Bilan de l'IFA 2010 : une seule tablette et des TV connectées orphelines

01 juin 2018 à 15h36
0
L'IFA 2010, la grand-messe annuelle de l'électronique grand public, prend fin demain. Les envoyés spéciaux de Clubic sont néanmoins déjà de retour et il est l'heure d'en dresser le bilan.

Si cette édition montrait des signes extérieurs de reprise, le « Messe » de Berlin semblant cette année complet, les conférences de presse sont en revanche restées bien pauvres en nouveautés et en innovations. L'événement du salon fut une tablette, la seule aboutie parmi d'autres, c'est dire !

0168000003526462-photo-ifa-2010-06.jpg

Les principaux acteurs historiques du segment se sont pour la plupart contentés de lancer des versions plus abouties de produits existants, en particulier dans le domaine du téléviseur connecté et en 3D, quand ils n'avaient pas déjà fait l'objet d'un communiqué quelques semaines plus tôt. Peut-on pour autant parler de maturité ?

00F0000003526456-photo-ifa-2010-03.jpg

Deux éditions du salon après leur avènement, les téléviseurs connectés se démocratisent, mais sans apporter de réelle innovation. Les téléviseurs offrent désormais dès le milieu de gamme une connectivité réseau et des services en ligne. Les fabricants n'ont d'ailleurs pas attendu qu'Apple ou Google invitent au salon le fructueux principe de la boutique d'application pour le faire, Samsung en tête. Mieux encore, certains concurrencent désormais l'iTunes Store avec leur propre boutique, chez Sony cette fois.

Même constat stagnant du côté de la 3D, qui se contente de ne plus être réservée au fleuron de chaque fabricant, et même d'être proposée à la carte - c'est-à-dire en option, ce qui reste mieux qu'imposé - sur certains produits de milieu de gamme.

00F0000003526454-photo-ifa-2010-02.jpg

De multiples innovations orphelines sans avenir

Un à deux ans après l'avènement de ces deux tendances fortes et à priori pérennes, les fabricants s'échinent vainement à développer leur univers propriétaire dans leur coin, sans aucun élan d'interopérabilité.

Ces innovations orphelines sont pourtant rédhibitoires pour le consommateur, qui sait qu'il ne pourra assister à une manifestation sportive en relief entre amis, ou qu'il ne profitera pas des mêmes services sur le téléviseur du salon et celui de la chambre, faute de téléviseur de la même marque. Quel développeur en effet a le courage de concevoir une même application pour autant de plateformes qu'il n'y a de fabricants ?

La seule initiative du genre, l'HbbTV, a d'ailleurs été accueillie à bras ouverts. Un exemple à suivre !

000000F003526452-photo-ifa-2010-01.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Un cyber-escroc nigérian condamné à 12 ans de prison aux USA
Cisco et Westcon vont débourser $48 millions pour que le gouvernement US abandonne des poursuites
PLX XWave : contrôler son iPhone, iPad ou iPod rien qu'avec son esprit ?
Firefox 4 bêta : et de 5
Des eurodéputés organisent la riposte anti-ACTA
Frédéric Montagnon :
Triple-Play :
BBX200 de Beewi : un émetteur-transmetteur Bluetooth
Blackberry 9670 : un nouveau smartphone à clapet dévoilé en vidéo
Craigslist.com met fin aux petites annonces pour
Haut de page