OS X 10.9 Mavericks : le dossier

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
23 octobre 2013 à 16h28
0
000000C806745982-photo-logo-os-x-mavericks.jpg
OS X 10.9 Mavericks arrive un peu plus d'un an après Mountain Lion et, pour la première fois, gratuitement . La nouvelle version de Mac OS X suit de peu iOS 7, mais la mise à jour apporte des changements moins radicaux. Intégration de Plans et iBooks, évolutions du Finder, technologies d'optimisation... On fait le tour de Mavericks !

Dévoilé à la WWDC 2013, OS X Mavericks est la 2e mise à jour de Mac OS X à parvenir à un rythme annuel. L'an dernier, Mountain Lion nous avait pris par surprise alors que l'on n'attendait pas de nouveau Mac OS X avant au moins 2 ans, mais il semble qu'OS X ait désormais calé sa cadence sur celle d'iOS.

Disons-le tout de suite avant d'entrer dans le détail : Mavericks ne révolutionne pas OS X. On aurait pu le penser étant donné qu'Apple a revu iOS de manière nettement plus radicale. Néanmoins, malgré sa nouvelle dénomination qui abandonne les félins pour les lieux californiens emblématiques, Mavericks est une simple évolution continuant sur la voie tracée par OS X Lion : quelques nouvelles fonctionnalités, notamment issues du mobile, mais pas de refonte majeure.

En revanche, il bouscule sérieusement la commercialisation d'OS X par son prix, puisqu'il est distribué gratuitement. Un geste plus ou moins prévisible : depuis la sortie de Leopard en 2007, Mac OS X est passé de 129 à 29 euros pour Snow Leopard et Lion, puis à 15 euros pour Mountain Lion ! D'ailleurs, Windows 8.1 est également gratuit, pour les utilisateurs de Windows 8 uniquement, mais il semble trop tôt pour savoir s'il s'agit d'une stratégie à long terme pour Microsoft.




Apple, en revanche, indique clairement qu'OS X est désormais gratuit, et Mavericks peut d'ailleurs être installé sans frais sur tous les Mac éligibles exécutant au moins Snow Leopard, première version d'OS X à intégrer le Mac App Store.

Le kiosque de téléchargement d'Apple reste le seul canal de distribution du système. S'il faut une connexion solide pour télécharger un fichier de plus de 5 Go, on appréciera les conditions toujours aussi larges fournies par Apple. Pour un usage personnel, il est possible d'installer Mavericks sur un nombre illimité de Mac liés au même AppleID.

01F4000006745984-photo-mise-jour-gratuite-vers-os-x-mavericks.jpg


Dans les grandes lignes, les prérequis matériels ne changent pas par rapport à Mountain Lion. C'est une nouvelle rassurante dans la mesure où les dernières versions d'OS X excluaient déjà de nombreux anciens Mac. Les modèles compatibles sont les suivants :

  • iMac (Mi-2007 ou plus récent)
  • MacBook/MacBook Pro 13 pouces (Fin 2008 ou plus récent)
  • MacBook Pro 15/17 pouces (Mi-2007 ou plus récent)
  • MacBook Air (Fin 2008 ou plus récent)
  • Mac Mini (Début 2009 ou plus récent)
  • Mac Pro (Début 2008 ou plus récent)

Cette limitation paraît toujours arbitraire par rapport à Windows ou Linux : Apple est connu pour se débarrasser sans état d'âme du bagage de la compatibilité ascendante. Comme sur Mountain Lion, ce sont surtout les modèles équipés d'un GMA 950 qui devront rester sous OS X 10.7. Maigre consolation : les utilisateurs qui avaient passé de justesse le cap de Mountain Lion vont pouvoir souffler un an de plus.

012C000006695380-photo-os-x-mavericks-screenshot.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Allongé et endormi
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes

Sur le même sujet

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top