Test Ecovacs Deebot U2 Pro : l'arme ultime contre les poils d'animaux ?

06 octobre 2020 à 12h03
2
7

Les propriétaires d'animaux de compagnie ne le savent que trop bien; les poils peuvent être un véritable cauchemar au quotidien. Nos chiens et chats perdent tous les jours de plus ou moins fortes quantités qui se retrouvent ensuite dans toute la maison.

Avec le Deebot U2 Pro, la marque Ecovacs entend s'attaquer à ce problème et propose un appareil très abordable et censé récupérer l'ensemble des poils présents dans la maison. Pari tenu ?

Un aspirateur robuste aux brosses XXL

Le Deebot U2 Pro reprend dans les grandes lignes les codes de design et de fabrication des autres appareils de la marque avec sa forme ronde et son coloris entièrement noir. L'aspirateur robot est entièrement réalisé en plastique ce qui le rend très léger, avec un poids sous la barre des 5 kg, mais ne craque pas lorsqu'il est manipulé ou porté.

© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Sous le robot on retrouve la brosse centrale qui est composée de pales en caoutchouc, un matériau qui évite l'accumulation de poils d'animaux dans le conduit d'aspiration. Pour les poussières autour de l'appareil, Ecovacs propose deux brosses latérales plus larges qu'à l'accoutumée qui permettent de récupérer correctement les poils se nichant dans les coins d'une pièce ou le long des murs. Ecovacs propose deux brosses de remplacement lorsque les premières seront usées par plusieurs mois de nettoyage.

© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Au-dessus de l'appareil pas de logement pour les capteurs. En effet l'appareil ne dispose pas de télémétrie ou de caméra et compte uniquement sur des capteurs de proximité logés dans les épais pare-chocs de l'aspirateur robot pour se déplacer dans chaque pièce.

On trouve aussi l'unique bouton qui permet de démarrer un cycle, de le suspendre et de le reprendre après une pause.

Sur le côté on retrouve le bouton d'allumage de l'aspirateur, qui permet de le mettre hors-service et de couper le chargement continu pour préserver la batterie lorsqu'il ne sera pas utilisé sur une longue période.

© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Le bac à poussières possède quant à lui une contenance de 400 mL. Dans la boite on retrouve également le réservoir d'eau pour le lavage humide des sols, d'une contenance de 300 mL ainsi qu'une lingette réutilisable et quelques lingettes jetables.

La station de charge est quant à elle la même que dans l'ensemble de la gamme Deebot à l'exception du T8+ qui dispose d'une station de récupération des poussières.

Une application claire et bien pensée

Avant de démarrer le premier cycle de nettoyage place à l'appairage du Deebot U2 Pro grâce à l'application mobile Ecovacs Home.

Pour ajouter l'appareil, Ecovacs a bien fait les choses avec un QR Code collé sur le capot. Il suffit de le scanner lors de la procédure de connexion avant de renseigner le mot de passe de son réseau Wi-Fi. La procédure est simple et plutôt rapide même si elle s'est révélée capricieuse lors de notre essai, pour lequel il a fallu s'y reprendre à trois fois pour le connecter à notre box.

© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Pour le reste, pas de surprise. L'application Ecovacs reste très simple d'utilisation avec trois onglets au bas de l'écran pour choisir le mode de navigation et un gros bouton pour lancer le nettoyage.

L'ensemble des options sont regroupées dans un menu accessible en haut à droite de l'écran par un symbole "…." qui permet de choisir la puissance de nettoyage ou le niveau d'eau utilisé pour le lavage des sols, le réglage du volume et de la langue des indications vocales ou encore les options de programmation.

Même avec l'absence d'un système de cartographie l'application mobile reste très utile pour paramétrer au plus près son Deebot U2 Pro pour un nettoyage hebdomadaire ou quotidien. Une fois ces réglages effectués il sera possible de démarrer l'appareil d'un appui sur le bouton ou via une commande vocale.

Ecovacs propose pour ce faire une compatibilité avec Google Assistant et Alexa. Nous avons testé cette fonctionnalité sur une enceinte Amazon avec succès, ce qui est très pratique pour lancer un cycle de nettoyage à la volée avant de quitter son logement.

Un moteur ultra-puissant quelque soit le volume de poils à ramasser

Pour notre premier cycle de nettoyage, nous n'avons pas touché aux réglages et lancé l'U2 Pro en mode Normal dans les différentes pièces de notre appartement. Contrairement à nos habitudes, nous n'avons pas non plus passé l'habituel coup de balai matinal pour ramasser les poils que notre fidèle labrador a laissé tomber toute la journée durant ses déplacements et ses siestes.

Le Deebot U2 Pro ne faillit pas à sa mission et nettoie impeccablement les sols les plus encombrés. Petits poils dispersés comme gros paquets plus imposants, l'aspirateur robot est parfaitement à l'aise dans toutes les situations. Le bruit produit par le moteur reste tout à fait acceptable et l'on peut tenir une conversation sans élever la voix malgré le passage du robot dans la pièce.

© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Ecovacs inaugure pour cet appareil une puissance Max+, censée être le mode le plus performant lors des périodes de mues. Effectivement le robot est venu à bout de gros tas de poils morts que nous avions disposé dans chaque pièce. Les brosses latérales récupèrent l'ensemble des détritus et des poussières et la brosse centrale n'emmêle pas les poils lors de l'aspiration. Le moteur tournant au maximum de sa puissance, le bruit est bien plus important. Mieux vaut ne pas être dans les parages pour éviter les maux de crâne.

Un mode "Silencieux" est également présent pour les nettoyages plus quotidiens. La puissance est légèrement réduite pour un bruit très mesuré et ce mode sera idéal pour les passages plus réguliers ou rapides.

Ecovacs a pensé au problème que pose souvent la sortie d'air des aspirateurs robots. Ces aérations ont tendance à pousser les poils lors du passage du robot, qui se retrouvent bien souvent sous les meubles ou dispersés dans toute la pièce sans être aspirés. Ici la sortie d'air est dirigée légèrement vers le haut pour éviter tout déplacement de poils lors du passage du Deebot. Une idée à la fois toute simple et très ingénieuse.

Navigation : excellente dans la limite de ses possibilités

Comme nous le disions plus haut le Deebot U2 Pro ne dispose pas de capteurs laser ou de caméras pour se repérer dans l'espace. L'appareil fonctionne donc à l'aveugle et se repère avec ses différents capteurs de proximité. Il ne peut pas proposer de carte d'étage, ni être envoyé dans une pièce ou dans une zone spécifique. C'est l'une des concessions faites par Ecovacs afin d'atteindre un prix public conseillé sous la barre des 300 euros.

Une fois que l'on a dit ça, on peut ajouter que Deebot U2 Pro se débrouille finalement bien malgré ses limitations. L'appareil opte pour un système de déplacement finalement très classique qui consiste à d'abord délimiter une zone en longeant les murs avant de revenir vers l'intérieur sous la forme de couloirs.

L'appareil est tout de même trop mesuré lorsqu'il approche de certains meubles et objets. Pour éviter de buter dedans il freine sa course quelques centimètres avant l'obstacle, ce qui peut l'empêcher de ramasser certaines poussières et miettes qui s'y logent.

© Mathieu Grumiaux pour Clubic

On a aussi pu constater ici et là quelques zones non traitées de manière aléatoire lors de nos différents passages. Globalement le travail effectué est très propre mais parfois peut manquer de minutie, la faute encore une fois au système de navigation intégré par la marque. L'U2 Pro compense ses quelques lacunes par sa rapidité d'exécution avec 55 minutes de nettoyage pour environ 50 m2 traités.

Le Deebot U2 Pro propose également un mode de nettoyage le long des murs, qui permet de ramasser toutes les poussières et les poils qui s'y nichent et peut s'avérer intéressant lors des mues. Un autre mode de nettoyage ciblé consiste à déplacer manuellement le robot sur une zone sale pour qu'il la nettoie en spirale. Il se révèle plutôt pratique pour réparer un petit accident domestique.

L'U2 Pro a toutefois un gros problème pour retourner à sa station de charge. À chacun de nos différents cycles de nettoyage l'appareil s'est montré parfois très long et bien souvent incapable de retrouver son chemin dans la maison. Le plus simple est de le replacer manuellement et ce bug est tout simplement incompréhensible alors que les autres robots de la marque ne nous ont posé aucune difficulté sur ce point.

Lavage des sols : une fonctionnalité dispensable

Le Deebot U2 Pro, comme la majeure partie des appareils du constructeur, propose la technologie OZMO qui permet de laver son sol (ou en tout cas d'y passer un coup d'eau) et d'aspirer dans le même cycle de nettoyage.

© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Si le confort apporté par le dispositif est indéniable, le résultat reste très limité. Les poils restants aux abords de l'appareil viennent se coller sur la serpillère, entrainant de nombreuses traces sur le sol. De plus il n'est pas possible d'ajouter de produit ménager ou une solution développée par la marque et les propriétaires d'animaux savent bien que l'eau n'est pas suffisante pour nettoyer un sol occupé à la journée par un chien même de taille moyenne.

À la rigueur ce mode saura se rendre utile pour les utilisateurs qui programment leur Deebot U2 Pro pour un nettoyage quotidien. Le petit coup de frais sera visible et appréciable mais ne comptez pas vous séparer de votre bonne vieille serpillère tout de suite.

Une autonomie tout juste moyenne

Concernant l'autonomie le Deebot U2 Pro ne fait pas de miracles. En mode Normal le robot est capable de tenir environ 120 minutes selon nos différents cycles de nettoyage, un chiffre correct, sans plus.

En mode Max+ l'autonomie tombe à environ 70 minutes. Si la batterie est vide en cours de cycle, l'U2 Pro ira se recharger puis reprendra le cours de son cycle une fois à 100%. L'appareil sera toutefois bien en peine à pleine puissance sur de larges surfaces et plus à l'aise dans des appartements et des maisons de taille moyenne.

Ecovacs Deebot U2 Pro : l'avis de Clubic

L'Ecovacs Deebot U2 Pro n'a pas failli à sa mission durant ses quelques jours en notre compagnie. Le robot aspirateur s'est montré très efficace pour ramasser les dépôts plus ou moins importants de notre fidèle compagnon à quatre pattes mais aussi les poussières présentes sur le sol de notre résidence.

SI du côté de la puissance et du matériel Ecovacs fait un quasi sans-faute, il faudra toutefois faire avec une navigation aux possibilités limitées. Si la marque a fait le choix logique de ne pas proposer de système de télémétrie pour réduire la facture, le déplacement de l'objet et surtout le retour à sa station d'accueil peuvent éprouver quelques difficultés. Le lavage des sols intégré est quant à lui très peu efficace, surtout pour les propriétaires d'animaux.

Le Deebot U2 Pro reste malgré tout un excellent aspirateur qui répond parfaitement à un besoin précis et à moins de 300 euros on ne lui demandait pas beaucoup plus.

Ecovacs Deebot U2 Pro

7

L'Ecovacs Deebot U2 Pro est un aspirateur qui ne ment pas sur la marchandise. Conçu pour les propriétaires d'animaux de compagnie il offre suffisamment de puissance pour récupérer petites et grosses touffes de poils dans toute la maison, le tout pour un prix très attractif.

Il faudra néanmoins se contenter d'un système de navigation limité, même si tout à fait satisfaisant, et oublier le mode serpillère totalement inefficace pour nettoyer les traces laissées par les chats et les chiens sur le sol.

Les plus

  • Moteur très puissant
  • Navigation de bonne qualité
  • Application mobile simple et intuitive

Les moins

  • Le retour catastrophique à la station de charge
  • Un lavage des sols gadget et dispensable
  • Autonomie très moyenne même en mode standard

Design 8

Qualité d'aspiration 9

Navigation 7

Lavage des sols 5

Logiciel 8

Modifié le 07/10/2020 à 18h04
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Abus de position dominante : la justice américaine ouvre une procédure contre Google
Control Ultimate Edition nécessite une connexion internet pour son installation sur Xbox
PAC-MAN est de retour pour ses 40 ans, avec 64 joueurs en simultané et en exclu Stadia
Salto : interface, contenus, fonctionnalités... promesses tenues ? Nos premières impressions en vidéo !
Coinbase publie son premier rapport sur la transparence
Forfait mobile : tout savoir des offres sur les forfaits 4G sans engagement
Halo The Master Chief Collection : un patch Xbox Series X | S dès novembre
Porsche fait évoluer la gamme Panamera, la Turbo S E-Hybrid frôle les 700 chevaux
Un forfait 4G avec 100 Go à moins de 10€, c'est possible !
Le lancement d’Ethereum 2.0 pourrait avoir lieu dans les 6 à 8 prochaines semaines
scroll top