Les services d'Internet.org deviennent Free Basics et adoptent le HTTPS

25 septembre 2015 à 13h01
0
Le projet Internet.org, initié par Facebook et quelque peu controversé, connaît quelques changements. Les services seront désormais connu sous l'appellation Free Basics.

Lancé en août 2013 par Facebook, Ericsson, MediaTek, Nokia, Opera Software, Qualcomm et Samsung, le projet Internet.org a pour vocation de démocratiser l'accès à Internet dans les zones en développement. L'objectif est donc de réduire la fracture numérique en proposant des services gratuits.

Dans un communiqué officiel, il est expliqué : « A partir d'aujourd'hui, plus d'un milliard de gens ayant accès aux services basiques et gratuits d'Internet.org en Asie, en Afrique et en Amérique Latine pourront profiter de services supplémentaires ». A l'heure actuelle, une soixantaine d'applications sont disponibles dans 19 pays.

08182330-photo-internet-org-banner.jpg


Reste que le projet a subi une vague de critiques en avril dernier, lorsque plusieurs partenaires indiens ont accusé Facebook d'entraver les fondements de la neutralité du net en choisissant de mettre certaines barrières pour la sélection des services devant être offerts dans le cadre du programme. Le mois suivant, Internet.org répondait en annonçant l'ouverture de son service à n'importe quel développeur tiers.

Internet.org devient aujourd'hui Free Basics by Facebook. L'idée est de distinguer le projet du portail contenant les applications proposées gratuitement. Par la même occasion, les services de Free Basics seront désormais protégés par une connexion HTTPS. Parmi les partenaires populaires du projet nous retrouvons notamment, AccuWeather, Bing, BabyCenter, BBC News et bien entendu le réseau Facebook.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google : les Etats-Unis ouvrent une enquête sur la position d'Android
Mesdepanneurs ou le dépannage sans arnaque
BlackBerry confirme enfin son smartphone Android, le Priv
NeoKylin : le clone de Windows XP pour la Chine, sous Linux
Nouvelle Livebox : ça ne sera pas pour cette année (màj)
Les vidéos à 360° arrivent sur Facebook avec Star Wars VII
Palantir : un culte du secret valorisé 20 milliards de dollars
Watson va être un
Google Keep, le concurrent d'Evernote, est disponible sur iOS
Tout Warhammer 40,000 Dawn of War gratuit ce week-end sur Steam
Haut de page