Ubuntu 12.10 : l'intégration d'Amazon sera facultative

16 octobre 2012 à 18h05
0
Pour Ubuntu 12.10, l'intégration du catalogue Amazon n'a pas fait l'unanimité et l'éditeur Canonical a finalement décidé de revenir sur son implémentation initiale.

0096000003776856-photo-ubuntu-logo-sq-gb.jpg
L'une des prochaines nouveautés d'Ubuntu 12.10 Quantal Quetzal concerne le moteur de recherche universel rattaché à la fonctionnalité Dashboard. Initialement Canonical prévoyait d'y intégrer Amazon mais son implémentation n'a pas fait l'unanimité.

Le moteur de recherche s'est enrichi en fonctionnalités et propose de prévisualiser les fichiers multimédia. Une requête pour un mot-clé donné, par exemple un album, permettra de visualiser la pochette et d'obtenir une liste des chansons en local ou tirées du catalogue de 7Digital. La recherche d'une application retournera de son côté quelques titres non installés extraits d'Ubuntu Software Center avec la possibilité de procéder facilement à une installation.

Pour ce moteur, Canonical a également intégré les résultats d'Amazon. Interrogé par nos soins, Nicolas Barcet, Ubuntu Cloud Manager, explique qu'initialement « le but était d'obtenir des résultats au-delà des données de l'ordinateur ». Pourquoi donc ne pas se contenter de pointer vers un moteur de recherche classique ? « Parce que les résultats sont plus pertinents sur Amazon », explique M. Barcet en prenant comme exemple la recherche d'un livre électronique ou d'un film.

Sur son blog officiel Canonical avoue avoir fait quelques erreurs. En terme de vie privée, au travers de la dernière version bêta, les connexions à des serveurs distants sont opérées via HTTPS. Il en résulte quelques latences que Canonical promet d'optimiser. Parallèlement certaines requêtes retournaient du contenu classé adulte plutôt mal venu en entreprise. Par ailleurs, au sein des options de vie privée, la seconde bêta introduit une option proposant de retirer les résultats d'Amazon.

01F4000005466175-photo-ubuntu-amazon.jpg

Crédits : theregister.co.uk


Entre les accords avec les kiosques de musique, l'intégration de liens d'affiliation Amazon ou le récent formulaire permettant d'effectuer des dons sur le site de téléchargement d'Ubuntu, l'on pourrait se demander si Canonical n'essaierait pas de densifier son modèle économique en se tournant non pas seulement vers les entreprises mais davantage vers le consommateur. « Nous faisons déjà cela depuis des années », explique M. Barcet. « Nous avons un accord avec la fondation Mozilla qui a elle-même un partenariat avec Google. Mozilla reverse une partie de cet argent à Canonical pour les requêtes qui ont été effectuées sur Google depuis Firefox sur Ubuntu ».

Quoiqu'il en soit, M. Barcet assure que « Canonical a beaucoup appris » des retours des testeurs demandant la possibilité de retirer Amazon. « Après ces échanges pour la bêta, l'option d'opt-out sera disponible dans la version finale », conclut-il.

Rappelons qu'Ubuntu 12.10 sera disponible ce jeudi. Les mises à jour sont généralement déployées en fin d'après-midi.

01F4000005466177-photo-ubuntu-amazon.jpg

Crédits : omgubuntu.co.uk
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait
Nos théories sur l'évolution de l'Univers remises en question par 39 galaxies

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top