme, ça donne du grain à moudre à tout un tas de gens. C’est grossier. Que ça soit vraiment pour suivre une tendance, ou pas, ça ne peut être vu que comme forcé. Et c’est dommage, parce que ça casse justement le message qui à la base est juste un message de respect qu’importe dans quelle case on rentre (ou pas).<br /> Or avec toutes les modifications forcées, on peut difficilement leur donner tort sur ce point.<br /> Je donnais moi-même l’exemple de Salvor Hardin dans la série Fondation toute récente, parce que les modifications m’ont juste écoeuré en 3 épisodes.<br /> Le changement de sexe, inutile, c’était le cadet de mes remarques.<br /> Il y a des oeuvres où les sexes ont extrêmement d’importance. Typiquement La Roue du Temps. SI tu changes un personnage de sexe, tu flingues l’intrigue et le sens que son auteur lui a donné.<br /> Du coup, non, on ne peut pas tout modifier.<br /> Mais ça empêche pas de faire de nouvelles séries, films, livres qui sont davantage dans l’ère du temps. Juste c’est inutile de forcer ça partout à tout prix, ça ne fera que lever des boucliers.<br /> C’est aussi pour ça que je prenais l’exemple parfait de Torchwood, qui a réussi à mettre « de tout » sans que ça soit le seul et unique truc qu’on voit et retienne.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

She-Hulk : Disney+ vous donne rendez-vous en août pour cette avocate Marvel pas comme les autres
Sandman, Cyberpunk, Umbrella Academy... Netflix annonce sa Geeked Week à grand renfort de trailers
Chez Netflix, si vous n’aimez pas le contenu, vous pouvez démissionner
The Boys, saison 3 : en juin, ça va cogner sur Prime Video
For All Mankind : direction Mars dans le premier trailer de la saison 3
Netflix n'en a pas terminé avec Black Mirror
Prenant le contrepied de Netflix, Apple TV+ s'apprête à dégainer un nouveau film d'animation
Festival de Cannes : TikTok s'invite sur la croisette
Pour Dune Part. II, Denis Villeneuve a trouvé son empereur Padishah
Netflix dévoile un premier aperçu de sa prochaine série Resident Evil avant sa sortie estivale
Haut de page