Test Western Digital WD_Black SN850X : le Roi du SSD veut récupérer sa couronne

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
03 novembre 2022 à 11h45
4
Western Digital  WD_Black SN850X © Nerces
© Nerces

Il y a déjà deux ans de cela, Western Digital sortait son SSD le plus rapide, le SN850. Aujourd'hui, l'Américain semble enfin renouveler ses gammes en commercialisant un SN850X que l'on imagine être supérieur à la vieillissante référence qui a trusté notre sélection SSD NVMe de nombreux mois durant.

Western Digital WD Black SN850X
  • Performances de premier plan
  • Joli et efficace dissipateur WD
  • Chauffe contenue (vs. SN850)
  • Modèle 4 To enfin une réalité
  • WD Dashboard reste le meilleur
  • Tarifs dans la fourchette haute
  • Game Mode 2.0 sans incidence
  • WD s'endort sur ses lauriers ?

En l'espace de quelques années, le monde du stockage a été bouleversé d'abord par l'arrivée massive des SSD en connectique SATA puis par le débarquement des modèles NVMe. Non contents d'offrir des références encore supérieures — mais pour quel usage ? — Ces derniers avaient aussi pour eux l'avantage de la compacité. Directement installés sur la carte mère, ils ne nécessitent aucun branchement, aucun câble. Ces derniers mois, les évolutions ont été pour le moins marginales et en attendant le PCIe 5.0, on se demanderait presque pourquoi Western Digital ressent-il le besoin de sortir ce WD_Black SN850X.

Fiche technique Western Digital WD Black SN850X

Conception

Format
M.2
Interface
M.2 - PCI-E 4.0 4x
Type de mémoire Flash
TLC (Triple-Level Cell)
NVME
Oui
Contrôleur
Sandisk 20-82-20035-B2
NAND Flash
NAND 3D (112 couches)
PCB
Simple
Livré avec dissipateur thermique
Oui
Température opérationnelle max
85°C
Logiciel compagnon
Western Digital Dashboard
Garantie constructeur
5année(s)

Performances

Capacité de stockage
2To
Endurance d'écriture
1 200To
Vitesse de lecture
Jusqu'à 7,3 Go/s
Vitesse d'écriture
Jusqu’à 6,6 Go/s
IOPS
1100000
Compatible TRIM
Oui

Caractéristiques physiques

Hauteur
8,8mm
Largeur
23,4mm
Profondeur
80mm
Poids
24g
Western Digital  WD_Black SN850X © Nerces
Western Digital prêt à reprendre le leadership ? © Nerces

BiCS4 vs BiCS5, mais WD se limite aux 112 couches

En jetant un œil aux fiches produits respectives des SN850 et SN850X, on pourrait presque jouer au jeu des sept différences. Non, en réalité, des différences, il y en a entre les deux générations de SSD. La question est de savoir si ces évolutions sont de nature... justement, à faire la différence. Physiquement, c'est peu ou prou la même chose et Western Digital distribue toujours une version nue ainsi qu'une version avec le beau dissipateur qu'elle a elle-même conçu. Un dissipateur élégant, mais qui reste identique, donc, d'un SSD à l'autre.

Western Digital  WD_Black SN850X © Western Digital
Western Digital  WD_Black SN850X © Western Digital

Sans et avec dissipateur pour une différence de 15 à 20 euros © Western Digital

Comme à son habitude, Western Digital donne peu d'informations autour du contrôleur embarqué. Il s'agit toujours d'un composant maison et, si la référence a changé, ça ne nous apprend pas grand-chose : il est encore question de huit canaux et la principale modification semble liée à la mise à jour du micrologiciel. Pas grand-chose à dire non plus sur la DRAM intégrée pour épauler le contrôleur. Puce unique de 2 Go de DDR4, elle paraît parfaitement en phase avec la capacité de notre SSD de test, une version 2 To.

Western Digital  WD_Black SN850X © Tom's Hardware
À gauche le contrôleur et, à droite, une des 4 puces de NAND © Tom's Hardware

Non, le seul changement « étayé », se situe au niveau des puces TLC. Comme certains concurrents, Western Digital troque ses puces de BiCS4 96 couches pour des puces 112 couches, les BiCS5. Notons toutefois que d’autres constructeurs sont déjà sur de la NAND 176 couches. Dans le cas du SN850X, ce changement de puces se traduit par 4 chips pour un PCB simple face sur la version 2 To… et voilà que, déjà, notre rapide tour du propriétaire touche à sa fin. Rappelons tout de même que le SN850X est au format « 2280 » et que son épaisseur, sans dissipateur, profite du PCB simple face pour rester sous les 9 mm.

Western Digital  WD_Black SN850X © Nerces
Western Digital  WD_Black SN850X © Nerces

Jouer avec l'intensité des LED du dissipateur Western Digital © Nerces

Débits en lecture / écriture et échauffement

Configuration de test

  • Carte-mère : Asus ROG Maximus Z690 Hero
  • Processeur : Intel Core i9-12900K
  • Mémoire : Kingston Fury DDR5-4800 CL38 (2x 16 Go)
  • Carte graphique : ASUS TUF RTX 3080 Gaming OC
  • SSD « système » : Kingston KC3000 2 To
  • Refroidissement : ASUS ROG Ryujin II 360
  • Refroidissement SSD : be quiet! MC1
  • Alimentation : ASUS ROG Strix 850G

Mise à niveau du contrôleur et passage à des puces de 112 couches, tout semble réunit pour que les performances du SN850X soient en hausse. Western Digital y croit et évoque jusqu'à 7,3 Go/s en lecture et 6,6 Go/s en écriture séquentielle. Des performances un cran au-dessus de celles du SN850... qu'il nous faut maintenant vérifier.

Notez cependant que les changements techniques ne semblent avoir aucune incidence sur la longévité du SSD. L'endurance en écriture du SN850X est identique à celle du SN850 et Western Digital part sur une garantie de 5 ans sachant que, selon la formule consacrée, la prise en charge prend fin « au premier des deux termes échus ».

ATTO Disk Benchmark

Western Digital  WD_Black SN850X © Nerces
Débits mesurés avec ATTO Disk Benchmark © Nerces

On ne change pas une équipe qui gagne et pour lancer ces mesures, faisons confiance à ATTO Disk Benchmark qui étudie les débits en fonction de la taille des fichiers. Sur les petits, si les progrès sont notables par rapport au SN850, entre-temps, d'autres SSD sont passés par là et le Rocket 4 Plus de Sabrent, par exemple, prend ici largement le dessus.

Sur les gros fichiers, le constat est différent. Le SN850 n'a pas à rougir de la comparaison : en lecture, il reste parmi les meilleurs et le SN850X est bien distancé. Ce dernier prend toutefois une belle revanche en écriture séquentielle, reléguant son ancêtre loin, très loin. Finalement, s'il n'est pas le meilleur, le SN850X paraît plus homogène que le SN850.

CrystalDiskMark

Western Digital  WD_Black SN850X © Nerces
Western Digital  WD_Black SN850X © Nerces

Mesures (débits et IOPS) réalisées avec CrystalDiskMark sur des fichiers de 1 Go © Nerces

En passant à CrystalDiskMark, on confirme d'importantes différences entre les générations de Western Digital. En lecture — séquentielle comme aléatoire — le SN850 est plus rapide que son « remplaçant » et parfois nettement (+13 Mo/s en lecture aléatoire, 85 vs 72 Mo/s). En revanche, le SN850X prend le dessus en écriture : en séquentiel, l'écart est énorme à 6 683 Mo/s contre 5 238 Mo/s ! En aléatoire, les choses sont plus mesurées, mais le SN850X marque sa différence (286 Mo/s vs 266 Mo/s).

Western Digital  WD_Black SN850X © Nerces
Western Digital  WD_Black SN850X © Nerces

Mesures (débits et IOPS) réalisées avec CrystalDiskMark sur des fichiers de 64 Go © Nerces

Depuis quelques mois, à la suite de vos remarques, nous ajoutons les résultats CrystalDiskMark sur les IOPS et sur 64 Go de données. Forcément, ce n'était pas le cas au moment du test du SN850 et nous serions bien en peine de comparer les deux Western Digital. En revanche, par rapport à un disque comme le Rocket 4 Plus, il est intéressant de noter que le SN850X est globalement en retrait. En difficulté Western Digital ?

Copie de fichiers Windows 11

Western Digital  WD_Black SN850X © Nerces
Débits observés en écriture sur une copie « simple » via l'explorateur de Windows © Nerces

Vous en avez l'habitude, nous poursuivons nos mesures par quelques retours d'expérience. Comme toujours, ce n'est pas au lancement de Windows 11 ou au chargement d'une partie de Cyberpunk 2077 que le moindre SSD est en mesure de faire la différence : même un modèle SATA n'est guère détaché par les dernières générations de NVMe PCIe 4.0.

En revanche, le test de copie de fichiers via l'explorateur de Windows 11 donne des débits intéressants. Le SN850X dame réellement le pion au SN850. En lecture depuis le SSD, les unités font jeu égal, mais en écriture sur le SSD, il n'y a pas photo : on passe de 2,2 Go/s à 2,98 Go/s. La virgule a ici son importance dans la mesure où le Rocket 4 Plus de Sabrent se trouve du « bon côté de la virgule » avec 3,07 Go/s sur le même test.

AIDA64

Western Digital  WD_Black SN850X © Nerces
Test d'écriture sur la totalité du SSD avec AIDA64 © Nerces

Depuis déjà quelques SSD, la taille de notre fichier de test semble insuffisante pour mettre à mal la remarquable stabilité des transferts. C'est en partie pour cette raison que nous recourons à l'outil d’écriture linéaire d’AIDA64. Blocs configurés sur 8 Mo, il retourne la plus petite chute de débit en saturant l'intégralité du SSD.

Hélas, à l'époque du SN850, nous ne fixions pas la taille des blocs sur 8, mais 2 Mo rendant la comparaison entre les unités farfelue. En revanche, nous pouvons encore comparer le SN850X aux derniers SSD testés dans nos colonnes. Voyez par vous-mêmes, s'il est plus irrégulier que le Rocket 4 Plus, le SN850X assure des débits moyens supérieurs, à plus de 4,4 Go/s quand le Sabrent doit se contenter de 2,8 Go/s. Avantage WD.

Températures

Western Digital  WD_Black SN850X © Nerces
Relevé des températures à gauche au repos et, à droite, en charge © Nerces

Notre ultime mesure concerne la température du SSD. Là encore, compte tenu de l'âge du test du SN850, les conditions diffèrent un peu. En revanche, avec un écart observé de 6 °C, il est clair que le SN850X gère mieux l'échauffement que son illustre ainé. Il est amusant de noter que l'écart avec le Rocket 4 Plus de Sabrent est identique. Preuve que le SN850X fait du bon travail sur ce test.

Western Digital  WD_Black SN850X © Nerces
Western Digital  WD_Black SN850X © Nerces

WD Dashboard a pour lui une interface d'une grande clarté… © Nerces

WD Dashboard : le meilleur, tout simplement ?

Enfin, un ultime point qui doit permettre au SN850X de s'illustrer : le logiciel compagnon. Il faut dire que Western Digital truste ici la première place depuis bien longtemps. Aucun concurrent n'est en mesure de proposer une application aussi complète et aussi simple d'utilisation. Composé de quatre panneaux essentiels, WD Dashboard commence par faire les présentations avec toutes les informations dont on peut avoir besoin pour connaître son SSD.

Western Digital  WD_Black SN850X © Nerces
Western Digital  WD_Black SN850X © Nerces

… et des modules plus complets que chez la concurrence © Nerces

Suivi de la température et de la capacité occupée sont complétés par un indicateur visuel de la santé du SSD. On regrette que le fabricant ne donne pas le nombre d'octets déjà écrits, mais c'est le seul reproche à faire alors que les autres panneaux se focalisent sur les performances — graphique très lisible à l'appui — sur les infos S.M.A.R.T. et sur d'autres outils comme la mise à jour du micrologiciel ou l'Acronis True Image WD Edition. Enfin, RVB intégré au dissipateur oblige, un module vient jouer avec les LED.

Western Digital SN850X, l’avis de Clubic

Western Digital WD Black SN850X

8

À l'annonce du SN850X, nous nous étions dits que nous allions peut-être assister au Retour du Roi. Nous nous imaginions que, vexé d'avoir perdu sa couronne (SN850), Western Digital faisait évoluer sa mémoire vers de la NAND 112 couches pour s'assurer le plus haut niveau de performances. Ce ne sera pas pour cette fois, MSI ou Sabrent par exemple font mieux.

Pour autant, le SN850X n'est pas un mauvais produit, loin s'en faut même. En premier lieu, il a le bon goût d'être vendu avec un dissipateur élégant et de qualité, sans surcoût outrancier (+ 15 euros). Plus important, il est sans doute l'un des meilleurs SSD PCIe 4.0 pour la gestion de l’échauffement. Alors, on peut dire que ce n’est pas encore primordiale, mais alors que le PCIe 5.0 pointe le bout de son Celcius, gageons que l’avance prise par Western Digital s’en ressentira.

Les plus

  • Performances de premier plan
  • Joli et efficace dissipateur WD
  • Chauffe contenue (vs. SN850)
  • Modèle 4 To enfin une réalité
  • WD Dashboard reste le meilleur

Les moins

  • Tarifs dans la fourchette haute
  • Game Mode 2.0 sans incidence
  • WD s'endort sur ses lauriers ?
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
4
phoenix2
Tout ça c’est joli, mais ça ne deviendra intéressant que quand les 2 terra seront à moins de 100€.
Baxter_X
« Comme toujours, ce n’est pas au lancement de Windows 11 ou au chargement d’une partie de Cyberpunk 2077 que le moindre SSD est en mesure de faire la différence : même un modèle SATA n’est guère détaché par les dernières générations de NVMe PCIe 4.0. »<br /> Merci pour ce rappel. La course à la performance des SSD est un non sens total pour 95% des utilisateurs que nous sommes.
Baxter_X
Ca arrivera. Meme si perso, j’ai déja du mal à remplir mon 500Go.
Guillaume1972
En ce qui concerne le logiciel fournit, est-il équivalent ou supérieur au Samsung Magician ? Et comme ce dernier, est-il possible de l’utiliser pour d’autres SSD (je veux dire d’autres marques)?
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test Apple TV 4K (2022) : la dernière box TV d'Apple frise la perfection
Test Fitbit Sense 2 : la montre connectée sport de Google rate le coche
Test de l'option Power de Shadow : nos impressions sur le PC dans le cloud sous stéroïdes
Test Sennheiser Ambeo Soundbar Plus + Ambeo Sub : une immersion sonore sacrément bien négociée
Test Withings Body Comp : la balance connectée qui prend soin de votre santé
Test Marshall Acton III : une mini enceinte de salon à la puissance surprenante
Test TCL 55C635 : un téléviseur abordable qui marque des points
Test Mate 50 Pro : Huawei peut-il encore se hisser parmi l'élite ?
Test Microsoft Surface Laptop 5 : élégant, plus puissant… mais indécrottable
Test Corsair EX100U : un minuscule SSD externe performant à emporter partout
Haut de page