SFR désimlockera finalement sans frais les Galaxy Nexus achetés "nus"

le 23 décembre 2011 à 11:02
 0
SFR, qui commercialise en exclusivité le Galaxy Nexus, le fournit simlocké, même si le mobile est acheté nu, et réclame 65 euros pour le déverrouiller dès l'achat. Interrogé, l'opérateur assure qu'une nouvelle procédure, parfaitement gratuite, sera bientôt mise en place.

00B4000004828136-photo-galaxy-nexus-3.jpg
Au sein des communautés Android, la grogne monte, et certains n'hésitent pas à qualifier l'affaire de « SFR Gate ». En cause : la politique commerciale de l'opérateur SFR, qui distribue en exclusivité le Galaxy Nexus, la nouvelle Rolls des smartphones Android.

Jusqu'ici, les précédents Nexus (One et S) pouvaient en effet être achetés nus chez l'opérateur partenaire de Google pour le lancement. Ils étaient alors livrés déverrouillés, c'est à dire susceptibles d'accueillir une carte SIM venant d'un autre opérateur. Avec le Galaxy Nexus, la donne est légèrement différente, puisque même s'il est acheté sans forfait (à son prix maximum, soit 549 euros), le mobile est livré « simlocké ».

Les abonnés à un autre opérateur se sont alors tournés vers le service client SFR pour demander le déverrouillage de leur appareil. Plusieurs d'entre eux rapportent qu'il leur a alors été demandé de verser 65 euros pour que l'opération soit effectuée immédiatement, ou d'attendre trois mois pour l'obtenir gratuitement.

Parmi les acheteurs de la première heure, la nouvelle n'a pas fait que des heureux, et d'aucuns ont rapidement tiré à boulets rouges sur l'opérateur, invoquant notamment les dernières décisions (PDF) de l'Arcep en matière de blocage des terminaux.

« N'ayant pas d'engagement avec l'opérateur à l'achat d'un mobile Nu il est tout à fait normal que le desimlockage soit gratuit. De plus c'est de même pour une téléphone acheté avec "SFR à la carte", les cartes pré-payées de mobiles n'engendrant aucun engagement avec l'opérateur celui-ci ne doit pas vous refuser le désimlockage GRATUIT », s'insurge par exemple l'auteur du blog Android pour les Nuls.

D'aucuns reprochent également à SFR d'avoir effacé de façon un peu trop rapide les messages de consommateurs demandant des explications sur son forum officiel, et accusent l'opérateur de ne pas avoir communiqué correctement sur le caractère simlocké du terminal. Le 20 décembre, un laconique message signé d'un des administrateurs du Forum lève toute ambiguïté, à défaut de répondre au problème sur le fond : « Contrairement aux précédents mobiles Nexus, tous les Galaxy nexus livrés sont simlockés ».

Contacté par nos soins vendredi matin, SFR confirme le blocage par défaut du terminal, même s'il est vendu nu. Notre correspondante n'a toutefois pas été en mesure de nous expliquer, pour l'instant, la raison de ce blocage qui n'existait pas sur les précédents Nexus.

Elle a su en revanche nous apporter une réponse quant à la grogne des acheteurs de la première heure : « les acheteurs du Galaxy Nexus pourront obtenir le déverrouillage de façon gratuite, soit en s'adressant au service client, soit en se rendant directement dans un point de vente ». La procédure sera alors assurée en « cinq jours », sans qu'il soit nécessaire d'immobiliser le terminal. Le dispositif n'est pas encore actif, mais il devrait selon le service de presse être mis en place « dans les tous prochains jours ».

Que dit l'Arcep ?

« L'opérateur peut faire activer, lors de la vente ou de la location-vente de terminaux, des logiciels ou des dispositifs empêchant ces terminaux de se connecter sans adaptation préalable à un service autre que le sien, sous réserve des dispositions suivantes visant à garantir la liberté de choix de l'abonné :

- L'opérateur a l'obligation d'informer l'abonné de l'existence de ce mécanisme préalablement à son activation ;
- L'abonné a la droit de demander à tout moment que ce mécanisme soit désactivé ;
- L'opérateur a l'obligation de communiquer systématiquement et gratuitement à l'abonné la procédure de désactivation de ce mécanisme à l'issue d'une période au plus égale à la durée de l'engagement éventuel du client auprès de son opérateur, ne devant en aucun cas excéder six mois à compter de la date de conclusion du contrat d'abonnement.  »
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Le fabricant chinois Niu lance en France le U-Pro, son scooter électrique connecté et poids plume taillé pour les citadins.
Le 25 mars prochain, la marque à la pomme dévoilera au monde entier son service de presse intitulé Apple News. Il permettra aux abonnés d'accéder instantanément et en illimité à un large catalogue de magazines et autres journaux des quatre coins du globe. Si l'initiative semble prometteuse, elle fait déjà grincer des dents les patrons de plusieurs grands groupes.
12:10 | Apple
Annoncée par Corsair en janvier à l’occasion du CES 2019 avec deux autres souris, les Harpoon et Ironclaw RGB, la M65 RGB Elite n’est ni plus ni moins qu’une Vengeance M60 revisitée au goût du jour profitant d’un capteur optique de nouvelle génération, d’une petite cure d’amaigrissement ainsi que d’un très léger relooking (mais surtout du RGB).
11:09 | Souris
Le navigateur Chrome va permettre dans les prochaines semaines d’accéder à des documents présents sur son espace de stockage personnel directement depuis le champ de recherche.
10:08 | Google drive
27 entreprises devraient être redevables de la taxe française des géants du numérique chère à Bruno Le Maire.
09:07 | GAFAM
Imaginé par l'autorité sanitaire américaine, le jeu vidéo One Leaves vise à exposer les dangers du tabac aux (jeunes) joueurs, et à les faire arrêter de fumer.
23/03 | Jeux vidéo
Avec bientôt cinq saisons au compteur, la série Peaky Blinders est devenu un véritable phénomène, et c'est donc sans surprise qu'on apprend qu'elle aura droit à son adaptation en jeu vidéo prochainement. S'il va falloir attendre encore un peu avant d'en apprendre plus sur le contenu du titre, nous savons déjà quels studios auront la lourde tâche de porter la licence sur consoles et PC.
La multiplication des plates-formes de téléchargement de jeux sur PC pose un certain nombre de problèmes. Parmi les plus épineux, la nécessité d’installer le lanceur spécifique à chaque plate-forme récolte la majorité des suffrages.
23/03 | Steam
Pour les amateurs de RPG occidentaux, BioWare est synonyme de souvenirs impérissables. Baldur’s Gate, Planescape Torment, Star Wars KOTOR, Mass Effect et tant d’autres sont parmi les figures tutélaires de ce genre. Ce qui n’a pourtant pas empêché le studio de connaître quelques revers ces dernières années. Entre la polémique entourant la fin de Mass Effect 3 et le semi-échec de Masse Effect Andromeda, le studio avait grand besoin de redorer son blason.
C'est lundi prochain que la marque à la pomme organisera sa keynote en direct du Steve Jobs Theater de Cupertino. Elle sera bien évidemment diffusée dans le monde entier, et les fans français de la firme dirigée par Tim Cook pourront se réunir dans la boutique des Champs-Elysées pour la suivre.
23/03 | Apple
Le groupe Volkswagen et Northvolt créent le consortium European Battery Union >> (EBU), pour participer au financement de la recherche, du développement et de la mise en œuvre industrielle des technologies de batteries.
Mais que peut bien nous réserver Samsung avec son futur Galaxy A90 ? Sur le site officiel indonésien de la marque, mention a été faite d’un écran Notchless Infinity >> réservé au terminal. Une information qui laisse entendre que l’appareil se passerait à la fois d’encoche et de trou dans l’écran destiné au capteur photo frontal.
Jeudi 21 mars, Amnesty International a dénoncé les pratiques des constructeurs de véhicules électriques.
C’est avec une certaine impatience que nous attendions de tester ce Kit HutoPi, console DIY presque "prête à l'emploi" basée sur un Raspberry Pi. Une solution qui permet de se mettre au retrogaming facilement ? C'est ce que nous allons voir.
scroll top