GNOME 4.0 et GNOME OS prévus pour 2014

Par
Le 30 juillet 2012
 0
A l'occasion de la conférence annuelle GUADEC plusieurs projets de développement pour l'environnement de bureau GNOME ont été dévoilés.

005a000000962748-photo-logo-gnome.jpg
En publiant la version 3.0 de son environnement de bureau, GNOME a introduit une toute nouvelle ergonomie mais également divisé la communauté. Canonical, éditant la distribution GNU/Linux Ubuntu, a en effet décidé d'opter pour le développement en interne de sa propre interface Unity et d'autres éditeurs, comme Mint, ont souhaité continuer le développement de GNOME 2.x pour attirer les utilisateurs mécontents de l'évolution. Quel est donc l'avenir de GNOME ?

Du 26 juillet au 1er août se tient la conférence annuelle GUADEC. Vendredi dernier Xan Lopez et Juan Jose Sanchez sont revenus sur la situation actuelle de l'environnement de bureau. Lancé voici 15 ans, GNOME dispose d'une large communauté qui a su faire évoluer son développement au fil des années et maitriser au mieux les dernières technologies. En revanche le GNOME manquerait d'objectifs clairs, les ressources seraient limitées et la fragmentation actuelle fragiliserait le projet dans son ensemble.

Le second souffle de GNOME serait principalement motivé par les utilisateurs déçus d'iOS et d'Android et les échecs des systèmes alternatifs tels que Maemo, Moblin, Limo, MeeGo. L'équipe est actuellement en train de débattre sur la mise en place d'une nouvelle feuille de route entre les versions 3.8 et 3.12 de GNOME. Concrètement GNOME 3.12 serait rebaptisé GNOME 4.0 et amorcerait le lancement du système GNOME OS. Prévu pour mars 2014, ce dernier finaliserait GNOME Shell ainsi que les applications principales et proposerait une meilleure ergonomie pour les interfaces tactiles. Les développeurs devraient par ailleurs renforcer leurs efforts sur le développement d'applications web et prévoient la conception d'une boutique d'applications. L'équipe souhaite enfin multiplier les partenariats avec les OEM afin de pré-installer GNOME 4.0 directement sur certains appareils. L'objectif avoué : recueillir 20% de part de marché d'ici 2020.

Reste à savoir comment GNOME OS s'articulera face à la concurrence des leaders iOS et Android mais également face aux nouveaux venus que sont Firefox OS, Tizen, Open WebOS.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top