Le profil Google bientôt obligatoirement public

06 juillet 2011 à 11h58
0
00FA000004415754-photo-google.jpg
A partir du 31 juillet 2011, il ne sera plus possible de marquer son profil Google comme étant privé : la firme de Mountain View affiche la couleur dans les pages d'aide de son nouveau réseau social. Cela ne veut néanmoins pas dire que la totalité des informations sera consultable par n'importe qui.

« Nous avons créé les profils Google afin de vous permettre de gérer votre identité en ligne et, aujourd'hui, ces profils sont presque tous publics. Selon nous, la principale utilité des profils Google est d'aider les internautes à vous trouver et à vous contacter en ligne. Or les profils privés ne permettent pas de le faire et nous avons décidé de ne plus autoriser que les profils publics » : voilà, en quelques mots, la façon dont Google présente sa décision de rendre obligatoire l'affichage public du profil de ses membres.

Un choix qui, comme beaucoup d'autres depuis quelques jours, a bien évidemment un lien avec le projet Google+ qui vise à unifier une grande partie des services de la firme autour de son nouveau réseau social. L'objectif est de faire remonter le profil dans les résultats de recherche liés au nom d'une personne pour, entre autres, accéder facilement à son profil Google+.

Les utilisateurs qui n'auront pas rendu public leur profil avant le 31 juillet prochain le verront purement et simplement effacé par Google.

La firme de Mountain View relativise la nouvelle en ajoutant que seuls le nom complet et le sexe de l'utilisateur doivent obligatoirement figurer sur le profil. « Vous pouvez modifier toutes les autres informations et supprimer celles que vous ne souhaitez pas partager » conclut la page d'information.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
L'administration Trump tire un trait sur les normes environnementales au motif du Covid-19
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
scroll top