NVIDIA estime que le coronavirus va lui coûter 100 millions de dollars au premier trimestre

14 février 2020 à 15h15
4
Nvidia Logo

NVIDIA a revu à la baisse ses prévisions de revenus pour le trimestre en cours suite au ralentissement de la production causé par le coronavirus.

Le secteur de la tech est visiblement l'un des dommages collatéraux de l'épidémie de coronavirus. De nombreuses chaînes de production ont été arrêtées en Chine, faisant craindre des problèmes d'approvisionnement pour les futurs iPhone ou les consoles, de prochaine génération notamment. Eu Europe, le Mobile World Congress 2020 de Barcelone a été officiellement annulé. Et c'est maintenant NVIDIA qui s'exprime quant à l'impact du virus sur son activité économique.

NVIDIA pas 100 % dépendant de la Chine, mais...

Dans un entretien accordée à VentureBeat, Jensen Huang, P.-D.G. de NVIDIA, a confessé que son entreprise avait d'ores et déjà réduit ses attentes en termes de revenus, dans le secteur des puces graphiques et de l'IA pour le premier trimestre 2020. Les problèmes rencontrés par ses fournisseurs et sous-traitants pourraient lui faire perdre 100 millions de dollars sur la période.

Le patron de NVIDIA explique surveiller la situation liée au coronavirus en Chine de très près. Il se veut tout de même rassurant en expliquant que tous ses partenaires ne se trouvent pas en Chine et qu'un grand nombre d'entre eux sont situés à Taïwan.

Pour ce qui est de la consommation, il craint que les Chinois, cloîtrés chez eux, achètent moins de produits. Une baisse de la demande qui pénaliserait sa société, la Chine représentant un tiers des revenus gaming du groupe. Huang relativise cela avec le fait que, bloqués à leur domicile, les utilisateurs devraient jouer plus.


NVIDIA est en bonne santé

Ce frein est cependant loin d'être une catastrophe pour NVIDIA, particulièrement en forme ces derniers temps. Au quatrième trimestre 2019, le groupe a battu les prévisions avec des revenus par action qui ont plus que doublé et une croissance du chiffre d'affaire de 41 %. NVIDIA peut aussi compter sur son service de Cloud gaming, GeForce Now pour diversifier ses sources de revenus et ne pas compter seulement sur le hardware.

On attend désormais les prévisions d'autres grands groupes tech suite au ralentissement de la production. Les inquiétudes entourent surtout l'iPhone, très dépendant des usines chinoises. Foxconn, principal fournisseur d'Apple, va pour sa part fabriquer 2 millions de masques pour ses employés afin de reprendre son activité à 100 %. La production a aujourd'hui repris, mais au ralenti.

Source : VentureBeat
4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

DSLR : malgré la chute des ventes, Nikon préparerait deux boîtiers pour 2021
Envie de changer de TV ? Notre comparatif des meilleurs téléviseurs par gamme de prix
Place des Libraires, la marketplace qui pousse le lecteur à la rencontre de son libraire (Interview)
Pour Noël offrez une jolie montre connectée Fossil à prix choc sur Amazon
Patrick Drahi lance son OPA sur Altice Europe, l'objectif ? Se retirer de la Bourse
Idées cadeaux à moins de 100 € : notre sélection des meilleures promos
Black Friday Week : le TOP des bons plans high-tech encore valables ce soir
Hottes Days Aliexpress : l'aspirateur sans fil Xiaomi Dreame T20 à prix choc
Xbox Series X : la production a démarré à la fin de l'été
Bon plan avant le Black Friday : la clé USB 3.0 SanDisk Ultra Flair 128 Go à près de -50% sur Amazon
Haut de page