USB Killer : vous pouvez désormais acheter la clé USB

03 septembre 2016 à 13h03
0
Une start-up commercialise un produit pour le moins bizarre puisque sa seule fonctionnalité est de rendre immédiatement inopérante n'importe quelle machine ou presque, disposant d'un port USB.

Cette actualité a rencontré un certain succès durant la semaine, c'est pourquoi nous avons choisi de la remettre en avant afin que ceux qui n'y ait pas eu accès puissent aussi en profiter.

Si une clé USB est généralement faite pour stocker des documents, celle-ci se chargera de griller complètement votre ordinateur. C'est à la base la raison pour laquelle le hackeur russe Dark Purple a conçu son appareil. Désormais, une société basée à Hong Kong et spécialisée dans les audits de sécurité de matériels, met en vente un tel produit.

L'USB Killer serait capable de mettre à mal 95% des appareils disposant d'un port USB en y envoyant une surcharge en électricité. Seuls les appareils de la marque Apple seraient protégés. Toutefois, pour les autres, Mashable rapporte les propos d'un porte-parole de USB Kill, lequel affirme que « cette vulnérabilité existe depuis longtemps ».

USB Kill commercialise ce gadget pour 50 euros. Il est également possible d'acheter une protection, baptisée Test Shield pour 14 euros, qui s'insère entre la clé et le port USB pour déterminer le degré de résistance du port de la machine.

Retrouvez davantage d'informations sur le site officiel et une vidéo de démonstration ci-dessous :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Razer Ornata : un clavier hybride à repose-poignets confortable pour gamers
Free n°2 français de l'Internet fixe, devant SFR
On Refait le Mac : rencontre avec Henri Seydoux, les drones et leur avenir
Quel est votre FAI préféré ? (votre avis)
Canal+ bientôt chez Free ?
Quiz : avez-vous bien suivi l'actu high-tech cet été ?
IDrive Unlimited Mobile Backup à 10$, une fois pour toutes
Des apps pas chères ou gratuites : notre sélection du 02/09
Last.fm a aussi été piraté en 2012
L'Irlande fait appel et refuse de toucher 13 milliards d’euros d'Apple
Haut de page