🔴 French Days : ventes flash jusqu'à - 50% 🔴 French Days 2022 : ventes flash jusqu'à - 50%

Test Synology DS1522+ : l'excellence a un prix, l'option 10 GbE aussi !

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
17 septembre 2022 à 21h47
26
Synology DS1522+ © Synology
© Synology

Pas toujours facile à suivre dans ses mises à jour, Synology a lancé cet été ce que l’on appelle dans le milieu le refresh de son DS1520+. Un NAS cinq baies à la croisée des chemins entre utilisation domestique et professionnelle avec de vrais changements à la clé pour le numéro un du secteur.

Synology DS1522+
  • Cinq baies sans (trop) se ruiner
  • Processeur Ryzen R1600 costaud
  • 8 Go de RAM ECC extensible à 32 Go
  • 4x RJ45 avec agrégation de liens
  • Extension 10 GbE, 2x cache M.2
  • DSM toujours aussi agréable
  • 1 GbE et 2 licences caméra de base
  • Les M.2 uniquement pour le cache
  • Extensions onéreuses
  • Brique d'alimentation externe

L’an dernier, Synology avait rafraîchit certains de ses modèles les plus imposants avec les sorties des DS1621+, DS1621xs+ et DS1821+. L’année 2022 aura pour le moment été timide en nouveautés pour le Taïwanais qui sort de sa torpeur pour nous proposer deux monstres – les DS2422+ et DS3622xs+ - et un produit plus modeste, le DS1522+. Si l’envie ne nous manque pas de tester des NAS « maousse costauds », nous avons tout de même privilégié ce nouveau cinq baies qui, d’ailleurs, est dorénavant l’unique modèle de ce genre au catalogue de Synology.

Fiche technique Synology DS1522+

Processeur

Type de processeur
AMD Ryzen R1600
Fréquence CPU
2600 MHz
Taille de la mémoire
8GB
Type de mémoire
DDR4

Réseau

Norme(s) ethernet
10/100/1000 Mbps
Connecteur(s) Réseau
Gigabit Ethernet
Wake On LAN
Oui

Stockage

Interface interne
M.2 - PCI-E 3.0 2x, Serial ATA 6Gb/s (SATA Revision 3)
Format de disque
M.2, 3" 1/2, 2" 1/2
Nombre maximal de disques supportés
5
RAID supporté
Oui
Modes RAID supporté(s)
RAID 0, 1, 10, 5, 6, JBOD, SHR
Système de fichier
Btrfs, Ext4
Connecteur(s)
eSATA, USB 3.0 x2

Compatibilité

Fonctions du serveur
FTP, Impression, Multimédia, Photo, Vidéo-surveillance, Virtualisation, Web
iSCSI (Encapsulation SCSI)
Oui
Evolutif
Oui

Caractéristiques physiques

Rackable
Non
Niveau sonore
22,9dB
Consommation
52,06W
Largeur
230mm
Hauteur
166mm
Profondeur
223mm
Poids
2,7kg
Synology DS1522+ © Nerces
Un « beau » cube, tout noir et très sobre © Nerces

Design et ergonomie

De prime abord, et comme à son habitude, Synology n’a pas tellement faire bouger les lignes avec ce DS1522+ qui ressemble comme deux gouttes d’eau au DS1520+. Le constructeur est très attaché à une certaine esthétique et celle-ci varie finalement assez peu que ce soit dans le temps ou dans les gammes. Le DS1522+ se présente donc comme un parallélépipède uniformément noir avec quatre petits pieds sur le dessous et deux imposants logos Synology sur les côtés.

Synology DS1522+ © Nerces
Synology DS1522+ © Nerces

L'inévitable « signature » dans le coin inférieur droit, loin des multiples LED de contrôle © Nerces

La façade laisse clairement apparaître les cinq baies avec les cinq berceaux que l’on peut retirer le plus simplement du monde après les avoir déverrouillés. L’accès aux disques peut évidemment se faire à chaud et c’est même tout l’intérêt d’une telle accessibilité. Les cinq baies occupent une très large place sur la façade du fait des dimensions contenues du NAS : il ne mesure que 23 centimètres de large pour 22,3 cm en profondeur et 16,6 cm en hauteur.

Synology DS1522+ © Nerces
Cinq berceaux aisément extractibles pour un accès simplissimes aux unités © Nerces

Synology a réservé un cartouche à côté des baies. Il l’utilise pour intégrer autant de LED qu’il y a de disques ainsi qu’une LED supplémentaire pour vérifier l’état du NAS. Dans le coin inférieur droit, sous les LED, on trouve un port USB-A 3.2 Gen 1 ainsi que le bouton de mise sous tension lequel fait aussi office de LED de contrôle de l’alimentation. Rien de particulier donc à signaler, mais les fonctions auxquelles nous sommes habitués sur un NAS de ce type.

Synology DS1522+ © Nerces
Synology DS1522+ © Nerces

Les deux emplacements SO-DIMM sont aussi très simples à atteindre et c'est encore mieux pour les ports M.2 © Nerces

En retournant l’appareil, on perçoit davantage de changements même si de nombreux points restent similaires à commencer par la solution de refroidissement. Synology conserve ses deux ventilateurs de 92 millimètres. Il conserve aussi les deux ports eSATA, bien anachroniques, et s’entête dans l’idée de proposer une brique d’alimentation externe : ce que l’on peut comprendre sur des petits NAS prévus pour la maison s’explique moins sur un modèle de près de 3 kilogrammes.

Synology DS1522+ © Nerces
Synology détaille les différentes connectiques de son produit © Synology

La fente de sécurité Kensington est évidemment de mise, de même que les ports réseau… encore que non, les choses changent à ce niveau. Si Synology reste fidèle au Gigabit Ethernet, il intègre ici quatre ports qu’il sera possible d’agréger pour aboutir à de meilleures performances. Mieux, Synology commence aussi à revoir sa position et l’espace ménagé entre les eSATA et les RJ45 sert à accueillir un module 10 GbE optionnel et propriétaire. La solution n'est certes pas encore parfaite – le module est facturé 150 euros – mais c'est un progrès dans la bonne direction.

Synology DS1522+ © Nerces
Synology DS1522+ © Nerces
Synology DS1522+ © Nerces
Synology DS1522+ © Nerces

Sur l'arrière, les nombreux connecteurs et, surtout, l'accès au module 10 GbE, à payer en supplément © Nerces

Fonctionnalités et interface logicielle

Les changements les plus notables sont toutefois à chercher au cœur du NAS. En effet, pour ce modèle, Synology se tourne vers AMD et son Ryzen R1600, un CPU 2 cœurs / 4 threads cadencé à 2,6 GHz de base et jusqu'à 3,1 GHz en boost. Il est associé à 8 Go de DDR4 ECC sous la forme d’une barrette SO-DIMM. Celle-ci est aisément remplaçable et un second port SO-DIMM est laissé vacant. Vacants également, les deux ports M.2 dans lesquels on peut insérer des SSD NVMe. Ces derniers ne peuvent toutefois servir que de cache.

Synology DS1522+ © Nerces
Monter un disque dur 3,5 ne nécessite pas d'outil : ici un modèle HAT5300 signé Synology © Nerces

Côté capacité du DS1522+, il faut s’en remettre aux cinq baies pour un maximum de 80 To : la liste des produits officiellement compatibles ne va pas au-delà de 16 To et si elle ne se limite pas aux seules unités Synology, elle est malgré tout un peu réduite à notre goût : des modèles de références comme les IronWolf Pro de Seagate ou les Red Pro de Western Digital n'y figurent par exemple pas. Les baies acceptent aussi bien des HDD que des SSD, en 2,5 ou 3,5 pouces. L’installation est simplissime, même s’il est dommage que les baguettes sans vis restent l’apanage des seuls 3,5 pouces.

Synology DS1522+ © Nerces
Synology DS1522+ © Nerces
Synology DS1522+ © Nerces

La procédure d'installation est simplifiée à l'extrême et l'usager est guidé tout au long du processus. Impeccable © Nerces

L’installation matérielle réalisée, on peut s’attaquer à la phase logicielle qui, comme souvent, débute par le lancement de Synology Assistant pour identifier le NAS sur le réseau. Ensuite, la procédure de mise en place de DiskStation Manager – DSM pour les intimes – peut débuter. Là, aucun problème, l’utilisateur est guidé étape par étape jusqu’à ce que le NAS soit prêt. C’est notamment au travers de ces quelques phases que l’on choisit le mode de fonctionnement RAID.

Synology DS1522+ © Nerces
Du choix de la configuration RAID à adopter pour la grappe de disques © Nerces

Les choses sont bien expliquées – en français bien sûr – et c’est tant mieux car Synology dispose de davantage d’options que ses concurrents. En plus des classiques single, JBOD, RAID 0, RAID 1, RAID 5, RAID 6 et RAID 10, il ajoute ses solutions SHR et SHR 2. Respectivement, à peu près aussi rapides que le RAID 5 et le RAID 6 tout en offrant les mêmes options de parité, ces deux modes permettent de « perdre » moins d’espace de stockage si des disques de capacités différentes sont utilisés.

Synology DS1522+ © Nerces
Synology DS1522+ © Nerces

Bureau, fenêtres, menus et icônes : dans DSM, tout est fait pour être le plus clair possible © Nerces

Dès lors que la configuration de la pile RAID est achevée, le DSM nous bascule sur une interface aussi sobre qu’elle est élégante et pratique. Synology a été le premier à proposer un tel système pour gérer le NAS et tous les constructeurs lui ont emboîté le pas. Aujourd’hui encore, DSM fait toutefois figure de référence pour la clarté et l’organisation de ses options. Malgré la montée en puissance d’Asustor, QNAP ou TerraMaster, la solution Synology garde notre préférence.

Synology DS1522+ © Nerces
Un exemple parmi des dizaines : la gestion des quotas par usager est simplissime © Nerces

Nous la préférons à ses concurrents pour son accessibilité : les options sont certes plus réduites que chez QNAP, mais il est aussi un peu plus simple de s’y retrouver. Les menus/sous-menus sont moins nombreux et même en ce qui concerne les modules additionnels, il est plus facile de faire son choix. Synology dispose bien sûr d’une espèce d’AppStore – le Centre de Paquets – qui offre quantité de modules pour ajouter diverses fonctionnalités.

Synology DS1522+ © Nerces
Synology DS1522+ © Nerces

À gauche, le moniteur système et, à droite, les module dits « utilitaires » du Centre de Paquets © Nerces

Synology est ici moins richement doté que QNAP et moins aidant qu’Asustor. Certains experts pourraient regretter l’absence de modules très spécifiques, mais il y a tout de même de quoi faire depuis le multimédia (Audio Station, Synology Photos) jusqu’aux modules de sauvegarde/cloud (Cloud Sync, Hyper Backup, Snapshot Replication) en passant par la sécurité (Antivirus by McAfee, Surveillance Station) ou la productivité (Download Station, Mail Station, Synology Office).

Synology DS1522+ © Nerces
Surveillance Station passe en version 9 et fait peau neuve avec DSM 7.1 © Nerces

Nous n’entrerons pas ici davantage dans les détails de DSM, un article entier n’y suffirait pas. Louons tout de même encore une fois la simplicité de mise en place, par exemple de quotas utilisateurs, qui n’a pas son pareil chez la concurrence. Saluons aussi les mises à jour régulières avec, récemment, la sortie de DSM 7.1 qui a revu le module Surveillance Station pour le rendre plus puissant, amélioré les performances des machines virtuelles et apporté des options de sauvegarde globale du NAS.

Synology DS1522+ © Nerces
Synology DS1522+ © Nerces

À gauche, on tente l'agrégation de liens et, à droite, on surveille nos disques durs Synology HAT5300 © Nerces

Échauffement, nuisances sonores et performances

Synology se montrant davantage sélectif sur les disques durs qu’il reconnaît officiellement (de multiples références parmi les plus réputées n'y sont plus), nous avons pour nos tests fait confiance aux modèles HAT5300 que le Taïwanais distribue lui-même. Cependant, pour nos mesures, nous faisons toujours avec les mêmes quatre SSD 860 EVO Samsung d’une capacité de 250 Go. Ainsi, nous gardons des conditions aussi proches que possibles sur tous nos tests de NAS.

Buffalo BS-MP2008 © Nerces
Hélas, notre switch 10 GbE Buffalo MP2008 bloquait sur l'agrégation de liens © Buffalo

Dans le même ordre d’idée, nous avons conservé notre configuration réseau et connecté toutes nos machines à notre switch 10 GbE MP2008 de Buffalo. Hélas, celui-ci ne semble plus fonctionner correctement en agrégation de liens. Comme Synology ne nous a pas fourni le module 10 GbE, les mesures se sont donc limitées au 1 GbE. Dommage.

Synology DS1522+ © Nerces
Synology DS1522+ © Nerces

Mesures (débits et IOPS) CrystalDiskMark sur des fichiers de 1 Go sur un volume RAID 5 @ 1 GbE © Nerces

C’est d’autant plus dommage que, vous vous en doutez, ce n’est pas une telle interface réseau qui risque de mettre à genou un processeur comme l’AMD Ryzen R1600 et un NAS comme le DS1522+. Sans surprise donc, CrystalDiskMark voit le contrôleur réseau atteindre ses limites avec un peu moins de 120 Mo/s en lecture comme en écriture, sur des fichiers de 1 ou de 64 Go.

Synology DS1522+ © Nerces
Synology DS1522+ © Nerces

Mesures (débits et IOPS) CrystalDiskMark sur des fichiers de 64 Go sur un volume RAID 5 @ 1 GbE © Nerces

Notons en revanche que, comme beaucoup de NAS, le DS1522+ est nettement plus à la peine dès lors que l’on parle d’accès aléatoire. Là, les débits s’effondrent et sont un peu plus faibles que ceux observés sur l’Asustor AS6706T que nous testions il y a peu. Synology tourne autour des 20 Mo/s en lecture comme écriture. Rien d'exaltant, mais nous sommes pile dans la moyenne des produits de ce type.

Synology DS1522+ © Nerces
Performances mesurées en copie de fichiers sous Windows 10 en RAID 5 @ 1 GbE © Nerces

Vous en avez l’habitude, les mesures théoriques ne sont qu’une partie de nos essais. Nous plaçons toujours le NAS testé au cœur de notre réseau afin de l’utiliser au quotidien comme si c'était le nôtre. Pour illustrer un minimum cet usage, nous vous proposons la copie de fichiers sous Windows 10, le NAS étant connecté à un gros PC équipé d’un SSD très rapide et d’un contrôleur 10 GbE.

Les résultats obtenus ne vous surprendront pas le moins du monde et, une fois encore, il aurait été intéressant d’avoir, à côté du 1 GbE, les résultats en 10 GbE. Le DS1522+ sature à nouveau son contrôleur réseau et, sur nos données « de test », nous tournons autour des 112 Mo/s en écriture pour pratiquement 120 Mo/s en lecture.

Synology DS1522+ © Nerces
À gauche, les mesures au repos et, à droite, en charge © Nerces

Afin de vérifier le bon fonctionnement du NAS, nous réalisons comme à chaque fois quelques mesures de « surveillance ». L’excellente ventilation du DS1522+ garde au frais CPU et disques durs avec une température qui n’atteint jamais les 34°C. De fait, il est difficile de voir les ventilateurs tourner à plein régime et même nos 34 dB ne sont que rarement atteints. Enfin, si la consommation est un peu plus élevée, ça n’a rien d’anormal avec un Ryzen R1600 et cinq disques durs.

Synology DS1522+ © Nerces
Un peu moins de 9 minutes pour reconstruire notre pile RAID 5 de test © Nerces

Nous terminons cet article par notre ultime test : celui de la reconstruction d’une pile RAID 5 (pas SHR) composée d’environ 100 Go de données réparties en huit gros fichiers ainsi que 10 Go de données constituées de plus de 4 000 petits fichiers. L’AMD Ryzen R1600 fait ici de l’excellent travail et notre DS1522+ se classe sans problème parmi les meilleurs avec moins de neuf minutes pour réaliser la tâche.

Synology DS1522+ © Nerces
Synology confirme qu'il est l'un des meilleurs dans le monde du NAS © Synology

Synology DS1522+, l'avis de Clubic

8

Enfin, Synology se décide à faire évoluer l’interface réseau de ses NAS de entrée/milieu de gamme. Enfin, il ne se contente plus d’agréger des liens 1 GbE avec les soucis que cela peut générer. Hélas, si le DS1522+ peut effectivement disposer d’un port 10 GbE, c’est uniquement en option pour environ 150 euros à l’heure où nous publions ces lignes. Un surcoût qu’il faut parfois ajouter à celui de SSD mis en place pour le cache ou d’une extension mémoire (jusqu’à 32 Go).

Grâce à son processeur et à ses larges possibilités d’évolution, le DS1522+ peut ainsi devenir un NAS très puissant adaptable à toutes les situations, mais la facture est sensiblement plus salée. Heureusement, il reste tout à fait possible de se contenter de la configuration de base. On profite déjà d’un NAS performant avec ses cinq baies pour une importante capacité de stockage. Le contrôleur réseau sera peut-être un peu léger, mais on se consolera avec l’excellent DSM qui évolue, toujours dans le bon sens.

Les plus

  • Cinq baies sans (trop) se ruiner
  • Processeur Ryzen R1600 costaud
  • 8 Go de RAM ECC extensible à 32 Go
  • 4x RJ45 avec agrégation de liens
  • Extension 10 GbE, 2x cache M.2
  • DSM toujours aussi agréable

Les moins

  • 1 GbE et 2 licences caméra de base
  • Les M.2 uniquement pour le cache
  • Extensions onéreuses
  • Brique d'alimentation externe
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
26
14
SunMetis
deja eu plusieurs marques de nas … Synology et DSM sont largement au dessus (sur les memes segments). Seul truc incroyable a chaque fois : Le nombre de licence cameras (presque inutile) … Et le cout des licences est over abusé (aucun interet du coup) . Sûrement mon prochain nas
Laurent_Marandet
Le modèle rack entrée de gamme à 4 disques est préférable, il permet de mettre une carte 10 Gb Pcix standard et les tiroirs ne sont pas en plastique à 10 centimes.<br /> Les SSD de cache ne servent à rien, mieux vaut mettre 4 SSD SATA en raid 0 ou raid 10 (et avoir des sauvegardes, bien entendu). Par contre, la plupart des switches 10 Gb font pas mal de bruit de ventilateur. Sinon, un câble croisé pour celui qui a un unique PC à connecter.
Cleindori
@Nerces , ça fait un moment que je songe à changer mon vieux DS215j… tu le recommandes celui-là ? Il fait tourner Docker ?<br /> Le « souci » étant que j’ai 2x Western Digital WD Red Desktop WD10EFRX, recommandés à l’époque par Syno… <br /> Ah, et que j’ai 5000 photos triées et commentées sous PhotoStation et que j’ai pas envie de tout perdre/casser…
bmustang
les débits en copie semble bien en dessous de ce qu’on trouve chez d’autres !? Le ryzen 1600 2 cores fait très chip vu le prix de l’engin, on trouve beaucoup mieux pour quelques euros de plus !
Ccts
Je comprends pas comment on peut vendre un nas à ce prix en gigabit seulement. Le prix du matériel gigabit est super faible, je n’arrive pas à comprendre l’écart de prix incroyable juste pour passer sur du 2,5g… encore le 10 ça peut se comprendre mais le 2,5… ça fait longtemps que ça existe mais les prix ne baissent pas …
bmustang
ailleurs tu as et le prix qui est très contenu comparé à ce modèle, mais y a pas que le gigabit qui cloche chez synology !? Le proc. AMD ryzen 1600, la carte réseau proprio. et bien d’autres choses, là ou la concurrence est souvent en avance, synology est souvent en retrait.
Nerces
Il me paraît très bien oui, mais tu changes complètement de gamme (et de prix) par rapport à un DS215j. Pourquoi les HDD seraient un souci ? À vérifier, mais il me semble que ces Red là sont bien recommandés officiellement par Synology.<br /> Après, comme le souligne, bmustang, le souci de Synology c’est clairement certains choix au niveau du matériel : le contrôleur réseau retenu, le type de carte pour le 10 GbE, la prise en charge HDD Synology… Le choix de processeur peut aussi être évoqué, même s’il n’est pas si mal ce petit AMD.
clockover
Même que du QNAP ? Pour moi c’est kifkif.
clockover
@Ccts<br /> Idem, le giga ca fait bien 10 ans qu’on plafonne en prix abordable sur ce débit. Je ne comprends pas non plus.
chaton51
J ai tjs un 710+ et une extension 5 baies … un jour je remettrai a jour
Winpoks
Les câbles croisés c’est fini depuis au moins deux décennies. Les cartes font très bien le boulot avec des câbles droits même en liaison directe.
Winpoks
Je trouve les trois marques principales (Asustor compris) équivalentes également. Le seul élément de choix c’est les caractéristiques matériels selon les besoins. Si c’est identique, le prix sera l’élément décisif.
juju251
Laurent_Marandet:<br /> Les SSD de cache ne servent à rien, mieux vaut mettre 4 SSD SATA en raid 0 ou raid 10 (et avoir des sauvegardes, bien entendu). Par contre, la plupart des switches 10 Gb font pas mal de bruit de ventilateur. Sinon, un câble croisé pour celui qui a un unique PC à connecter.<br /> RAID 0 a réserver pour des données temporaires.<br /> Au moins problème sur l’un des disques ou SSD, tu prends le risque de perdre TOUT le contenu du volume.
MattS32
Laurent_Marandet:<br /> Les SSD de cache ne servent à rien, mieux vaut mettre 4 SSD SATA en raid 0 ou raid 10 (et avoir des sauvegardes, bien entendu).<br /> C’est sûr, mais c’est pas franchement le même prix hein… Quasi 3000€ pour 16 To de stockage utile en RAID10 alors que pour la même capacité avec 5 disques en RAID5 et 1/2/4 To de cache on en a respectivement pour 600/700/1000€.<br /> Laurent_Marandet:<br /> Sinon, un câble croisé pour celui qui a un unique PC à connecter.<br /> Ça fait bien longtemps que les câbles croisés ne sont plus d’actualité : depuis l’arrivée du GbE, qui utilise les 4 paires du câble au lieu de 2, une sorte de MDI-X automatique a été généralisée pour identifier chaque paire, rendant inutile le câble croisé. Et même en 10/100 aujourd’hui tous les contrôleurs font du MDI-X automatique.
Cleindori
Changer de gamme est indispensable car 1/ l’actuel est à genoux, lentissimesque et 2/ faut prendre un truc dans la durée, autant prendre un puissant. Et oui ce DS1522 vaut 10x plus que le mien <br /> Mais t’as l’air dubitatif, tu recommanderais lequel ? Il faut absolument qu’il fasse tourner Docker, pour utiliser teslamate.<br /> Et surtout, SURTOUT, tu sais comment faire pour qu’en cas de migration, je ne perde pas le tri personnalisé, les accès paramétrés DSM et les commentaires Photostation ?
windaube
Ce n’est pas le GbE qui me fera abandonner mon DS920+ avec mes 4X12To ; cela me suffit amplement avec l’extension de mémoire et mes 2 SSD de 512Go en cache dont l’intérêt est assez limité sans être pour autant inutile ; peut être qu’une meilleure optimisation de cette partie pourrait apporter des éléments plus convaincants à la chose…<br /> Par ailleurs, n’oubliez pas non qu’une sécurisation parfaite nécessite une organisation de type 3-2-1 ; le NAS c’est bien mais ce n’est qu’un maillon de la chaîne …
Winpoks
Le cache SSD c’est utile pour ceux utilisant beaucoup certains logiciels directement sur le NAS. Sinon en tant que serveur de fichier ou sauvegarde, c’est inutile. Enfin, c’est seulement dans cette utilisation que j’ai noté un gain de confort à l’utilisation.
Nerces
Dubitatif, le mot est fort. C’est juste que passer d’un deux disques à un cinq disques peut paraître exagéré et passer d’un modèle ‹ j › à un modèle ‹ + › c’est aussi un joli bond.<br /> Je me dis que le 420+ voire le 920+ te suffiraient peut-être.<br /> Côté puissance pour Docker et TeslaMate, je ne vois aucun problème avec aucun de ces NAS.<br /> Côté migration, tu as Migration Assistant chez Synology qui devrait faire impeccablement le job. Tu comptes changer de disques ou les déplacer dans le nouveau NAS ?
Cleindori
Ils tournent impeccablement et le truc d’analyse santé Syno ne détecte aucun problème donc je les garderais bien… le souci étant qu’ils sont pleins. Faudrait ptête en rajouter et faire un autre RAID…<br /> Je connaissais pas Migration Assistant, merci
MattS32
Cleindori:<br /> Ils tournent impeccablement et le truc d’analyse santé Syno ne détecte aucun problème donc je les garderais bien…<br /> Ils ont quel âge ? Perso s’ils ont plus de 5 ans je profiterai de l’occasion pour les changer, en les recyclant pour du backup ou en les revendant. À voir bien sûr aussi en fonction de ton budget.<br /> Autre avantage, et non des moindres, en remplaçant les disques tu peux garder tes données sur l’ancien NAS tant que tu n’es pas assuré que tout a correctement été migré sur le nouveau, en particulier la partie PhotoStation.
Nerces
Tu m’ôtes les mots du clavier
bmustang
si tes disques sont pleins, tu dois savoir que sur un nas, il est simple d’étendre le volume en changeant un à un les disques et d’être patient. Si tu changes de nas, mieux vaut que l’ancien soit dans une version pas trop éloigné du nouveau, si c’est le cas, il suffit de remettre tes disques dans ce dernier, je n’utilise pas de synology, mais chez qnap ! ça fonctionne impeccable, bien évidement, il faut avoir un backup propre au cas où !?
Cleindori
Ils ont 7 ans Et ils valent toujours le même prix, soit environ 70€ :<br /> ldlc.com<br /> Western Digital WD Red 1 To SATA 6Gb/s - Disque dur interne Western Digital...<br /> Achat Disque dur interne Western Digital WD Red 1 To SATA 6Gb/s (WD10EFRX) sur LDLC, n°1 du high-tech. Disque Dur 3,5" 1 To 64 Mo Serial ATA 6Gb/s - WD10EFRX (bulk).<br />
Cleindori
Donc dans l’absolu il me suffirait de sortir mes actuels DD de l’ancien Syno, les mettre dans le nouveau, et tout fonctionnera immédiatement sans perte ?<br /> Comme y a 4 baies sur le DS920+ dont a parlé Nerces je pensais racheter 2 HDD RED identiques et étendre le raid.
louchi
C’est quand même beaucoup d’argent par rapport à un NAS maison (mini PC fanless, tant qu’on y est) sur lequel on met Ubnuntu server et surtout, on en fait ce qu’on veut.<br /> En plus pour les mêmes perfs: 110 Mo/s…<br /> Avec une sauvegarde externe, voire 2 s’il y a besoin.
EnLighter
Franchement, Synology m’agace à ne pas augmenter le débit de ses ports Ethernet. J’ai l’impression qu’ils surfent au maximum sur leur réputation pour ne pas lâcher une franche monté en gamme sur ce point.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test souris sans fil éco-conçu green_e : petite mais écolo
Test Hisense 65U8HQ : un MiniLED abordable et de nets progrès
Test DJI Osmo Action 3 : l’action-cam polyvalente idéale pour vos réseaux sociaux
Test TerraMaster T9-423 : un NAS neuf baies au format tour sans qu'il soit question de se ruiner
Test LG Tone Free T90Q : L’antibactérien innovant cède aux sirènes du graphène
Test Asus ROG Phone 6D Ultimate : le smartphone gaming ultime pour jouer des heures durant
Test Google Pixel Buds Pro : une recette qui évolue silencieusement, mais sans génie
Facile mais (trop) coûteux ? On a testé le kit de mise à jour du Framework Laptop
Test Lenovo Tab M10 Plus Gen 3 : la tablette familiale par excellence ?
Test Philips 242B1 : ergonomie généreuse, consommation réduite
Haut de page