Google : le curseur de votre souris optimisera la pub et le ranking

16 juillet 2010 à 08h59
0
La popularité de Google repose sur un ensemble d'algorithmes complexes gardés précieusement secrets et dont on ne connaîtrait véritablement qu'une partie. Le ranking d'un site, c'est-à-dire la position de ce dernier au sein des résultats de recherche pour une requête donnée, repose en effet sur plusieurs critères (ratio liens entrants/sortants, jeu de métadonnées, de mots-clés ou encore la qualité du code HTML). A l'avenir Google pourrait également s'intéresser au mouvement de la souris de l'internaute.

En effet, selon le blog SEO by the sea, le géant de Mountain View aurait obtenu les droits sur un brevet permettant de collecter différents types d'informations et notamment le positionnement du curseur de la souris de l'internaute à l'écran. Ce dispositif permettrait de mieux comprendre pourquoi l'utilisateur a été attiré vers cette zone spécifique et surtout pourquoi il ou elle n'a pas choisi de cliquer sur tel ou tel lien. Si d'emblée il fait sens d'associer ce dispositif à l'optimisation des liens sponsorisés AdSense, Bill Slawski , expert SEO, estime qu'il s'agit également d'affiner la pertinence des résultats.

0226000003377186-photo-google.jpg


Paradoxalement les réponses instantanées retournées par Google au sein de la page des résultats ne contribuent pas à améliorer le placement d'un site Internet. En extrayant ces données, Google simplifie la tâche pour l'utilisateur. Or, le nombre de visites enregistrées pour un site contribue également à déterminer son ranking. Cependant, si l'internaute obtient d'emblée sa réponse, nul besoin de cliquer sur ce lien. Bill Slawski estime alors qu'en associant une requête à la position du curseur de la souris, Google serait en mesure de déterminer davantage la pertinence d'une site.

Dans ce brevet, déposé par l'ingénieur Taher H Haveliwala en 2005, il est ainsi expliqué : « Typiquement l'utilisateur déplace le pointeur de sa souris au dessus ou à côté de la source d'information. Il laisse le curseur positionné à cet endroit le temps de lire cette information ».

D'un jeu d'algorithmes, Google passe donc à l'analyse comportementale des internautes, une technique très en vogue, notamment en ce qui concerne la publicité ciblée.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
scroll top