Test Maxnomic Dominator « Executive Edition » : un siège gaming élégant et confortable

Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming
16 novembre 2022 à 11h46
5
Test Maxnomic Dominator © © Maxnomic
© Maxnomic

Déjà bien installé sur le marché des sièges gaming, Maxnomic (également répertorié sous l’appellation Need for Seat) propose un large choix de modèles au sein de sa gamme. On y retrouve ainsi de nombreux modèles allant du bestseller Classic Pro, à la chaise Dominator avec base rembourrée, sans oublier diverses éditions spéciales, avec notamment des modèles Karmine Corp et Z LAN, sans oublier un modèle Xbox Pro qui fera forcément craquer les férus de Microsoft. C’est le modèle Dominator Executive Edition que nous avons pu essayer durant plusieurs semaines.

Maxnomic Dominator Executive Edition
  • Facilité d'assemblage
  • Assise à la fois ferme et confortable
  • Le design, très réussi
  • Qualité générale incontestable
  • Le prix (469€)
  • Le poids
Test Maxnomic Dominator © © Clubic
© Clubic

Unboxing : une très bonne première impression

Le premier contact avec le siège Maxnomic Dominator « Executive Edition » passe évidemment par son packaging. Ce dernier est imposant, relativement lourd (30 kg tout de même), et augure du meilleur concernant la qualité générale de l’ensemble.

Test Maxnomic Dominator © © Clubic

À l’ouverture, pas de mauvaise surprise, tout est soigneusement emballé, et rien ne se balade dans le colis. La notice est présente sur le dessus, et c’est avec plaisir que l’on découvre un siège partiellement assemblé, les accoudoirs étant déjà associés à l’assise. C’est toujours ça de pris.

Test Maxnomic Dominator © © Clubic
© Clubic

On retire avec (plus ou moins de) soin les différents éléments du carton d’emballage, on met de côté la boite contenant les divers accessoires de montage, on retrousse ses manches, et on se lance.

Un assemblage simple et intelligent

Comme c’est désormais souvent le cas, le montage de ce siège Maxnomic Dominator « Executive Edition » est d’une simplicité déconcertante. Malgré un certain poids, l’opération peut tout à fait être réalisée par une personne seule, l’étape la plus « difficile » étant sans doute l’association entre l’assise et le dossier.

Test Maxnomic Dominator © © Clubic
© Clubic

L’ensemble ne nécessite aucun outil qui ne soit pas présent dans le colis, et le manuel est parfaitement explicite pour réaliser le montage en une vingtaine de minutes. Quelques tours de vis plus tard, on clipse les roulettes fournies, et l'on peut enfin retourner le Maxnomic Dominator « Executive Edition ».

Test Maxnomic Dominator © © Clubic
© Clubic

Une fois monté, force est d’admettre que le siège affiche un style indéniable, notre modèle alternant entre le blanc et le noir. À ce sujet, gare à ne pas tâcher les parties blanches lors du montage, en laissant trainer des doigts un peu gras ou en faisant trainer le siège sur le sol. Petit plus toujours appréciable, le coussin de tête est inclus pour l'achat de ce Maxnomic Dominator. Un accessoire que je n’ai pas utilisé personnellement (entre nous, c’est assez inconfortable quand même, non ?), mais sa présence mérite d’être notée.

Test Maxnomic Dominator © © Clubic
© Clubic

La qualité des matériaux est palpable, et si on peut craindre le (faux) cuir blanc (pour son côté salissant), on ne peut qu’apprécier le tissu alcantara de l’assise, qui laisse présager d’un confort total, en plus d’un côté relativement stylé, façon voiture de sport. Une fois en place, on a en réalité qu’une seule envie : prendre place sur ce Maxnomic Dominator « Executive Edition » !

Et, à l’usage alors ?

La bonne nouvelle, c’est que les sensations sont à la hauteur des matériaux employés, à savoir excellentes. Le siège affiche une assise plutôt rigide, avec un maintien assez excellent au niveau des jambes. On est à l’aise, on est confortablement calé dans son siège, et l'on peut alors prendre le soin de régler les accoudoirs.

Test Maxnomic Dominator © © Clubic

Des accoudoirs dotés de divers boutons afin de permettre diverses configurations. On peut ainsi avance/reculer ces derniers, les faire monter et descendre, mais également les faire pivoter vers l’intérieur ou l’extérieur. La surface en mousse est agréable, bien qu’un poil cheap au toucher. Certains apprécieront le dessin pour accueillir les doigts, d’autres moins, c’est selon.

À l’usage, le siège Maxnomic Dominator « Executive Edition » s’avère certes ferme, mais jamais au détriment du confort. On apprécie cette rigidité, couplée à un dossier qui englobe parfaitement le dos. Un siège dénué par ailleurs de toute forme de bruit parasite (grincement ou autre), qui témoigne d’une vraie qualité générale.

Test Maxnomic Dominator © © Clubic
© Clubic

Bien sûr, le piston (sous l’accoudoir droit) permet de régler le siège en hauteur, et une petite molette permet pour sa part d’ajuster l’inclinaison du dossier. Là encore, c’est du classique, mais l’ensemble témoigne d’une vraie qualité apportée au produit, et c’est toujours très appréciable en tant qu’acheteur. À ce sujet, vous pouvez patienter quelques jours, puisque, petite indiscrétion, Maxnomic proposera diverses promotions en cette fin d’année, notamment via le Black Friday à venir.

À noter toutefois que le Maxnomic Dominator « Executive Edition » est un siège relativement imposant, mais également massif. Une fois calé devant un bureau, cela ne posera plus aucun souci, les roulettes étant d’ailleurs très qualitatives une fois encore. En revanche, s’il vous prenait l’idée de soulever le siège pour le déplacer, pensez tout de même à faire appel à un ami.

Maxnomic Dominator « Executive Edition » : l'avis de Clubic

8

Une fois l’assemblage terminé, ce Maxnomic Dominator « Executive Edition » affiche clairement ses ambitions, avec un style affirmé, des matériaux de qualité, une vraie robustesse générale et des finitions soignées.

Certes, le siège est plutôt imposant et ne se fondra pas forcément dans les environnements un peu « intimistes », mais ceux qui recherchent un siège haut de gamme, pour le gaming comme pour la bureautique, seront ravis. Visuellement donc, mais aussi en ce qui concerne le confort général, globalement irréprochable ici.

Un modèle à envisager donc si vous souhaitez remplacer enfin ce siège gaming, certes fidèle, mais qui a fait son temps.

Les plus

  • Facilité d'assemblage
  • Assise à la fois ferme et confortable
  • Le design, très réussi
  • Qualité générale incontestable

Les moins

  • Le prix (469€)
  • Le poids
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
3
DirtyShady
Je viens de me prendre un Secretlab Titan 2022 Series, franchement pour le même prix je préfère. Le Secretlab est beaucoup plus classe en terme de couleur et de design.
soaf78
Les sièges baquet ont été conçus pour les pilotes de rallyes qui se faisaient balancer de gauche à droite durant plusieurs heures, ca leur permettait un maintien.<br /> Pour jouer à Forza Horizon, faire de la bureautique, du code ou du surf, je vois pas trop à quel moment on a besoin de maintien.<br /> Montrez ça (la mode des sièges baquet pour de l’informatique) à un ergonome, il va beaucoup rire, avant de vous expliquer le danger que ca représente (trop de maintien affaibli le maintien naturel musculaire)…<br /> Encore une mode qu’on va regretter quand les gamers auront tous des hernies discales…
DirtyShady
T’en fais pas un peu beaucoup là ?<br /> On peux aussi l’acheter pour l’esthétique, le coté racing. Concernant tes hernies discales, tout dépend du nombre d’heures que tu passe dans un siège comme ça, ton activité physique, etc…<br /> Le siège n’a rien a voir là dedans, c’est la personne qui met ses fesses dedans. Pour l’avoir depuis 3 ou 4 jours mon Secretlab je peux te dire qu’en terme de confort c’est le jour et la nuit. Il n’y a que ceux qui ne veulent/peuvent pas mettre presque 500€ dans ce genre de siège qui les critiquent.
soaf78
Le prends pas pour toi, bien sur que ca depend de ton activité physique et de tes activités annexes… et je ne doute pas du confort de ton siège<br /> Il n’empêche que 3h, 5h, ou 8h par jour dans un siège baquet, c’est pas bon pour ton dos, demande à un kiné ou un ergonome…
DirtyShady
C’est faux. T’as aucun siège idéal. De toute façon rester assis trop longtemps c’est mauvais pour ton dos tout court quelques soit le siège. Les sièges bacquet c’est pas pire que les autres. Tu sais je connais suffisamment de monde qui n’ont pas des sièges bacquet et qui ont des problèmes de dos a 40 ans (j’ai 42 ans).<br /> C’est totalement faux, y a rien qui te permet d’assurer que les problèmes de dos viennent du siège bacquet ou d’autre chose.<br /> Comme je te dis une personne ayant une activité physique régulière, une bonne musculature dorsale, pas de surpoids, des pauses avec des étirements, etc…ne devrait pas avoir le moindre souci. Donc je le répète le problème ce n’est pas le siège mais l’utilisateur et le fait si la personne est assise de manière trop prolongée.<br /> Il n’est pas bon de resté assis 8H non stop quelques soit le siège de toute façon.<br /> Pour info mon frère est Kiné, et tu te doute de sa réponse…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test Fitbit Sense 2 : la montre connectée sport de Google rate le coche
Test de l'option Power de Shadow : nos impressions sur le PC dans le cloud sous stéroïdes
Test Sennheiser Ambeo Soundbar Plus + Ambeo Sub : une immersion sonore sacrément bien négociée
Test Withings Body Comp : la balance connectée qui prend soin de votre santé
Test Marshall Acton III : une mini enceinte de salon à la puissance surprenante
Test TCL 55C635 : un téléviseur abordable qui marque des points
Test Mate 50 Pro : Huawei peut-il encore se hisser parmi l'élite ?
Test Microsoft Surface Laptop 5 : élégant, plus puissant… mais indécrottable
Test Corsair EX100U : un minuscule SSD externe performant à emporter partout
Test JBL Bar 1000 : séance de rattrapage pour la barre de son avec enceintes d’effets détachables
Haut de page