Test Western Digital WD_Black SN850 : le plus rapide des SSD NVMe

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
05 décembre 2020 à 18h18
5

Seulement quelques jours après avoir passé au crible le 980 PRO de chez Samsung, voilà que nous arrive un autre SSD NVMe PCIe 4.0 de nouvelle génération et leurs promesses de débits flirtant avec les 7 Go/s en lecture. Western Digital nous propose en test le WD_Black SN850 et nous avions bien sûr à cœur de comparer ces deux « pionniers ».

Autrefois l’un des modèles les plus rapides sur le marché, le WD_Black SN750 s'approche doucement de la retraite. Dépassé par les dernières générations en provenance de chez Aorus, Corsair, Sabrent ou Seagate, il se devait de laisser la place à un produit plus en phase avec les débits d'aujourd’hui

Un constat d'autant plus implacable que les consoles dites « de nouvelle génération » tapent elles aussi à la porte du monde des SSD avec des débits impressionnants. Sur le papier, le WD_Black SN850 semble remplir aisément le contrat : il fait plus que doubler les débits en lecture et n'en est pas très loin en écriture. Sur le papier…

Fiche technique du Western Digital WD_Black SN850

Au premier coup d’œil sur la nouvelle gamme WD_Black SN850, on se rend compte que l’Américain vise de plus grandes capacités que Samsung : le 250 Go n’est pas au menu chez Western Digital qui, par contre, propose d’emblée une version 2 To. On peut donc choisir entre 500 Go, 1 To et 2 To en fonction de ses besoins et il est bon de souligner que Western Digital propose des versions sans et d’autres avec dissipateur thermique, même si ces dernières tardent à être disponibles.

Le Western Digital WD_Black SN850, c’est :

  • Format : NVMe M.2 2280
  • Interface : PCIe NVMe Gen 4 4x
  • Contrôleur : WD Black G2
  • Puces mémoire : SanDisk BiCS4 3D TLC NAND 96 couches
  • Capacité : 500 Go, 1 To ou 2 To
  • Endurance annoncée en écriture : 300 To (version 500 Go), 600 To (version 1 To) et 1 200 To (version 2 To)
  • Débits annoncés en lecture séquentielle : 7 Go/s (toutes versions)
  • Débits annoncés en écriture séquentielle : 4,1 Go/s (version 500 Go), 5,3 Go/s (version 1 To) et 5,1 Go/s (version 2 To)
  • Dimensions : 22 x 80 x 2,4 mm (sans dissipateur thermique) ou 23,4 x 80 x 8,8 mm (avec dissipateur)
  • Température opérationnelle : entre 0°C et 70°C
  • Logiciel : oui, Dashboard
  • Prise en charge du Trim : oui
  • Garantie : 5 ans
  • Prix et disponibilité : déjà disponible, à 143,99 € (version 500 Go), 256,99 € (version 1 To) et 513,99 € (version 2 To) pour les moutures sans dissipateur thermique

Pas grand-chose à signaler sur cette fiche technique du WD_Black SN850 si ce n’est de remarquer que les débits en lecture sont strictement identiques d’une version à l’autre : c’est assez rare pour être souligné. On notera aussi une endurance en écriture similaire à celle proposée sur la génération précédente – le WD_Black SN750 – et donc équivalente à ce que présente Samsung avec ses 980 PRO. Enfin, sans surprise, la présence d’un dissipateur thermique augmente nettement l’épaisseur du SSD qui passe de 2,4 millimètres à 8,8 mm.

Une version avec dissipateur thermique est aussi commercialisée © Western Digital

Un PCB simple-face… Vers une version 4 To ?

Au sortir de sa petite boîte, le WD_Black SN850 est un SSD comme un autre. Nous avons reçu la version sans dissipateur thermique il faut dire et sans cet accessoire, rien ne ressemble plus à un SSD NVMe qu’un autre SSD NVMe, fût-il PCIe 4.0. Nous nous retrouvons donc en présence d’un modèle « 2280 », c’est-à-dire qu’il se base sur un PCB de 22 millimètres de large pour 80 mm de long. L’épaisseur est similaire à celle du Samsung 980 PRO – 2,4 mm – et il n’y a aucune surprise à cela puisque les deux concurrents se limitent à une seule face du PCB : sur l’autre face, il n’y a aucun composant, laissant augurer d’éventuelles versions haute capacité.

Il est intéressant de mentionner que c’est vrai, même dans le cas du modèle 2 To du WD_Black SN850. On peut donc rêver à une version 4 To dans un avenir proche… version dont le prix risque de moins faire rêver par contre puisque le 2 To est déjà facturé plus de 500 euros. Pour le reste, notre WD_Black SN850 est livré « nu ». Nous l’avons dit, une version avec dissipateur est également prévue, mais dans la boîte de notre modèle « simple », pas même une petite notice d’installation ou une carte de garantie. Pas non plus de fiche pour orienter l’utilisateur vers un site où télécharger les différents logiciels sur lesquels nous reviendrons plus tard.

Le nouveau contrôleur mis en place par Western Digital © Nerces pour Clubic

En analysant de plus près le SSD, on remarque bien sûr que tous les composants ont changé. Western Digital a d’abord troqué son vieillissant contrôleur maison SanDisk 20-82-007011 pour un autre modèle sorti de ses bureaux d’ingénieurs, le SanDisk 20-82-1003 qu’il présente sous le nom de WD Black G2, mais à propos duquel il communique peu : nous savons simplement qu’il s’agit d’un produit dit de « seconde génération ». Il est épaulé par une puce de DDR4 1 Go de buffer ainsi que deux puces de NAND TLC 96 couches elles aussi estampillées SanDisk… et c’est tout. Le PCB est, comme sur tous les SSD NVMe, d’une désarmante simplicité.

Ces changements techniques opérés par Western Digital ont bien sûr pour finalité de doper les performances du SSD, de relayer très loin celles du WD_Black SN750. Contrairement à Samsung, l’Américain n’intègre que de la mémoire 96 couches, mais cela ne l’empêche pas d’avancer des débits en lecture au niveau de ceux du Sud-coréen : 7 Go/s quelle que soit la version prise en considération. En écriture, Western Digital est en retrait sur le 500 Go, mais légèrement devant le 980 PRO pour le modèle 1 To. Enfin, notons que l’endurance affichée par les deux concurrents est identique. Il en va de même pour la durée de la garantie, 5 ans.

© Nerces pour Clubic

Débits en lecture / écriture et échauffement

Configuration de test

  • Carte-mère MSI MPG B550 Gaming Carbon WiFi
  • Processeur AMD Ryzen 9 3900X
  • Mémoire Corsair Dominator Platinum RGB 32 Go DDR4 4000 CL19 (20-23-23-45)
  • Carte graphique Asus TUF RTX 3080 Gaming OC
  • SSD système Sabrent Rocket 4.0 2 To
  • Refroidissement Corsair iCUE H150i RGB Pro XT 360mm

Lors du test du 980 PRO, Samsung avait été globalement à la hauteur de sa communication et les débits étaient proches de ceux annoncés. En toute logique, il n’y avait donc pas de raison qu’il n’en soit pas de même avec le WD_Black SN850 de Western Digital.

Débits mesurés avec ATTO Disk Benchmark

Nous démarrons comme toujours avec les mesures réalisées sous ATTO Disk Benchmark. Il ne s’agit que d’un outil théorique, mais il permet de voir la montée en puissance du SSD en fonction de la quantité d’octets testés. Une montée en puissance qui n’est d’ailleurs pas exactement à l’avantage du WD_Black SN850.

Sans que l’on puisse fournir d’explications, les performances jusqu’à 4 Ko sont effectivement bien plus faibles que sur le 980 PRO. Heureusement pour Western Digital, son SSD se reprend nettement par la suite et se place au-dessus du Samsung dès les 8 Ko pour ne plus lâcher sa première place : malgré cet « accident », il s’agit du SSD le plus performant passé entre nos mains.

Débits mesurés avec CrystalDiskMark

Notre second test, toujours un outil de mesure synthétique, n’est autre que CrystalDiskMark. Là, il n’y a guère d’ambiguïté et, peu importe la nature du test, peu importe la configuration, le WD_Black SN850 est systématiquement devant le 980 PRO. Ce dernier ne reprend la tête – d’un cheveu – que sur le test d’écriture aléatoire 4K. Notez que les mesures sont ici présentées avec des fichiers de 1 GiB. Nous les avons bien sûr réalisées avec d’autres valeurs (16 MiB / 64 GiB) sans toutefois que les performances ou la hiérarchie ne soient bouleversées.

Débits observés en écriture sur une copie « simple » via Windows 10

Comme à chaque fois, nous complétons ces mesures synthétiques par des tests « pratiques » afin de voir le comportement du SSD. Nous présentons les résultats de la copie d’un fichier particulièrement volumineux (plus de 200 Go) via l’explorateur de Windows.

En lecture, nous ne sommes pas sûrs de pouvoir exploiter au mieux le WD_Black SN850, mais il affiche des performances sensiblement équivalentes à celles du 980 PRO de Samsung (3,2 Go/s). En écriture, nous descendons à 2,2 Go/s, un résultat un peu décevant compte tenu des annonces de Western Digital, mais qui en fait malgré tout le plus rapide des SSD jamais testés sur Clubic.

Test d'écriture sur la totalite du SSD avec AIDA64

Se pose maintenant la question de la gestion du cache. Une gestion sur laquelle Western Digital se montre peu disert. Comme nous l’avions fait avec le Samsung 980 PRO, nous avons décidé d’employer le test d’écriture linéaire d’AIDA64 qui sature l’intégralité du SSD et renseigne sur la plus petite chute de débit.

Nous notons que le WD_Black SN850 est capable de débits plus élevés que le 980 PRO : alors que le premier plafonne à 4 Go/s, nous dépassons ici les 5,2 Go/s ! Mieux, nous n’observons aucune baisse de ce débit qui serait la preuve de la saturation et du « repositionnement » d’un cache d’écriture. En toute fin de « parcours » – au-delà des 95% d’écriture – le WD_Black SN850 s’est juste montré plus « hésitant » sans toutefois que les choses ne soient gênantes : cela n'a aucun impact à l'usage.

Enfin, avant d’aborder la question logicielle, nous faisons toujours un aparté « température ». Là encore, rien de bien surprenant à noter du côté du WD_Black SN850 qui se comporte de manière assez similaire au Samsung 980 PRO, placé dans les mêmes conditions. Muni du dissipateur livré avec notre carte-mètre et placé dans un boîtier bien ventilé, il est monté jusqu’à 65°C après nos longues sessions de copies de fichiers. Une température qui ne pose pas de problème et n’implique aucun throttling. En revanche, elle prouve qu’il est nécessaire de bien rafraîchir le SSD.

Dashboard : le plein d'informations sur le SN850 © Nerces pour Clubic

Dashboard : l'un des meilleurs softs

Impossible donc de terminer cet article sans faire un petit tour du côté du côté du logiciel proposé par Western Digital pour accompagner son SSD. Le Dashboard est un produit que les habitués de la marque connaissent bien et qui figure sans difficulté parmi les meilleurs logiciels de gestion de SSD… déjà parce qu'il est en bon français.

Partagé en quatre panneaux, il propose par ailleurs presque tout ce que l’utilisateur peut demander à ce genre de programme. Le premier onglet se contente de présenter les caractéristiques du WD_Black SN850 en affichant un suivi de la capacité occupée et de la température avec un indicateur très visuel de la « santé » du produit.

Des outils de surveillance complets et très lisibles © Nerces pour Clubic

Un regret tout de même, à aucun moment, Western Digital n’affiche clairement le nombre d’octets déjà écrits sur le disque comme peuvent le faire Corsair ou Samsung par exemple. Dommage. Autre regret, déjà moins surprenant celui-ci, le Dashboard n'est capable d'identifier que les disques de la marque : les autres SSD ne sont même pas vus par l’interface.

Une interface qui aborde ensuite les performances du SSD avec un onglet qui se charge de tout ce qui est surveillance du produit (températures, vitesses de transfert et IOPS de transfert). Le troisième onglet est dédié au S.M.A.R.T. et aux outils en plus puisqu’Acronis True Image WD Edition est aussi livré. Enfin, le dernier onglet se focalise sur les paramètres de l’interface. Au final, un utilitaire clair et bien pensé sur lequel certains concurrents devraient jeter un œil.

© Western Digital

Western Digital WD_Black SN850 : l’avis de Clubic

Vous l’aurez compris à travers ce test, le WD_Black SN850 est tout simplement LE meilleur SSD NVMe actuellement sur le marché. Il devance nettement les concurrents d’ancienne génération et vient supplante – gentiment mais sûrement – le 980 PRO dernier né de chez Samsung.

Certains habitués regretteront peut-être une endurance en retrait par rapport à des modèles comme le 970 PRO quand d’autres souligneront – à raison – que les gains obtenus peinent à matérialiser dans une utilisation « de tous les jours ». Pour l’utilisateur lambda, il est clair que de passer d’un NVMe PCIe 3.0 à ces 4.0 dernier cri n’a guère d’intérêt, mais cela n’enlève rien à la réussite de Western Digital.

Comme nous le disions pour le 980 PRO, nous sommes en présence d’une véritable bête de course dont on attend simplement de pouvoir exploiter le plein potentiel en utilisation courante.

Western Digital WD_Black SN850

9

S'il bat tous les records de vitesse en matière de SSD NVMe, le WD_Black SN850 se heurte à un problème de taille : de telles performances ne sont utiles que pour des usages aussi rares que précis. Reste que Western Digital prépare assurément l'avenir avec un produit qui n'est entaché d'aucun défaut particulier… si ce n'est son prix, forcément.

Les plus

  • Le plus rapide, tout simplement
  • Gestion du cache impeccable
  • Garantie de 5 ans
  • Jusqu'à 2 To de capacité
  • Avec ou sans dissipateur
  • Acronis WD Edition fourni
  • Excellent logiciel Dashboard

Les moins

  • Échauffement à surveiller
  • Endurance moindre que sur la MLC
Modifié le 24/12/2020 à 13h27
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
5
6
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Le PC Hybride Microsoft Surface Pro X est bradé chez Fnac et Darty
VLC et Microsoft Edge bêta désormais compatibles avec les Mac M1
Huawei met à jour AppGallery, son store d'applications alternatif à Google Play
Comparatif des meilleures enceintes connectées (2021)
Apple envisagerait de lancer une plateforme payante de podcasts
Les prix des téléviseurs Neo QLED de Samsung sont sortis
Des taxis volants en phase de test à l'aérodrome de Pontoise
Dead Cells : le jeu gratuit sur Nintendo Switch pendant une durée limitée
IP statique et IP dédiée : quelles différences ?
Windows 10X : des développeurs font tourner l'OS sur MacBook Air M1, Lumia et Surface Go
Haut de page