Hitachi lance un nouveau disque dur pour serveur rivalisant avec le SSD

0
Face à la menace du SSD, le disque dur n'a pas dit son dernier mot ! En plus du premier disque dur interne de 4 To, Hitachi a annoncé hier un nouveau disque dur pour l'entreprise revendiquant une amélioration de chacun des aspects de son prédécesseur.

Destiné aux serveurs, l'« Ultrastar C10K900 » adopte pour commencer le traditionnel format 2,5 pouces et une cadence de rotation de 10 000 tr/min. En portant la capacité à 900 Go, il offrirait des taux de transferts séquentiels et aléatoires 18 et 17% supérieurs à son concurrent le plus proche, malheureusement sans plus de précision.

Mais c'est surtout avec ses temps d'accès que ce disque dur offre un bon compromis entre un SSD et un disque dur courant. Avec une moyenne de 3,8 ms, il est à mi-chemin entre les 0,1 ms d'un SSD et les 10 ms d'un disque dur 3,5 pouces à 7200 tr/min.

Le nouveau venu fait également des progrès en terme d'efficacité énergétique avec une consommation de 5,8 W en charge (contre 2 à 4 W pour un SSD) et de 3 W au repos (contre moins d'1 W).

L'« Hitachi Ultrastar C10K900 » prend enfin en charge le chiffrement matériel. Il sera lancé à un prix non communiqué au premier trimestre 2012. Des variantes de 300, 450 et 600 Go seront également proposées.

0140000004821772-photo-hitachi-ultrastar-c10k900.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L’Europe stoppe ses poursuites contre IBM sur le mainframe
GeekGet Episode 17 : le chauffe tasse USB
Majel : le prochain assistant virtuel d'Android ?
Nvidia ouvre CUDA avec un nouveau compilateur basé sur LLVM
Trillion FPS : une caméra filme les mouvements de particules de lumière
Facebook pourrait se lancer dans la publicité mobile
La carte d'identité électronique et son fichier central sont adoptés par l'Assemblée nationale
Alienware Aurora : luxueux ordinateur de jeu avec Sandy Bridge-E
Skype met à jour son application pour Android
Carrier IQ : l'éditeur dément fournir des informations au FBI
Haut de page