Test NetGear Stora : un NAS aussi simple, qu'esthétique et peu coûteux

15 juillet 2010 à 12h20
0

NetGear Stora


00C8000003370542-photo-netgeart-stora.jpg
Parallèlement à la baisse continue et très nette des prix du ReadyNAS Duo, NetGear s'est lancé dans la conception d'un produit plus directement destiné aux particuliers. Le Stora - c'est son nom - a pour ambition de concurrencer des marques telles que D-Link sur leur coeur de cible en offrant un périphérique aussi simple d'utilisation qu'il est fonctionnel, esthétique et peu coûteux. D'une simplicité désarmante, la formule est efficace et pour y parvenir, NetGear s'est d'ailleurs inspiré de son concurrent direct.

Présentation générale



Esthétiquement parlant, NetGear s'est donné les moyens de séduire les particuliers avec un appareil qui n'est certes pas d'une originalité folle, mais qui dispose d'une certaine personnalité là où nombre de périphériques négligent leur présentation. Tous les goûts sont évidemment dans la nature, mais la sobriété affichée du Stora et son élégance en font un produit que nous avons bien apprécié à la rédaction. De plus, malgré le plastique utilisé sur sa coque, la finition et la solidité semblent au rendez-vous et cette dernière est en quelque sorte garantie par le système de fixation des disques du Stora. Ici, NetGear n'est pas allé chercher bien loin son inspiration en empruntant la technique employée par son concurrent, D-Link.

NetGear Stora
Caractéristiques générales
Processeur?
Fréquence?
Mémoire vive256 Mo
Alimentationexterne
Ventilation1x 60 mm
Dimensions175x150x146 mm
Poids1,36 kg
Garantie3 ans
Sous-système disque
Vendu « nu »Oui
Baies2x 3,5"
HotswapOui
Normes RAID1 / JBOD
Migration RAIDOui
Volumes « externes »
Ports USB1
Ports eSATA-
Gestion FAT32Oui
Gestion NTFSOui
Sous-système réseau
Interface1x Gigabit
SwitchNon
WifiNon
Protocoles réseauAFP, SMB, FTP, NFS
CryptageHTTPS, FTP SSL/TLS
Services divers
Serveur WebNon
TéléchargementsFTP
Serveur d'impressionOui
Serveur multimédiaDLNA, iTunes, Photos, UPnP
IP dynamiqueOui
Gestion de camérasNon
Gestion des quotasUtilisateur
Accès Web aux fichiersOui
LangueFrançais
De fait, le branchement des deux disques durs se fait le plus simplement du monde : il suffit de les faire doucement glisser dans leur emplacement jusqu'à ce qu'ils soient connectés. Pour les retirer c'est peut-être encore plus facile puisque deux leviers sont présents sur l'arrière du Stora : les manipuler permet de débloquer les deux disques. Les branchements effectués, il est possible d'allumer le Stora et là encore il faut reconnaître l'orientation simplicité prise par NetGear : une orientation sur laquelle nous reviendrons en discutant de l'interface utilisateur, mais qui saute aux yeux alors que toute la procédure d'initialisation du système est transparente. NetGear pousse d'ailleurs l'assistance encore plus loin en commercialisant des solutions clefs en main : à côté du Stora nu, le fabricant distribue des configurations avec un disque de 1 To ou un disque de 2 To.

Dans la pratique



00C8000003370544-photo-netgeart-stora.jpg
Nous l'avons dit, NetGear commercialise trois déclinaisons de son Stora, mais pour nos tests, c'est évidemment la version nue que nous avons retenue. Rien à redire donc sur le montage des deux disques durs pas plus que sur leur mise en route via une très jolie interface de préparation. NetGear - pas particulièrement à son aise avec le grand public il y a seulement un an - a fait d'énormes progrès et il n'a plus grand-chose à envier aux ténors du marché que sont Qnap, Synology ou Thecus. Avant d'entrer dans le détail de nos impressions, il convient toutefois de préciser un point : NetGear n'a pas jugé bon de permettre un fonctionnement en RAID 0. On peut comprendre que le constructeur souhaite privilégier la sécurité des données, mais il est tout de même dommage de ne pas laisser le choix aux utilisateurs.

Des utilisateurs qui devront donc se contenter de la protection de leurs données (mode RAID 1) ou de la capacité maximum (mode JBOD) sans pouvoir profiter d'une option performance (ce qu'aurait permis le RAID 0). Ne soyons cependant pas trop durs avec NetGear qui a fourni un joli travail de clarification de son interface. Sur fond noir, la page d'accueil offre ainsi trois options permettant d'accéder directement à ses photos, aux contenus multimédia ou aux paramètres. Certains utilisateurs regretteront peut-être ce côté trop grand public de l'interface, mais il faut reconnaître qu'en utilisation quotidienne - et pourvu qu'on ne change pas les paramètres tous les quatre matins - c'est plutôt bien vu de la part de NetGear.

Hélas, cette simplicité a aussi son revers et NetGear a ainsi jugé bon de limiter grossièrement les fonctionnalités offertes. Question téléchargements, le Stora ne gère que le FTP alors qu'aucun outil n'est prévu pour aider à l'hébergement d'un véritable site Web. Enfin, seulement un port USB est de la partie. Heureusement, les fonctions essentielles telles que le partage de fichiers, la compatibilité DLNA ou le serveur iTunes sont au programme et NetGear propose divers outils liés aux réseaux sociaux comme l'envoi simplifié vers Flickr... Reste que le constructeur se cache un peu facilement derrière l'étiquette grand public.

00BE000003370552-photo-netgeart-stora-interface-07-2010.jpg
00BE000003370554-photo-netgeart-stora-interface-07-2010.jpg
00BE000003370556-photo-netgeart-stora-interface-07-2010.jpg

00BE000003370558-photo-netgeart-stora-interface-07-2010.jpg
00BE000003370560-photo-netgeart-stora-interface-07-2010.jpg
00BE000003370562-photo-netgeart-stora-interface-07-2010.jpg



0087000005108872-photo-performances.jpg

Performances : les scores du NetGear Stora


Qu'en est-il des performances de ce NAS dans la pratique ? Que donne-t-il face à la concurrence ? Vous trouverez des résultats chiffrés et comparés dans les pages suivantes :
  • Transferts de données RAID 1 / RAID 5
  • Bruit, consommation et chaleur


Notre avis


La simplicité d'accès est une bonne chose et NetGear a compris le bénéfice qu'il pourrait tirer d'un produit résolument tourné vers le grand public. Son Stora est donc clairement un outil d'entrée de gamme destiné aux néophytes, mais le constructeur y va tout de même un peu fort. Du coup, l'interface simple en devient parfois simpliste et de nombreuses fonctionnalités sont absentes. En outre, ses performances sont loin d'être exceptionnelles et des utilisateurs se plaignent de bugs récurrents. Alors que la concurrence est sévère, voilà un achat que nous ne pouvons conseiller.

000000B403370546-photo-netgeart-stora.jpg
000000B403370548-photo-netgeart-stora.jpg
000000B403370550-photo-netgeart-stora.jpg

NetGear Stora

Les plus
+ Des performances correctes
+ Mise en route accessible à tous
+ Un interface simple...
Les moins
- ... Mais parfois simpliste
- Nombre de fonctions sont absentes
Performances
Fonctionnalités
Interface
2

05616460-photo-nas-miniature.jpg

Vous voulez en savoir plus ?


En fonction des marques, les NAS ne disposent pas des mêmes fonctionnalités. Nous faisons le point sur les services les plus couramment intégrés.
  • Quelques rappels importants
  • Le point sur les services embarqués

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Nintendo va lancer une manette Switch inspirée de la Super Nintendo
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top